1er juin : Journée mondiale contre le tabac

Publié par jfl-seronet le 01.06.2013
4 022 lectures
Notez l'article : 
0
 
Produitscigarettetabac

Vendredi 1er juin, c’est la Journée mondiale du tabac… ou plutôt contre le tabac. A cette occasion, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a lancé (29 mai) un nouvel appel à une interdiction totale de toute forme de publicité du tabac. De son côté, le ministère de la santé français compte annoncer des mesurettes…loin des enjeux selon les opposants au tabac.

Un nouvel appel à une interdiction totale de toute forme de publicité du tabac ? Pour cela, l’OMS a un argument de poids : le tabagisme est à l'origine de la mort prématurée de six millions de personnes par an. L'interdiction de toute forme de publicité et de promotion des produits du tabac est l'une des manières les plus efficaces de réduire la consommation, en particulier celle des jeunes, a affirmé le docteur Douglas Bettcher, directeur pour la prévention des maladies à l’OMS. La consommation a été réduite de 7 % en moyenne dans les pays où une telle interdiction a été introduite. La plupart des fumeurs ont commencé leur dépendance à l'égard du tabac avant l'âge de 20 ans. Interdire la publicité est la meilleure manière d'éviter que des jeunes commencent à fumer, explique Douglas Bettcher. L'interdiction doit être complète pour être efficace, rappelle l'OMS. Seulement 19 pays ont décrété une telle interdiction et ils ont, effectivement, enregistré une baisse de 7 % de la consommation de tabac. Par ailleurs, l’OMS met en garde contre les nouvelles tactiques commerciales de l'industrie du tabac, comme la distribution de cadeaux, le marketing caché dans les cafés ou les boîtes de nuit, l'utilisation des réseaux sociaux, le placement de produits du tabac dans des films ou des séries télévisées ou encore des activités de parrainage d'œuvres de charité.

La cigarette tue 200 personnes par jour en France…

De son côté, Marisol Touraine, ministre de la Santé, a prévu d’annoncer (1er juin) des mesures contre le tabagisme, ciblant notamment les femmes et les jeunes. La ministre souhaite agir prioritairement en direction des jeunes et des femmes, indique-t-on au ministère. Comme le pointe l’AFP, Marisol Touraine avait promis l'an passé un volet tabac dans le cadre d'une grande loi de santé publique pour 2013 et s'était déclarée à titre personnel intéressée par l'expérimentation des paquets neutres. Cette mesure, qui consiste à rendre uniformes les paquets de cigarettes, sans logo ni couleur, est appliquée depuis fin 2012 en Australie et vise à dissuader les acheteurs de tabac. Combiné à des avertissements sanitaires de grande taille, l'emballage neutre est un outil de prévention efficace qui serait indolore sur le plan financier, a récemment expliqué une spécialiste de cette question, Karine Gallopel-Morvan. Les associations anti-tabac réclament depuis des mois des mesures choc alors que la consommation de tabac en France ne faiblit globalement pas depuis 2005 et que la cigarette tue 200 personnes par jour dans le pays.

… l'équivalent d'un Airbus A-321 qui se crasherait chaque jour

Le président de l'Alliance contre le tabac, Yves Bur, a interpellé les pouvoirs publics, les invitant à placer la lutte contre le tabagisme sur un pied d'égalité avec le combat pour la sécurité routière. "Il est temps de mettre fin à l'indifférence et d'apporter enfin une réponse à la hauteur de l'hécatombe, c'est-à-dire un véritable plan de lutte contre le tabagisme", a expliqué Yves Bur à l'issue d'un colloque organisé pour la Journée mondiale sans tabac au ministère de la Santé. Il a rappelé des chiffres qui devraient marquer les esprits. "73 000 personnes meurent chaque année du tabac en France, soit 200 personnes par jour, l'équivalent d'un Airbus A-321 qui se crasherait chaque jour, ce qui n'arriverait jamais parce qu'aucun responsable politique n'attendrait bien longtemps pour l'interdire de vol", a-t-il dit. Pour Yves Bur, il faut mettre fin à la cogestion de la politique du tabac entre le ministère du Budget, les multinationales du tabac et leur porte-voix national, la Confédération des buralistes, mise en place par le président Nicolas Sarkozy, a lancé, celui qui est aussi député UMP, avant d'inviter le président de la République à redonner au ministère de la Santé la responsabilité de la politique de lutte contre le tabagisme. La ministre pourrait, par ailleurs, se prononcer sur la cigarette électronique après les conclusions d'un rapport d'experts sur ces produits imitant la cigarette et délivrant de la nicotine sans tabac ni fumée. Ces experts n'ont pas recommandé d'interdire cet outil pour l'instant peu réglementé, mais ont préconisé d'en interdire l'usage dans les lieux publics [c’est déjà le cas dans le métro par exemple) comme c'est le cas pour la cigarette traditionnelle depuis 2007.