Immigrés : l'obsession continue

Publié par tofo le 19.04.2010
6 796 lectures
Notez l'article : 
0
 
immigrationdroit des étrangers
Ça tourne à l'obsession ! Depuis 2002, il y a eu pas moins de cinq lois sur l'immigration, toutes sous l'impulsion de celui qui est aujourd'hui président de la République. Comme on peut l'imaginer, ces lois ont été largement et vivement critiquées. Il faut dire que toutes n'ont eu de cesse, l'une après l'autre, de réduire considérablement les droits des personnes étrangères en France. Le nouveau projet de loi "relatif à l'immigration, à l'intégration et à la nationalité" d'Eric Besson est de la même eau. En voici quelques points… noirs !

Pourquoi un nouveau texte sur l'immigration ?


Le prétexte du gouvernement est tout trouvé, il s'agit principalement de transposer des directives européennes en droit français, soit compléter les réformes entreprises par Nicolas Sarkozy depuis 2002. Ce nouveau texte est dans la lignée de la réforme de l'immigration dessinée en 2003 par Nicolas Sarkozy, mais il durcit considérablement les conditions de séjour en France des personnes immigrées. En fait, le texte est truffé de dispositions encore plus répressives à l’égard des personnes immigrées qui s'ajouteront à la législation déjà en vigueur. A ce titre, il est d'ores et déjà très critiqué et dénoncé comme "liberticide" par les associations. Un point choque plus particulièrement. Le nouveau projet de loi prévoit, outre l'expulsion, une nouvelle peine pour les étrangers arrêtés en situation irrégulière : une interdiction de retour sur le territoire français pour une durée de deux ans à cinq ans. C'est donc expulsion et ce que les associations appellent une "peine de bannissement" qui sera prononcée par les préfectures de manière discrétionnaire. "Cette véritable double peine se veut dissuasive, le but étant d’empêcher le retour des personnes sans titre de séjour. En effet, aujourd’hui, de nombreuses personnes expulsées ont le droit de revenir sur le sol français légalement avec un visa et demander un titre de séjour. Ce sont des conjoints de Français, des parents d’enfants français, des demandeurs d’asile déboutés menacés de nouvelles persécutions dans le pays où ils ont été renvoyés, des hommes et des femmes qui ont construit leur vie en France", explique la Cimade dans un communiqué (7 avril 2010). Pour la Cimade, c'est une évidence que : "Cette interdiction ne fera que créer des situations aussi kafkaïennes que dramatiques en poussant les personnes vers la clandestinité et le recours aux filières de passeurs (…) Avec cette nouvelle mesure administrative, la double peine revient en force, sans limites…"

Que prévoit le texte concernant la durée de rétention ?


Le nouveau texte allonge la durée maximale de rétention de 32 à 45 jours. "Malgré cela, il est vrai, la France garde la durée de rétention la plus courte d’Europe, note la Cimade. Mais 45 jours de privation de liberté pour un étranger qui n'a commis aucun délit, c'est beaucoup trop long". "La transposition de la Directive Retour européenne, qui autorise une durée de rétention maximale de 18 mois, n’oblige en aucun cas la France à s’aligner sur les normes des pays européens les moins respectueux en matière de droits des étrangers", indique l'organisme. Du côté du ministère, on avance "qu’allonger la durée de rétention est nécessaire pour mettre en œuvre les mesures d’éloignement, en donnant plus de temps aux consulats des pays de renvoi pour délivrer les laissez passer nécessaires". La Cimade conteste cette explication et considère que cet allongement de la durée de rétention n'est en rien justifié et "s’apparente donc à une simple mesure répressive contre les étrangers. La rétention change de nature pour devenir une véritable sanction".

Quelles nouvelles restrictions sont envisagées en matière d'application de la  procédure ?


L’arrestation, la garde à vue et le placement en rétention des personnes étrangères faisant l’objet d’une mesure d’éloignement sont encadrés juridiquement pour garantir le respect des droits des personnes arrêtées. Comme de nombreuses irrégularités sont commises (délai, respect des procédures, etc.), les juges des libertés et de la détention décident donc assez souvent de libérer les étrangers arrêtés qui en sont victimes.  Il s'agit pourtant de l'application stricte et juste des textes, mais cela ne plaît pas beaucoup au gouvernement qui s'agace de ses remises en liberté trop nombreuses à son goût. Du coup, comme l'explique la Cimade : "Ce projet de loi prévoit que les irrégularités de procédures ne puissent plus être soulevées que de manière très restrictive". "Un étranger retenu sera privé de liberté durant cinq jours, sur décision administrative, avant que le préfet ne saisisse le juge des libertés et de la détention, le seul pourtant garant de la liberté individuelle (…) Cet allongement de la durée de privation de liberté sans contrôle judiciaire laisse surtout plus de temps à l’administration pour organiser les expulsions avant même qu'un juge ne se prononce sur la légalité de la procédure suivie", dénonce la Cimade.

