Délation : la CPAM montre l'exemple

Publié par jfl-seronet le 21.02.2009
1 840 lectures
Notez l'article : 
0
 
En France, la caisse primaire d'assurance maladie de l'Yonne a dénoncé à la police un étranger malade et handicapé sans-papiers.
ambulance.png

Evidemment avec un ministre de l'Immigration qui fait de la délation un outil de régularisation et l'UMP qui fait de cette même délation un geste citoyen (faut vraiment se pincer parfois !), il n'est pas étonnant que ce mauvais exemple soit suivi… par l'administration. C'est ainsi que l'association Emmaüs a dénoncé le 18 février l'interpellation par la police de Helder Dos Santos, un citoyen angolais sans papiers, dans les locaux de la caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) de l'Yonne. Une caisse qui n'aurait rien trouvé mieux que d'alerter la police sur la situation de Helder Dos Santos. Comme l'explique Hubert Trapet, président d'Emmaüs de l'Yonne, dans un courrier adressé au directeur de la CPAM d'Auxerre, Helder Dos Santos "malade et gravement handicapé, était venu en toute confiance pour un rendez-vous pris le 3 février dernier avec vos services pour examiner son dossier social [une demande d'AME] Au lieu de cela, vos services ont appelé la police qui est venue procéder à son interpellation sur place". Helder Dos Santos a été remis en liberté pour "raison médicale". On imagine que la "Caisse policière d'assurance maladie" est fière d'elle et de son beau geste citoyen !

Commentaires

Portrait de ecceomo

juste faire circuler l'info ne me semble pas suffisant comment passer à l'action après le moment de réaction... ecceomo Positivement / / De passage avant compostage