Covid-19 et VIH au cœur de l’enquête

Publié par Rédacteur-seronet le 10.08.2020
1 117 lectures
Notez l'article : 
4.5
 
InterviewAcovihCovid-19VIH

C’est l’évidence, la crise de la Covid-19 a considérablement perturbé tous les domaines de nos vies : du professionnel à l’intime, de l’économique au social, de la santé à la sexualité... Dans ce contexte, l’enquête Acovih s’intéresse à ce qui s’est passé pour les personnes vivant avec le VIH durant le confinement puis le déconfinement. Quelles sont les spécificités de cette enquête ? À quoi sert-elle ?

« Devoir assuré », écrit un Séronaute dans un commentaire. « Ça y est ! Je l'ai fait hier soir. Ça prend environ demi-heure. C'est intéressant. » indique un autre Séronaute qui a, lui aussi, participé à l’enquête Acovih. Ces messages ont été publiés, mi-juillet, à l’occasion du lancement de cette enquête. Fin juillet, Seronet a fait le point avec Khafil Aymar Moudachirou qui assure la coordination du projet.

La crise de la Covid-19 a donné lieu ces derniers mois au lancement d’un très grand nombre d’enquêtes et d’études (recherche clinique, recherche académique, recherche communautaire…). Quels sont la particularité et l’intérêt de l’enquête Acovih ? Qu’est-ce qui la fait sortir du lot ?

Khafil Aymar Moudachirou : Ce qui distingue le projet de recherche « Adaptations à la crise Covid-19 lorsque l’on vit avec le VIH » (Acovih) des autres études, c’est qu’il s’agit d’une recherche communautaire collaborative impliquant à la fois des chercheurs-ses et des acteurs-rices communautaires. Ces derniers-ères ont été impliqués-es à toutes les étapes du processus de recherche permettant une mutualisation des compétences. C’est le cas, par exemple de la construction du questionnaire qui a été avant tout guidée par les besoins des personnes concernées, ce qui a permis d’adapter les outils de recherche à leur réalité. L’intérêt de cette enquête est double : répondre à un objectif scientifique, en contribuant à la production et l’amélioration des connaissances scientifiques ; renforcer les capacités des groupes concernés, tout en permettant de créer les conditions de la transformation sociale dans le sens où des mesures concrètes pourront être prises dès que les résultats de la recherche, seront connus.

Dans ses objectifs, Acovih a pour ambition de décrire ce qui s’est passé dans le contexte de crise liée à la Covid-19 pour les personnes vivant avec le VIH ? En quoi est-ce important ?

Cette recherche vise à étudier les conséquences de la pandémie et des bouleversements liés à la crise Covid-19 sur le plan du vécu des personnes vivant avec le VIH. Plus précisément, seront investigués les perceptions, les réponses émotionnelles et comportementales associées à la Covid-19 ainsi que le vécu des mesures de confinement, les conséquences perçues de la mise sous tension du système de soin et le bouleversement des actions collectives et communautaires. Ces données sont essentielles car elles contribueront à comprendre les impacts psychosociaux de la crise sanitaire induits par la Covid-19 chez les personnes vivant avec le VIH ; elles permettront également d’étudier la façon dont s’articulent les ressources et problématiques de santé des personnes vivant avec le VIH ainsi que les formes d’adaptations associées au contexte pandémique.

C’est une difficulté des enquêtes, les personnes participent, mais elles ne savent pas trop ce que deviennent les résultats. Qu’avez-vous prévu pour éviter ce problème ?

La question de la restitution et de la valorisation sont deux points très importants dans la mesure où c’est l’occasion d’inviter les personnes mobilisées et concernées à s’approprier les résultats de la recherche ; c’est une évidence pour l’ensemble des structures partenaires, ne serait-ce que pour des raisons éthiques. Ces résultats seront non seulement disponibles sur les sites de l’ensemble des structures partenaires de la recherche et sur Seronet, mais seront également relayés sur les réseaux sociaux. Un communiqué de presse permettra plus largement de les faire connaître. Les résultats seront également valorisés auprès de la communauté scientifique, des professionnels-les du champ de la santé ainsi qu’auprès des pouvoirs publics par le biais de communications lors de séminaires et conférences scientifiques, de publications dans des revues scientifiques et professionnelles et enfin contribueront à alimenter un plaidoyer.

À qui s’adresse Acovih ?

Aux personnes vivant avec le VIH en France (métropole et Outre-mer) qui ont vécu la crise sanitaire induite par la Covid-19 et qui souhaitent, en répondant à un questionnaire en ligne, témoigner de leur expérience.

Qui conduit l'enquête ?

Acovih (Adaptations à la Covid-19 quand on vit avec le VIH) est une enquête que AIDES, Coalition PLUS et le groupe de recherche en psychologie sociale (GRePS) ont créée. Les responsables scientifiques de l’enquête sont Daniela Rojas Castro (Coalition PLUS), David Michels (AIDES) et Marie Préau (GRePS).

Comment se déroule-t-elle ?

L'enquête est accessible en ligne jusqu’au 20 septembre 2020. La durée de remplissage du questionnaire est comprise entre 15 à 20 minutes. En l’absence d’un accès à un ordinateur, le questionnaire peut être rempli via un smartphone ou une tablette.

 

Commentaires

Portrait de Superpoussin

J'avais commencé par remplir ce questionnaire mais n'ai pas été jusqu'au bout car redoutant que celui-ci ne rende pas compte de ma situation, voir la déserve avec une interprétation des réponses qui ne tiendra pas compte de ma non appartenance d'une des communautés auxquelles on s'intéresse généralement.

Par exemple je n'ai aucune envie de voir se renforcer l'idée que tous les séropos soient gays du fait que j'aurais répondu avoir été contaminé par un rapport homosexuel alors que les séropos hétéros souffrent grandement d'être si peu pris en compte.

Enfin je n'ai su quoi répondre à la question de la mise à l'écart en tant que séropo: j'ai souvent été mis à l'écart par des femmes qui avaient peur du VIH mais en dehors de ce contexte sentimentalo-sexuel je n'ai pas vraiment ressenti de rejet.

Que répondre?