Qu’est ce qu’une zone d’attente spéciale ?


Elles sont aujourd'hui précisément délimitées à proximité des lieux de débarquements : ports, aéroports... "Les étrangers qui ne présentent pas les conditions d’entrée sur le territoire français sont retenus le temps de les renvoyer vers le pays dont ils proviennent ou le temps de l’examen de leur situation, notamment celle des demandeurs d’asile", rappelle la Cimade. Ce projet de loi prévoit "de faire de ce régime d’exception un principe en permettant à l’administration de créer une zone d’attente du lieu de découverte d’un groupe d’étrangers, qui, manifestement, vient d’entrer sur le territoire français, jusqu’au poste frontière le plus proche. L’administration peut donc rendre très élastique la délimitation de la zone d’attente". Cette mesure n’a d’autre but que d’empêcher les personnes de faire valoir normalement leurs droits et contourner la justice", estime l'organisme.

Jusqu'où Eric Besson ira-t-il ?

Manifestement plus loin puisque le ministre de l'Immigration et de l'identité nationale a annoncé (8 avril) sur RTL qu'il allait demander à un cabinet indépendant de préparer un rapport sur le coût de l'immigration irrégulière. "Je vais demander à un cabinet, à un expert indépendant, de mettre tous les chiffres sur la table pour que nos concitoyens, qui sont des citoyens, mais qui sont aussi des contribuables sachent tout en la matière", a-t-il expliqué. Selon lui, "on verra que beaucoup de bêtises sont racontées et que l'immigration irrégulière coûte chère, mais pas dans le sens qui est dit". Selon le ministère cité par l'AFP, cette "étude globale" portera sur "le coût du maintien sur le territoire des étrangers en situation irrégulière, c'est-à-dire le coût pour les collectivités publiques de leur hébergement, soins médicaux, scolarité, le manque à gagner pour les services sociaux et fiscaux, puisque le travail des étrangers en situation irrégulière est non déclaré, ainsi que le coût de leur placement en rétention lorsqu'ils sont interpellés, et de l'assistance juridique et sociale qui leur est alors fournie". Elle sera rendue public avant la fin de l'année. Signalons qu'en parallèle de la démarche ministérielle des députés entendent mener un audit de leur côté.  Il y a fort à parier que d'autres mesures seront envisagées suite à ces rapports. Récemment, l'émission "Envoyé Spécial" sur France 2 a dressé le portrait d'Eric Besson. Lors d'une interview, le journaliste lui demande s'il regrette quelque chose… Froidement, il regarde la caméra et commence à chantonner : "Non, rien de rien… Non, je ne regrette rien…" La scène semble interminable. Elle fait froid dans le dos. Et puis il s'arrête et demande au journaliste d'arrêter de filmer… car il craint d'aller trop loin !

Plus d'infos sur le site de la Cimade
Plus d'infos sur le site du ministère de l'immigration et de l'identité nationale

LIEN PDF sur le projet de loi

Commentaires

Portrait de guppy

IL Faudrait régulariser les sans papiers qui ont un travail ou ceux qui ont un conjoint français ou des enfants nés en France. Mais aujourd'hui peut on encore accueillir tout le monde??
Portrait de cgbspender

Je suis d'accord sur le principe, mais Guppy, sur quels critères ? Est-ce que quelqu'un qui a un emploi prime sur un autre qui en cherche un activement ? Est-ce que quelqu'un qui a deux enfants prime sur un autre qui n'en a qu'un seul ? Est-ce qu'on accepte + un belge qu'un turc ? Si critère il y a, c'est soit personne, soit tout le monde, l'Etat ne doit pas faire 2 poids, 2 mesures. Il n'y a pas de place pour la partialité dans un système juridique. Effectivement l'immigration à un coût, celui de la prise en charge des dossiers (visa ou exclusion), des allocs si necessité, du rapatriement dans le pire des cas... Mais c'est également vrai qu'un partie non-négligeable du PIB on le doit à ces travailleurs immigrés ! Et çà, nos énarques préfèrent ne pas le voir !
Portrait de farcom

Quand les États sont en crise, les étrangers, accusés de tous les maux, voient leurs droits restreints, leur dignité remise en cause arrêtons de faire des différences !
Portrait de guppy

Je pense que l'on ne peut pas accueillir tout le monde voilà tout. Ce n'est que mon avis. Allons y au cas par cas. On régularise ceux ayant un travail, ou des enfants, ou leur grand mère en France. Je sens que je vais me faire lyncher.
Portrait de ecceomo

