Ça craint en Roumanie !

Publié par olivier-seronet le 11.09.2008
1 870 lectures
Notez l'article : 
0
 
discrimination
Un récent sondage indique que ce sont les Roms, les homosexuels et les séropositifs qui sont les premières victimes de discrimination en Roumanie. Administrations, société civile et même école… tout le monde est concerné.
roumanie.jpg

On peut espérer que l'entrée de la Roumanie dans l'UE permettra une évolution des mentalités. Normalement c'est ce qui se produit… et cela ne sera pas du luxe dans le pays. En effet, selon un récent sondage (Institut gallup), la Roumanie (administrations comme société civile) a ses têtes de turcs. Dans le pays, les homosexuels, les Roms et les malades du sida sont les premières victimes de la discrimination. Lorsqu'on demande aux Roumains de se prononcer sur l'homosexualité, 68 % d'entre eux indiquent que l'homosexualité est une "mauvaise chose" et 36 % pensent qu'elle devrait même faire l'objet de sanctions, allant de l'interdiction de certains droits (55 %) à une amende (42 %), voire une peine de prison (28 %). Personne ne semble avoir penser à la corde ! Deux tiers des sondés ne voudraient pas compter un homosexuel parmi leurs amis, voisins ou collègues de travail.

 

Gay pride à Bucarest - 2007

 

Le sort des séropositifs et des malades du sida n'est pas plus enviable. Près de 50 % des Roumains ne veulent pas les côtoyer. Un rejet qui touche d'ailleurs les personnes en situation de handicap puisque 20 % des Roumains ne veulent aucun contact avec elles. Même les enfants touchés par le VIH/sida sont rejetés. 29 % des personnes interrogées estiment que les enfants malades du sida devraient apprendre dans des classes séparées et 71 % souhaitent que les adultes souffrant de cette maladie "le déclarent publiquement".

Crédits photos : rombaer  et TransylvaniaGuide )