Faciliter l'accès au cannabis thérapeutique

Publié par olivier-seronet le 09.04.2010
2 791 lectures
Notez l'article : 
0
 
cannabis thérapeutique
Depuis dix ans déjà, le Centre Compassion de Montréal (CCM) milite et agit en faveur de l’accès au cannabis pour usage thérapeutique. Marc-Boris Saint-Maurice, cofondateur du CCM, dresse le bilan de dix années d'engagement.

Quel bilan dressez-vous après ces dix ans de fonctionnement ?
L’ouverture du premier dispensaire de cannabis médical à Montréal, en octobre 1999, et le procès qui a suivi l’arrestation des fondateurs pour “trafic de drogues” ont ouvert le débat sur l'usage du cannabis à des fins thérapeutiques et poussé le gouvernement à créer le Règlement sur l'accès à la marijuana à des fins médicales. Ce programme a été mis sur pied par Santé Canada [ministère canadien de la Santé] en 2001, mais des médecins semblent toujours réticents à ce que leurs patients en consomment. Nous déplorons le manque d’ouverture du Collège des médecins à ce sujet. Par ailleurs, le programme fédéral comporte plusieurs lacunes, les délais sont déraisonnables et la variété de cannabis proposée ne convient qu'à 15 % des personnes.

Dans ce contexte, quel est aujourd’hui le rôle du Centre ?
Le CCM, à l’instar d’autres dispensaires similaires au Canada, existe parce qu'il y a trop de gens qui souffrent inutilement. Les clubs et les centres Compassion comblent la zone grise qui subsiste entre l'acceptation répandue dans notre société concernant les bienfaits du cannabis médical et l'inaction des divers paliers gouvernementaux à fournir ce dont des milliers de Canadiens ont besoin : une source fiable. Le Centre lutte continuellement afin d'offrir un service essentiel, bien que controversé, de manière la plus sécuritaire possible. Aujourd’hui, nous comptons un peu plus de 1 000 membres.

Quels services proposez-vous ?
La mission du CCM est de fournir de l'information reliée à l'usage thérapeutique du cannabis, de permettre un accès sécurisé et fiable aux personnes souffrant d'une maladie pour laquelle le cannabis s'est montré efficace. C'est aussi de fournir des produits variés de très haute qualité pour répondre aux divers besoins des membres.

Comment devient-on membre ?
L'adhésion au CCM est réservée aux personnes qui ont besoin du cannabis pour des raisons strictement médicales. Vous avez besoin d’une attestation de diagnostic signée par votre médecin stipulant que vous souffrez d'au moins une des maladies ou symptômes qui peuvent être traités et soulagés avec du cannabis thérapeutique. Les personnes possédant une autorisation de Santé Canada sont automatiquement acceptées.

Quel objectif le CCM vise-t-il ?
Faciliter l’accès au cannabis médical demeure notre principal objectif. Le CCM entend faire pression auprès du Collège des médecins pour le sensibiliser aux bienfaits médicaux de la marijuana. Sur le front des droits, face à quelques cas de refus de soins, d'assurance ou d'hébergement de fumeurs thérapeutiques, le CCM a obtenu récemment un avis positif de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse. En gros, les droits d'un fumeur thérapeutique ne peuvent être brimés parce qu'il consomme une “drogue illégale”. Mais cet avis n’aurait aucun effet sur des poursuites pénales, d’où la nécessité de favoriser l’accès légal au cannabis thérapeutique.
Propos recueillis par Corinne Parmentier

Plus d’infos sur : www.clubcompassion.org

 Illustration : Yul Studio

Commentaires

Portrait de lilit88

nous informer sur quelque chose qui nous est interdit en france,cela rend l'aberration encore plus insupportable....
Portrait de jean-rene

Pour nous donner envie de faire pression pour que la loi sur la consommation du cannabis change en France.
Portrait de lilit88

s'ils pouvaient t'entendre....je suis fatiguée de prendre mes foutues molécules qui me donnent la nausée et me rendent molle.
Portrait de jean-rene

Je pense que les choses changeront concernant le cannabis si la majorité change en 2012.
Portrait de lilit88

à nos bulletins!