Assume mais argumente,... Pourquoi aurait on nous le droit d'aller où l'on veut, sur quels critères ? (parce qu'on a de la tune ???) Le problème n'est pas l'immigration, mais le sort que l'on fait aux émigrés et par extension, la mise en concurrence avec les plus précaires. L'hypocrisie est un mode de gouvernement. Les patrons qui utilisent des sans papiers en ont besoin pour maintenir tous leurs employés dans la peur et leurs faire avaler une exploitation toujours plus folle. Villepin estimait en 2005 entre 200 000 et 400 000 le nombre de sans papiers en france. Comment quelques centaines de milliers de personnes sur 60 millions peuvent représenter ce danger absolu que l'on veut nous faire croire. Nos maniaques de l'évaluation et de la performance pourrait aussi évaluer leurs pratique et leurs lois, Sarko est vraiment un nul car il doit refaire une nouvelle loi presque tous les ans !!! La cour des comptes pointe le coût de la rétention des sans-papiers. Ce sont d'ailleurs de dangereux gauchiste utopistes à la cour des comptes. Le coût des expulsions réalisées en 5 ans représente l’équivalent du déficit annuel de l’assurance vieillesse.(début 2007 avant la présidentielle) On peut évaluer à 9 millions d'€ pour 2006, mais depuis le passage à l'industrialisation de cette politique de la honte, chaque reconduite peut être évaluée à plusieurs dizaine de milliers d'€ par reconduite !! Le coût le plus important n'est pas comptable, il est d'abord humain et pour notre société, notre état de droit ... ecceomo Positivement / / De passage avant compostage
Portrait de ecceomo

Chiffon rouge habituel pour ne pas parler de ce qui fait vraiment problème Ce n'est pas une obsession, c'est la technique habituelle du bouc émissaire. Et les restrictions des libertés successives ne s'attaque pas seulement aux étrangers mais aussi à tous les français qui ne sont pas de visages pâles. Et puis aussi tous ceux qui ont des amis, des amant(e)s , tous ceux qui mettent en oeuvre une solidarité concrète au jour le jour.(le délit de solidarité)

Le Pen a déjà gagné car ses idées petit à petit se mettent en oeuvre dans la loi . On retrouve le même phénomène en Italie Autriche Hollande... Sous nos yeux on accepte les contrôles au faciès, la transformation en flic des services sociaux (pôle emploi, ...). L’extrême droite vous l’avait bien dit : les étrangers volent le pain et la Sécu des Français… et mettraient en péril notre système de protection sociale et solidarité nationale. La réalité est à l’exact opposé de la propagande ministérielle lepéniste : les travailleurs sans papiers cotisent sans avoir droit à la moindre prestation. Le double discours simpliste et frappé au "coin du bon sens" me fait hurler, les affirmations sont mensongères, odieuses.

La manip est grossière et pourtant ça marche, faut croire qu'on est des cons; L'opposition socialiste devrait se rappeler comment en 2002 elle a fait la courte échelle à Le Pen en voulant enfourcher la rhétorique sécuritaire et soi disant "Responsable".

Des rafles sont organisées à la sortie des écoles pour arrêter des gens. On traite comme des criminels des humains dont le seul défaut est administratifs. Sont foulé au pied des acquis fondamentaux de l'après guerre (droit de vivre en famille, statut de réfugié ...). On n'hésite pas à fabriquer des orphelins. Il ne s'agit pas de grande idée, ni de cas isolés mais de personnes bien réelles et de vies gâchées, d'enfant français laissés seuls avec leurs parents en rétention ou d'enfant emprisonnés ... Jean marc 4 ans déjà depuis 6 j sans sa mère ni personne, Sena 9ans 24h seul chez lui, Osman 2 ans 1/2 3j seul; Cécile 6ans, Sylvie 5 ans seules leur mère au commissariat, Jennifer 2 ans et sa soeur Yamina 2 mois 1/2 15j sans leurs parents, Jeanne 2 ans seule, son père en rétention à Vincenne, Victor 4 ans seul avec sa maîtresse pendant 22h, Namina 3 mois sans pouvoir téter malgré la demande du mari car sa mère était en rétention... des enfants seuls sans nouvelles de leurs parents car raflé et en garde à vue.... et la liste s'allonge, EN NOTRE NOM nous citoyens.

Oui, je sais, on peut m'accuser de faire vibrer la corde sensible en mettant en avant les piti zenfan .... Est ce plus scandaleux parce que ce sont des mineurs français et que s'ils avaient une autre nationalité, cela sera tolérable... Serait il plus acceptable de ne faire connaître des situations d'humiliation et d'horreur qu'à des individus majeurs ????

