Alimentation, courses, nettoyage : recommandations contre le Covid-19

Publié par Sophie-seronet le 04.04.2020
1 109 lectures
Notez l'article : 
0
 
Mode de vieCovid-19hygiène

Dans ma famille (c'est récent), on nettoie les semelles de chaussures à la javel en rentrant des courses. Mon voisin me dit qu'il nettoie tous les emballages des aliments et les fruits avant de les placer dans le réfrigérateur. Moi, je nettoie les fruits et légumes à l'eau légèrement javellisée avant de les consommer. Sur Franceinfo, des vétérinaires se plaignaient récemment qu'ils avaient en consultation des animaux que leurs propriétaires avaient trop « désinfecté » à leur retour de promenades. Alors que faire en matière d'alimentation et de risque d'exposition au virus Sars-CoV-2, celui qui cause l'infection à Covid-19 ?

L’Anses (l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) a examiné, sur la base des données scientifiques disponibles, les possibilités de transmission de la maladie Covid-19 par les aliments.

Les animaux d’élevage peuvent-ils nous contaminer ?

Il n'existe aucune preuve que les animaux d’élevage et les aliments qui en sont issus jouent un rôle dans la propagation du virus à l’origine du Covid-19. L’éventuelle transmission par un aliment ne peut donc être due qu’à la contamination de cet aliment par un malade ou une personne infectée par le virus, en le manipulant avec des mains souillées, ou en l’exposant à des gouttelettes infectieuses lors de toux et d’éternuements, explique l'Agence.

Manger un aliment contaminé peut-il nous rendre malade ?

Aujourd’hui, aucune donnée scientifique ne laisse penser que le virus peut nous contaminer par voie digestive. Toutefois la possibilité d’infecter les voies respiratoires lors de la mastication d’un aliment contaminé ne peut pas être totalement exclue. Si vous êtes malade, vous devez absolument éviter de manipuler des aliments et de cuisiner pour les autres.

Comment supprimer le virus sur les fruits et légumes ?

Après un achat, avant de les consommer ou de les cuisiner, il faut bien laver ses fruits et légumes. L’eau claire suffit, n’utilisez surtout pas de désinfectant ou de détergent comme l’eau de javel, vous risqueriez une intoxication s’il était mal rincé. L’utilisation du vinaigre blanc pour rincer ses fruits et légumes n’est pas nécessaire. Après lavage à l’eau claire, essuyer les aliments avec un essuie-tout à usage unique aide à éliminer d’éventuelles particules virales. Ces gestes sont particulièrement importants lorsque les fruits et légumes sont mangés crus.

Peut-on manger des fruits et légumes crus ?

Comme cela a été dit précédemment, il est important de laver ses fruits et légumes à l’eau claire. Vous pouvez également les peler comme pour les pommes ou les poires. Pour les légumes, il faut savoir qu’il suffit d’une cuisson à 63°C, c’est-à-dire à feu moyen, pendant quatre minutes pour détruire le virus potentiellement présent. Rien ne sert de « sur-cuire » ses aliments donc ! Pour les crudités, un lavage à l’eau claire suffit à diminuer le risque de transmission par contamination croisée – à savoir risque de transmission du virus par les mains.

Que faire des emballages ?

Les emballages peuvent avoir été contaminés par des mains souillées. Même si le virus causant la maladie ne peut survivre plus de trois heures à l’air libre, nettoyer ses emballages reste cependant une précaution supplémentaire. Il faut les nettoyer avec un chiffon ou un essuie-tout à usage unique humide. Ce n’est pas nécessaire d’utiliser de l’eau de javel. Pour les aliments qui se conservent au réfrigérateur, dès lors que cela est possible, il faut retirer les emballages avant de les ranger. Bien entendu, il faut se laver les mains soigneusement avant et après la manipulation de ces emballages.

Le vinaigre blanc est-il efficace ?

Il est efficace pour tuer les bactéries mais probablement moins pour les virus. Les études ont montré que pour se débarrasser de virus plus résistants, le vinaigre blanc était inefficace.

Quelles précautions en rentrant des courses ?

Il faut tout d’abord se laver les mains. On peut laisser reposer ses courses trois heures après les avoir ramenées à la maison lorsqu’il ne s’agit pas de produits frais, puisque le virus causant la maladie ne peut survivre plus de 3 heures à l’air libre. Pour les emballages des produits qui doivent aller au réfrigérateur, comme le lait ou les yaourts, il faut retirer le suremballage et nettoyer les produits avec un papier essuie-tout humide avant de les ranger. Pensez à vous laver les mains à nouveau juste après.

