Hépatite C : Des traitements de qualité POUR TOUT LE MONDE

Publié par jfl-seronet le 09.05.2014
9 050 lectures
Notez l'article : 
5
 
0
Thérapeutiquevhchépatite Claboratoires pharmaceutiques

Plusieurs firmes pharmaceutiques ont mis au point une nouvelle génération de traitements contre l'hépatite C permettant près de 100 % de guérisons sans effets indésirables graves. Une véritable révolution pour des malades jusqu'ici condamnés à des traitements longs, contraignants, générant de très lourds effets non-désirés et n'offrant pas de garantie de guérison. Problème, les prix effrayants pratiqués par ces laboratoires : 91 000 euros pour trois mois de traitement ! C’est ce paradoxe que dénonce AIDES dans un communiqué. Le voici.

Avoir près de 100 % de chance de guérir de son hépatite C en prenant un comprimé par jour pendant 2 à 3 mois, sans avoir à subir d’effets indésirables graves ? C’est la promesse faite par une nouvelle génération de traitements mis au point presque simultanément par plusieurs compagnies pharmaceutiques : notamment Gilead (sofosbuvir et sofosbuvir/ledipasvir), Janssen (siméprévir) et Bristol-Myers Squibb (daclatasvir).

De quoi traiter — et guérir — toutes les personnes vivant avec le VHC en France, sans attendre que l’état de leur foie se dégrade ou qu’elles transmettent le virus à d’autres personnes. De quoi  mettre un terme à une épidémie méconnue qui touche pourtant 230 000 personnes en France et provoque plus de 3 500 décès par an [comme l’indique l’INVS].

Mais la révolution thérapeutique attendue depuis si longtemps par les malades pourrait bien ne jamais arriver jusqu'à eux car les prix temporaires pratiqués dans le cadre des accès compassionnels (1) défient l'entendement : 56 000 euros exigés par Gilead pour 3 mois de sofosbuvir, auquel il faudra le plus souvent ajouter 35 000 euros pour le siméprévir ou le daclatasvir. Soit plus de 91 000 euros en moyenne par guérison ! A ce tarif, traiter tous les malades en France représenterait un coût pour l'assurance maladie de... 21 milliards d’euros ! AIDES fait part de ses profondes inquiétudes et appelle à une réaction forte des pouvoirs publics car il est impensable que le prix des traitements soit un obstacle supplémentaire à l'accès aux soins des personnes vivant avec une hépatite C.

AIDES appelle le groupe d’experts chargé des recommandations françaises, attendues le 19 mai, à ne penser qu’à l’intérêt des patients et à l’intérêt de santé publique dans leurs recommandations de traitement. Qui voudrait des anciens traitements, si lourds et contraignants qu'ils sont incompatibles avec une qualité de vie acceptable ?

AIDES appelle les laboratoires à la raison, et les pouvoirs publics à la plus grande intransigeance. Et surtout, nous ne voulons pas être tenus à l’écart des négociations ! Les malades doivent enfin être représentés au CESP (Comité économique des produits de santé, en charge de la fixation des prix), afin que leur voix et leurs arguments soient entendus. Il est hors de question que la démocratie sanitaire s’arrête là où sont prises les décisions pour l’accès aux meilleurs soins pour tous !

(1) Ou ATU (Autorisation temporaire d'utilisation) : Il s'agit de la mise à disposition de ces molécules avant la mise sur le marché, à des malades qui en ont l'urgente nécessité.

Commentaires

Portrait de lipote

  j' ai découvert ma séroposivité au vhc en 93 ,  quand j' ai commencé mon premier traitement ( interferon 3 fois par semaine + ribavarine) en 98, j' ai dérouillé mais j' ai fait avec, esperant ,etre débarassé de cette merde, helas non ,  j' ai remis ca  en 2001   encore avec l' interferon une fois par semaine + ribavarine je connais mon genotype c'est le plus dur a éradiquer  en 2002 j' etais a2 f1 al' heure actuelle je suis revenu d' aprés mon fibroscan ma fibrose serait enre 3 et 4 que j' ai passé en  fevrier 2014 je parle de mon fibroscan bien entendu, mon hépatologue  est bien entendu d'accord pour que je rentre  dans ce nouveau traitement mais je ne suis pas rassuré par les infos au niveau de son tarifs faudrat il se le payer,? attendre d' avoir une ascite ou une cirrosse?

 il faut se mobilisser gueuler !!!