Les enfants sont dépendant de ceux qui prennent soin d'eux. Mais à aucun moment, la police ne s’est pas préoccupée de savoir si ils étaient en sécurité. La famille, les amis, les voisins, le Réseau Education Sans Frontières ont pris en charge les enfants. On a poursuivit des parents pour maltraitance indigne pour moins que ça.

Même les ROM pourtant citoyen européen n'ont pas les mêmes droits que les belges ou luxembourgeois. Cette surenchère, un des atout politiques de recentrage à droite pour cause de bérézina électoral n'est pas seulement injuste, elle mets en péril la paix civile et la liberté pas seulement des sans papiers mais de nous tous.

Pour se tenir informé et participer à la lutte de solidarité, RESF, le GISTI, "Droits devant" mais aussi emmaüs, la Cimade et de multiple petits groupe locaux existent; La première des choses possible est de démasquer tous fausses idées sur l'immigration communément diffuser dans les médias ou au bistrot ...

La réalité n'est pas celle que l'on veut nous faire avaler. Et les flux migratoires les plus important ne sont pas SUD-NORD mais entre pays du sud. On en pourra pas dire que "nous ne savions pas", cette politique est faite en notre nom.

Nous sommes responsable de notre indifférence.

bien à vous

ecceomo (pas l'autre pseudo nommé ecce omo !!)

(individu lambda issu de l'immigration petit fils de réfugié politique)

Positivement / / De passage avant compostage

Portrait de guppy

pour moi le sujet est clos. Je sens que celà tourne au vinaigre. Dès que l'on parle d'immigration dans ce pays c'est toujours la même chose.
Portrait de Schmidt

Peace and love
Portrait de ecceomo

Je ne sais pas si ça tourne vinaigre parce que nous sommes des cornichons ou si ça ne sens pas un peu trop le brun...

Je vois que tu t'inquiètes de la baisse des subventions pour les actions de lutte contre le sida et de soutien aux personnes touchées. Bon, ok, t'es concerné; Mais n'y a t il que les 100 000 (environ) séropo qui doivent s'en inquiter, où est il possible de voir les enjeux qui ne concernent pas seulement notre petit MOI.

Peut être n'as tu jamais été concerné par la problématique des sans papiers... Peut être n'as tu jamais été témoins de personnes vivant cette galère ?

J'ai vécu plusieurs mois avec un copain sans papiers et je peux te dire que la vie au jour le jour, l'impossibilité de se projeter, de vivre en paix, c'est chaque seconde...

Mais surtout, ce que j'ai voulu dire c'est que ce sont toujours les mêmes ressort observés et constatés (déjà dans les années 30, mais aussi plus récemment lors des génocides du rwanda ou de l'ex yougoslavie)

Nous n'apprenons donc jamais rien de l'histoire ?

Cette dérive fascisante et raciste vient toujours comme une manip en temps de crise pour être et rester au pouvoir.

Objectivement , ne faut il pas s'en inquiéter avant et réagir ?

Ne sommes nous pas assez intelligent pour voir toutes les contre vérités qui nous sont assénées. Les sources que j'ai choisi sont donc pas susceptible d'être partisane (Villepin, la cour des comptes)

Pourquoi faut il que nous nous comportions en mouton alors que le gouffre n'est pas loin ?

Ce qui se fait ne peux se faire sans notre consentement, nous votons entre autre. Et nos opinions dans leur dimension collective ont un impact sur demain. 

ecceomo

Positivement / / De passage avant compostage

Portrait de farcom

acceptons nos avis et nos opinons divergentes Mais j'ai du mal a accepter que l'on dise que l'on accepte pas certaines personnes car nous aussi nous ne sommes pas accepter . allons tous vers le droit chemins pour faire accepter la différence je ne vais pas plus loin a ce sujet sinon je vais partir en live
Portrait de guppy

On ne se connait pas ecceomo tu as tes opinions j'ai les miennes. Point final.
Portrait de ecceomo

Guppy, effectivement on ne se connais pas, c'est la loi d'internet ça; mais si t'es curieux tu peux aller traîner sur mon blog et mes interventions (de+ en+rare il est vrai, mais depuis presque 2 ans sur le site j'ai laissé pas mal de trace ;o) )

pas besoin de te connaître pour m'exprimer sur les idées que tu as écrite plus haut; ce sont ces idées que je conteste.

je ne comprends pas ton stop hystérique , si tu veux arrêter d'écrire arrête, mais ne dis pas ce que je dois faire, en écrivant sur ce forum, je ne m'adresse pas qu'à toi et c'est un sujet qui ME concerne.

Farcom, je n'ai pas bien saisi : "Mais j'ai du mal à accepter que l'on dise que l'on accepte pas certaines personnes car nous aussi nous ne sommes pas accepter ." est ce le parallèle entre être directement concerné par le sida (100 000 pers) et être directement concerné par la politique des visas du gouvernement (200 000 à 400 000 pers), ou je me plante ? précise moi stp mais part pas en live c'est pas la peine !!!