Faut-il chauffer son pain ?

Le pain est cuit à haute température lors de sa préparation, ce qui élimine toute trace de virus. Les boulangers comme les autres professions de l’alimentation sont fortement sensibilisés aux règles d’hygiène (lavage de main régulier et/ou port de gants pour servir, utilisation d’un sac pour ranger le pain…). Dans ces conditions, le risque de transmission du virus est négligeable, il n'est donc pas nécessaire de faire chauffer son pain. Si vous êtes malade, vous devez absolument éviter de manipuler le pain, s'il doit être consommé par d'autres.

Quels risques au contact de surfaces contaminées ?

Certaines études réalisées dans des conditions expérimentales démontrent que le virus peut rester plus ou moins actif sur des surfaces inertes. Donc le risque de toucher le virus en manipulant des objets ayant été contaminés n’est théoriquement pas exclu, mais il est faible. C’est pour cela qu’il est important de respecter les règles suivantes : ne pas se toucher le visage durant ses achats, se laver les mains lorsqu’on rentre chez soi et essuyer les emballages avec un essuie-tout humide.

Comment nettoyer des surfaces potentiellement contaminées ?

Afin de nettoyer des surfaces potentiellement contaminées, il faut utiliser des produits ménagers permettant d’effacer toute trace du virus. Vous pouvez utiliser par exemple l’alcool à 70°C qui est très efficace, pour désinfecter les poignées de porte, les claviers d’ordinateur ou de tablette. Si vous utilisez de l’eau de javel, utiliser ce produit avec précaution car il est fortement oxydant et caustique pour la peau, les muqueuses et les matériaux. Le téléphone, en contact direct avec les mains et le visage, peut donc être un vecteur important de transmission du virus. Vous pouvez utiliser des lingettes désinfectantes ou de l’essuie-tout imbibé d’alcool ménager pour désinfecter l’écran du smartphone.

La transmission est-elle possible avec les animaux de compagnie ?

Interrogée sur la transmission potentielle de la maladie Covid-19 par l’intermédiaire d’animaux domestiques, l’Anses a réuni en urgence un groupe d’experts-es spécialisés-es pour répondre à cette question. Sur la base de leur rapport, elle conclut qu’à la lumière des connaissances scientifiques disponibles, il n'existe aucune preuve que les animaux de compagnie et d’élevage jouent un rôle dans la propagation du virus Sars-CoV-2 à l’origine de cette maladie. Pas de détergent, ni de gel hydroalcoolique pour désinfecter les chiens et les chats, a d’ailleurs alerté récemment l’Ordre des vétérinaires. La peur de la contagion entraîne des comportements dangereux de certains maîtres. « C’est curieux de penser à désinfecter son animal avec des détergents ou du gel hydro-alcoolique alors qu’on sait que l’eau savonneuse ou un shampoing pour chien marche très bien », réagit auprès de l’AFP Christine Debove, conseillère régionale de l’Ordre des vétérinaires d’Île-de-France. Le chien et le chat se lèchent et ces produits « peuvent provoquer des irritations au niveau des muqueuses et des réactions cutanées ». La vétérinaire alerte sur le fait que « si le chien ou le chat ingère de l’alcool en se léchant, il aura une réaction plus accentuée qu’un humain car ils ne digèrent pas correctement l’alcool ». Elle rappelle que laver les pattes de son chien de retour de promenade avec de l’eau savonneuse est un « geste d’hygiène de base qu’on devrait avoir tout le temps ». « C’est suffisamment efficace ! », indique-t-elle. La vétérinaire ajoute l’importance de « respecter la distanciation homme-animal, de se laver les mains très, très souvent quand on a joué avec lui et d’éviter les contacts rapprochés, léchage des mains et du visage ». En plus de ces règles de base, il est conseillé « lorsqu’on rencontre un chien ou un chat qui ne nous appartient pas de ne pas le caresser, ni de le laisser nous approcher ». Même s’il n’existe aucune preuve scientifique que les animaux transmettent le Covid-19, l’Académie de médecine a appelé la semaine dernière les propriétaires à appliquer des principes de précaution.

Commentaires

Portrait de gys

Ma fille et mon beau fils ont été touchés par le Covid 19, le médecin lui a dit d'aérer la maison un quart d'heure avant son arrivée... il lui a dit de tout nettoyer avec d la javel diluée... laisser les chaussures dehors, etc....

Ils vont mieux mais ça fait quinze jours qu'ils sont encore très fatigués, ils ont 45 ans... 

Prenez soin de vous, bonne continuation