Europe : feu vert pour Norvir sec

Publié par jfl-seronet le 08.02.2010
641 lectures
Notez l'article : 
0
 
Abbott a annoncé (début février) que l'Agence européenne du médicament (EMA) vient d'autoriser la mise sur le marché du Norvir sec.

Cette autorisation pourra désormais être déclinée pays par pays. En France, il restera à passer le circuit administratif habituel (Commission de la transparence de la Haute Autorité de Santé, comité économique des produits de santé pour fixer le prix, puis inscription aux collectivités et enfin publication au Journal officiel), ce qui devrait prendre encore un peu de temps, l'arrivée effective du Norvir sec en pharmacie n'est à envisager que dans deux ou trois mois. Norvir (ritonavir), une antiprotéase est utilisée aujourd'hui uniquement pour son effet booster sur les autres médicaments, se présentait jusqu'à aujourd'hui sous forme de solution buvable à usage pédiatrique et de capsules molles de 100 mg, nécessitant un réfrigérateur pour être bien conservées, ce qui en compliquait l'utilisation notamment dans les pays chauds. L'arrivée du comprimé sec résoudra ce problème. Par ailleurs, il faut rappeler que le TRT5 (un collectif inter associatif sur le thérapeutique et la prise en charge) demande toujours la mise à disposition d'un comprimé de Norvir de 50 mg qui permettrait de réduire les doses et les effets indésirable tout en gardant probablement le même effet booster. Abbott a expliqué au TRT-5 que c'était "théoriquement possible à faire maintenant que la technologie existe, mais que le problème viendrait essentiellement des agences du médicament qui ne savent toujours pas
comment autoriser et étudier ce nouveau type de médicaments que sont les boosters".