Ce que j'ai voulu dire c'est qu'on a pas besoin d'être soi même seropo ou sans papiers pour être impliqué par les politiques de notre gouvernement. Ce n'est pas une question d'opinion mais bien de mis en oeuvre de certaines valeurs . je trouve plutôt important de questionner l'action qui nous gouverne et intéressant l'article de JFL. Cet article est là pour nous permettre de réfléchir alors merci de ne pas faire taire ceux qui veulent confronter diverses sources d'infos et d'analyses.

c'est aussi notre présent et avenir collectif qui se joue dans ce genre d'enjeu législatif. moi, ça ne me donne pas envie de rire ni un peu ni a lot

ecceomo

Positivement / / De passage avant compostage

Portrait de farcom

sa ne sert a rien de lire des pseudos discourt Pour ma part je ne te connais pas et je dirais tant mieux si tu cherche a faire la M.... c'est pas ici je te trouve irrespectueux envers quasi tout le monde "mais ne dis pas ce que je dois faire" ? en tout qu'a tu ne parle pas du sujet donc moi je sors de cette discutions comme sa tu te parleras a toi même Cordialement !
Portrait de ecceomo

farcom wrote:
s.... et je dirais tant mieux si tu cherche a faire la M.... c'est pas ici je te trouve irrespectueux envers quasi tout le monde "mais ne dis pas ce que je dois faire" ? en tout qu'a tu ne parle pas du sujet .....

C'est quoi ce délire ?!!!... 

Pincez moi ou je rêve;

enfin chacun peut par lui même voir le contenu du débat ... et le niveau des réponses....

 

 ecceomo pas etchierhomo

Portrait de cgbspender

@eccehomo : "Et les restrictions des libertés successives ne s'attaque pas seulement aux étrangers mais aussi à tous les français qui ne sont pas de visages pâles. Et puis aussi tous ceux qui ont des amis, des amant(e)s , tous ceux qui mettent en oeuvre une solidarité concrète au jour le jour.(le délit de solidarité)"

> Tu entends quoi par là ? peux-tu développer cette histoire d'amies, d'amants et de délit de solidarité stp ?

Sur le raisonnement théorique, je suis entièrement avec toi, eccehomo. Tu cites des faits, c'est génial, mais çà reste des faits, et comme tu le dis toi-même la manipulation des médias en fait un sujet assez controversé tant par les valeurs qu'il implique, mais par la désinformation qu'en fait l'Etat. Cependant..., et puisque c'est là tout le débat,

Comment l'améliorer ?

Je suis parfaitement conscient des dangers de la politique de l'immigration en France, tu emploies le mot fasciste et raciste, ce sont deux mots que je n'utiliserais pas, ils sont trop lourds de sens selon moi. J'ai la forte impression que les médias (lobbyés par les politiciens) font effet de loupe. La comparaison est peut-être très maladroite, mais la politique vue par les médias, c'est un peu comme cramer une fourmi. On crie au scandale, on pointe du doigt, on fait " vous avez vu ! les policiers l'ont tabassé ! Il est immigré ! Ah c'était donc cela ! " Les médias ont toujours fait leurs choux gras de tels scandales, c'était valable il y a déjà 50 ans, çà l'est encore plus aujourd'hui.

Attention, je ne cherche pas à minimiser la violence de l'Etat, je m'interroge seulement sur le bien-fondé des accusations que bon nombre des citoyens français semble lui porter.

Tu parles également de mobilisation, tu sous-entend que le "peuple français", faute de s'investir dans une lutte, serait coupable de passivisme. C'est peut-être vrai. Mais laisse moi juste poser ces questions :

Sur les 100.000 séropos en France, combien d'entre eux sont actifs et engagés associativement ? Réponse : Pourcentage quasi-nul

Sur les 12% d'homosexuels en France, combien sont engagés ? Idem

Sur les 400.000 immigrés officiels, combien sont engagés ?

Il existe pourtant des cellules (pas celles avec des barreaux hein) adaptées, des associations spécialisées pour aider les immigrés à régler les problèmes d'administration, de recherche d'un appartement. Alors pourquoi ne sont-ils pas plus nombreux ? Pourquoi les Français "pure-souche" (pardon pour ce mot horrible) devraient- ils s'investir si les immigrés eux-mêmes ne s'investissent pas - ou pas autant qu'ils le devraient ?

Si tu as des réponses à toutes ces questions, je serais heureux de les connaître.

Portrait de ecceomo

Hello mister, bsr toutes tous

Le sujet est bien celui de la manipulation à fin politique des sans papiers, comme l'a été le pseudo débat sur l'identité nationale, la burqua ou en suisses les minarets.

