Egalité : la France en marches

Publié par jfl-seronet le 19.01.2013
6 009 lectures
Notez l'article : 
0
 
Initiativemariage pour tous

Avant l’ouverture des débats (le 29 janvier), il y aura deux week-ends pour l’égalité. Deux occasions pour défendre l’égalité et répondre aux homophobes qui ont envahi Paris le 13 janvier dernier.

Egalité : la France en marches

Avant l’ouverture des débats (le 29 janvier), il y aura deux week-ends pour l’égalité. Du coup, de nombreuses marches de défense de l’égalité pour tous sont organisées samedi 19 janvier avec des manifestations dans de très nombreuses villes françaises : Avignon, Angoulême, Bayonne, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Le Mans, Lannion, Lille, Lyon, Marseille, Montpellier, Nancy, Nantes, Nice, Orléans, Poitiers, Quimper, Rennes, Rouen, Saumur, Strasbourg, Toulouse, Tours , etc. Le 27 janvier, ce sera la grande manifestation à Paris. Il y aura même une manifestation à Montréal le 27 janvier à 13 heures devant le Consulat de France. "Pour soutenir nos ami-e-s parisien-ne-s qui défileront pour nos droits dans les rues de Paris le 27, soyons le plus nombreux devant le Consulat de France pour bien montrer que, même éloignés, l'égalité des droits reste une priorité ! Faites passer le mot en invitant familles et amis !", écrivent les organisateurs de ce rassemblement. On peut aussi trouver les infos sur les villes qui organisent des marches sur pridemap... C’est facile à trouver, c’est là où il y a des drapeaux roses ! Il suffit de cliquer sur le drapeau pour avoir les infos sur la marche : date, lieu du rassemblement et heure du départ du cortège.

AIDES s’engage

"Suite au week-end long et pénible [celui du dimanche 13 janvier et la manif contre le mariage pour tous, ndlr], la séquence contre l’égalité de tous en droits touche à sa fin et c’est à nous de reprendre la main et d’affirmer un discours humaniste et progressiste dans l’espace public, explique Bruno Spire, président de AIDES dans un message adressé aux militants de l’association. Alors que les manifestants de ce week-end se mobilisaient pour nier des droits à des personnes pour ce qu’elles sont et représentent, nous nous mobilisons pour une société plus juste, pour l’égalité ! Dans cette nouvelle séquence, AIDES entend être particulièrement présente et active. Nous voulons nous imposer dans la tête de nos élus, dans les médias, dans les discours, mais aussi dans la rue. Ce combat ne concerne pas que les LGBT, mais la société toute entière : emmenez vos amis, votre famille, vos voisins ! Je compte sur vous !" Emmenez d’accord, mais où ? Eh bien dans les manifestations pour l’égalité pour tous qui se déroulent dans les jours qui viennent et dont le point d’orgue sera la manifestation parisienne du 27 janvier.

Le second week-end, c’est la mobilisation nationale du 27 janvier

Très importante, cette manifestation sera une réponse aux homophobes (entre 400 000 et 800 000 selon les sources), mais aussi un signe pour les LGBT de France et pour les jeunes. Cette manifestation aura aussi une très forte valeur symbolique puisqu’elle sera la dernière avant l’ouverture des débats à l’Assemblée nationale le 29 janvier. Ce point n’échappe à personne… De très nombreuses initiatives sont prises en régions : bus, covoiturages ou TGV, le choix est large. Le site Pridemap a mis le paquet sur la manifestation parisienne. Il propose un service de co-voiturage, un service pour savoir où dormir à Paris si vous arrivez la veille de la manifestation et un autre où vous pouvez indiquer comment aider au succès de cette marche. Si vous avez des questions, il faut appeler au 09 77 21 51 21 (Prix d'un appel local). Le site Pridemap donne des informations logistiques ville par ville. On trouve des infos sur les offres de transports pour se rendre à la manifestation, horaires, tarifs. Prenons un exemple, si vous habitez Angers et que vous voulez venir défiler à Paris, le site vous indique que c’est l’association Quazar (le centre LGBT d’Angers) qui organise la mise en place de cars pour Paris. Départ dimanche matin à 7 heures et retour à minuit. Tarif aller/retour : 25 euros et 15 euros pour les étudiants. Il faut appeler au 06 87 87 34 43 pour réserver sa place. Des infos comme celles-ci on en trouve à propos des villes suivantes : Amiens, Angers, Arras, Auxerre, Bayonne, Bordeaux, Bruxelles, Caen, Cherbourg, Clermont-Ferrand, Dijon, Grenoble, la Haute-Picardie, Liège, Lille, Lyon, Marseille, Metz, Montpellier, Mons, Namur, Nancy, Nantes, Orléans, la Picardie, Reimls, Rennes, Sedan, Strasbourg, Toulouse, Tours, Troyes, Valenciennes, etc.

L’égalité dans les boîtes aux lettres des élus

Comme d’autres associations ont pu le faire, AIDES a décidé d’interpeller les parlementaires (députés et sénateurs), les élus locaux (conseillers régionaux ou généraux, maires), les partis politiques, etc. Une lettre leur a été adressée pour leur demander ce qu’ils avaient comme engagement en faveur de l’égalité pour tous et toutes, sur le mariage, sur l’adoption, sur la PMA. Les courriers sont d’ores et déjà partis. Les réponses seront publiées sur un blog en partenariat avec YAGG et AIDES et, bien entendu, sur Seronet. De son côté, l’Inter-LGBT a lancé depuis un bon moment déjà une initiative citoyenne. Il s’agit pour chacun et chacune d’écrire aux élus (maire, député, etc.) et de leur demander de s’engager pour l’égalité maintenant et contre les discriminations tout le temps. L’Inter-LGBT a préparé un courrier qu’il est donc possible de personnaliser (avec ses propres idées) et d’adresser à son, ses élu-e-s.