Le sujet N'EST PAS l'immigration.

Je veux bien essayer de te répondre mais ce serait mieux qu'il n'y ait pas que moi qui fasse part des ses réflexions expériences analyses observations. Je suis désolé, je n'ai pas ton aisance d'écriture, je suis autodidacte en bien des choses et formé par la vie les engagements etc... 50 ans maintenant de vie avec pas les 2 pieds dans le même sabot, je veux bien partager ce que je comprends sans prétentions.

Juste pour la précision, mon pseudo c'est ecceomo, ("voici l'homme" en latin) ayant pour moi le sens d'un individu lambda membre d'une humanité. mes 23 ans de sida m'ont appris ma place de grain de poussière... que parfois je sois parfois un grain de sable dans la machine est bien sur délibéré...

Homo, ce n'est pas ma "case identitaire", je n'y suis que clandestin, plus complexe que cela ....

Je vais essayer à la fois d'être précis et pas trop long (ici, générique "mission impossible" et baisse d'intensité de la lumière pour entretenir le suspens ...) Je le ferais par plusieurs post par sous questions si tu le veux bien.

Je suis un peu emmerdé car quand je donne des exemples concrets pour faire comprendre la dimension humaine de ces pratiques tu dis "mais ça reste des faits".

Dans la dénonciation généralisée des médias, je ne suis pas aussi catégorique que toi. Pour moi, il faut choisir ses médias et recouper ses sources. Je ne m'identifie pas à ce que je lis et commence d'abord par essayer de comprendre la logique du ou de la journaliste, rester critique en voyant comment moi j'analyse. Certaines sources ont une réputation de sérieux et l'on peut assez facilement vérifier d'où ils prennent leur info. La confiance est une valeur qui se construit. Effectivement je ne m'abreuve pas aux JT de TF1.

Et même si les mots énoncés en public, (ici ridiculisés par le sobriquet "discours") sont déjà des actes, je n'ai pas envie ici de rendre compte des engagements qui ont été ou sont les miens dans le monde réel. Internet est comme place publique n'est ce pas. On ne discute pas tranquillement autour de la table chez moi ou chez toi. Seronet est aussi un média, 2.0 d'ailleurs j'y écrit parfois (lol). JFL y fait un vrai travail de journaliste qui d'article en article ne déments pas sa qualité.

Donc n'hésite pas toi même (j'imagine que tu ne m'as pas attendu) pour aller voir ce qui se passe et se dit à droite à gauche. En + Rennes est une ville qui bouge, non ?... Il se passe pas mal de chose en Bretagne.

@ suivre

ecce Positivement / / De passage avant compostage

Portrait de ecceomo

Le droit international né de l'après 2nd guerre mondiale,consacre notamment le droit pour chacun « de participer à des activités pacifiques pour lutter contre les violations des droits de l’homme et des libertés fondamentales », Ces droits sont en train d'être grignotés partout. Les incriminations pour « délits de solidarité » se multiplient en France et aussi hors de France.

Le "délit de solidarité"

Les textes et déclarations des politiques au pouvoir (voir pas au pouvoir) sont souvent volontairement ambigu, le double discours le mensonge éhonté sont devenu monnaie courante,  l'état se met parfois hors la loi mais persiste voir change la loi.

Face à une déclaration d'intention, il faut voir comment elle s'applique :

  En France, « l’aide directe ou indirecte, apportée à l’entrée, la circulation ou le séjour irréguliers, d’un étranger en France » (art. L. 622-1 du Ceseda ) Toute personne qui aura, par aide directe ou indirecte, facilité ou tenté de faciliter l’entrée, la circulation ou le séjour irréguliers, d’un étranger en France sera punie d’un emprisonnement de cinq ans et d’une amende de 30 000 Euros.

Concernant par exemple l'article L.622-4, la poursuite pénales n'est pas possible si la personne poursuivie est ascendant descendant conjoint frère soeur beau frère belle soeur...

Concrètement, on a tous en mémoire cette femme à Calais mis en garde à vue pour avoir recharger les portables de ans papiers Afghan. Il est bien connu de tous que l'Afghanistan est un pays souriant et paisible... Devant le tollé de la mobilisation de soutien, elle n'a finalement pas été poursuivie.

Les exemples concrets sont multiples et chaque fois ce sont des personnes qui ont autre chose à foutre que de perdre des heures et des jours avec les flics ou pour organiser leur défense et se justifier de leur solidarité ou de leur engagement humanitaire. Les conséquences sur le réel n'est pas anodin et tout est fait pour que l'on s'épuise sur ce "harcèlement" délibéré contre les militants des droits de l'homme. La machine d'état elle a tout les moyens à disposition. Les personnes qui exécutent ces taches, le font dans le cadre de leur travail rémunéré non ! C'est une manière d'exercer le pouvoir; (Je l'ai malheureument vu aussi à l'échelle associative, épuiser l'adversaire en démarche, mais c'est un autre sujet)

Un cas exemplaire à Nîmes où un homo a été poursuivi car il a hébergé et soutenu financièrement son amant sans papier. le tribunal correctionnel l’avait relaxé, estimant qu’il devait bénéficier de l’immunité accordée par la loi en cas de concubinage notoire. La Cour non seulement estime que la situation ne répond pas à la définition du concubinage notoire mais réécrit l’histoire en des termes qui laissent affleurer une homophobie latente : « c’est seulement par opportunisme que [l’étranger hébergé] a profité, avec, selon toute vraisemblance, pour contrepartie, le bénéfice de quelques faveurs sexuelles accordées à son « bienfaiteur », de l’hébergement qui lui était gracieusement offert et des subsides qui lui ont été octroyés ». Moyennant quoi, elle infirme le jugement de relaxe et condamne l’intéressé à une amende de 1000 €.

Maintenant, je préfère utiliser un exemple concret déjà public plutôt que de dévoiler mon intimité sentimentale et amoureuse ... Pour prouver quoi ???? Aurai je moins de légitimité à dénoncer cela si je n'y avais pas moi même mêlé ma sueur ?... Il est pourtant vrai que de connaître la réalité de "l'intérieur" change la capacité de compréhension des enjeux, mais je récuse de n'être mobilisé que par mon intérêt individuel direct. Et à la fois je trouve primordial de ne pas parler à la place de ...

Devrai je tourné la tête de l'autre côté et me taire parce que je ne vis plus avec un amant sans papier ???...

Le monde s'arrête t il qu'à ma petite réalité et tout le reste n'a t il aucun impact sur ma vie ?...

Pour info, en France en ce moment

- procès des « webmasters » de sites appelant au boycott des opérateurs participant à la construction de centres de rétention;

- procès des militants arrêtés au cours d’une manifestation pour la liberté de circulation ;

- fermeture, interpellation, garde à vue, détentions provisoires (dont certaines dépassant 12 mois), délits d'outrage, d'injure, de diffamation.

- Utilisation de l'arsenal anti terroriste contre des militants luttant pour la fermetures des centres de rétention, amalgames et disqualification les opposants en les traitant sans fondement de groupe "violent" .

- à l'UMP, on entend que : l’altermondialisme relève d’ « idées antinationales », et « certaines associations ou pseudo-associations » doivent « rendre des comptes à la justice ».

Concernant le regroupement familial, Le gouvernement reste sourd aux appels de la Défenseure des enfants et de la Halde ; Par contre des moyens énormes sont mis en oeuvre, des mensonges énormes sont assenés aussi bien par Sarko, Hortefeux ou l'ex PS Besson...

Le délit de solidarité se mets en place par touches bien concrète, le harcèlement est réel pour ceux qui le subissent...

Et ça sent pas le "brun" ça !!!.... Même si l'histoire ne se répète pas à l'identique (notre capacité à inventer l'horreur semble fertile), le recul qu'elle permet devrait nous mettre en alerte car ce type de régime a toujours besoin d'enrôler la grande masse qui suis sans aucun esprit critique, trop contente d'avoir un bouc émissaire désigné...

La passivité est un acte, faut il en absoudre ceux qui la revendiquent ???

ça arrangerait bien NOS gouvernants.

@ suivre si .... 

ecceomo 

Positivement / / De passage avant compostage

Portrait de guppy

Je trouve que tu es très agressif, et blessant dans tes propos à mon encontre, je n'ai jamais dit quoi que ce soit dans mes posts que j'approuvais la politique du gouvernement actuel sur l'immigration. Apprends à respecter les opinions des autres mais surtout à lire correctement les posts et à ne pas voir des "chemises noires ou brunes" là ou il n'y en à pas. Tu n'es qu'un provocateur.
Portrait de ecceomo

@ cgbspender

 je vois que tu n'as pas trop suivi ce qui se passe au niveau des mobilisations.

oui, il y a peu de soutien, mais comme tu le dis, la passivité est généralisée, cet individualisme ovin (chercher l'erreur !!! un troupeau avec des oeillières...) est le meilleur soutien à une politique répressive. L'injustice peut se développer sans tracas...

Quand aux nombres de militant trop faible, n'as tu jamais constaté que cela est le cas le + souvent...

cgbspender wrote:

....

Tu parles également de mobilisation, tu sous-entend que le "peuple français", faute de s'investir dans une lutte, serait coupable de passivisme. C'est peut-être vrai. Mais laisse moi juste poser ces questions :

Sur les 100.000 séropos en France, combien d'entre eux sont actifs et engagés associativement ? Réponse : Pourcentage quasi-nul

Sur les 12% d'homosexuels en France, combien sont engagés ? Idem

Sur les 400.000 immigrés officiels, combien sont engagés ?

Il existe pourtant des cellules (pas celles avec des barreaux hein) adaptées, des associations spécialisées pour aider les immigrés à régler les problèmes d'administration, de recherche d'un appartement. Alors pourquoi ne sont-ils pas plus nombreux ? Pourquoi les Français "pure-souche" (pardon pour ce mot horrible) devraient- ils s'investir si les immigrés eux-mêmes ne s'investissent pas - ou pas autant qu'ils le devraient ?

Si tu as des réponses à toutes ces questions, je serais heureux de les connaître.

Concernant les français "pur souche" , chacun ici peut voir d'où viennent ses parents, grand parents et arrière grand parents...la très grande majorité des français n'ont pas d'ancêtre gaulois !!! et de quelle France parles tu ? Du territoires, les frontières changent, évoluent depuis  tout le temps ? L'algérie n'est plus la france depuis 62, L'alsace lorraine est française depuis 1918 ! Qu'est ce que cela veut dire pour un breton, un corse ?...

Il existe pour t'éclairer un terme "la république" et c'est bien cette république qui renonce à ses valeurs principales aux travers ces diverses lois.

Concernant la lutte de personnes concernée par ces lois (Les sans papiers) ,

te rappelles tu en 96 de l'occupation de ST Bernard ?

as tu suivi depuis le nombre de grève de la faim et autres mobilisation pour sortir de situation Kafkaienne , souvent ces personnes ne sont pas expulsables (sans que l'état ne se mette hors la loi et c'est de + en + souvent ce qu'il fait car sa culpabilité n'est reconnu qu'après  des mois ou des années de procédure)

En 2008, la grève des travailleurs sans-papiers avait permis l'ouverture de 2 500 procédures de régularisation. Apparemment,  le gouvernement n'a pas tenu ses promesses. «Il y a toujours des blocages dans les préfectures. Des milliers de travailleurs qui sont dans les clous voient leurs demandes rejetées» C'est encore et toujours le double discours ...

à Paris, évacuation  le 24 mars 2010 des locaux ou sont des grévistes (certains en grève depuis 18 mois) continuation du piquet de grève dans la rue, le 1° avril  2010 intervention de la police et casse du piquet de grève. Leur revendication est "ON BOSSE ICI, ON VIT ICI, ON RESTE ICI".

Il y a un nombre important de collectifs de sans papiers sur tout le territoire

La grande majorité d'entre eux ont des années voir + de 10 voir 20 ans de vie en France.

De grandes entreprises emploie des sans papiers qui ont soit bossé au sénat, sur des chantiers de la Défence et même dans un resto du XVI° ou Sarko irait parfois !!! 

 L'hypocrisie est de mise et fait office de politique; Que vaut la parole de l'état ?..

Chacun peut chercher et trouver l'info de ce qui se passe autour de lui;

Quand aux asso (cimade, emmaus, Gisti, Ligue des droits de l'homme, RESF... ) elles aident à la constitution des dossier, en rien à trouver un logement... et sans droits , cela alimente les pire dérives autour des "marchands de sommeil" ou des personnes payent à des prix prohibitif leur  lit qui sert parfois successivement à plusieurs personnes (les 3/8 pour dormir !!!)

"Droit devant" est l'exemple même d'une asso qui ne parle pas à la place mais aides les personnes à porter elle même leur parole... et tout cela dans l'angoisse d'être raflé à n'importe quel moment, mis en rétention, et expulsées manu militari...

 Quand à la passivité de la grande masse, c'est un trop vaste sujet mais bien sur que si nous revendiquons des droits de citoyen, d'être libre et majeur, nous avons notre propre responsabilité.

Nous avons les moyens de savoir, et faire tourner l'info est le début de la conscience citoyenne. c'est trop facile de s'en laver les mains, de ne pas vouloir savoir mais après de reprendre les mensonges et idées toutes faites qui circulent .

Tu ne trouves pas qu'il y a là une contradiction ? 

@ + 

ecce 

Positivement / / De passage avant compostage

Portrait de tofo

Bonjour à tous,

au delà du fond, il y a différentes manières un peu différentes de s'exprimer sur le site. Il y a des gens qui expriment leur ressenti ("je pense que la France ne peut pas accueillir tout le monde") et d'autres qui ont peut-être une meilleure connaissance du sujet et certainement militants, qui parlent avec beaucoup d'émotion mais mobilisent en plus des faits bien précis. Il est difficile d'opposer un ressenti à des faits car on se situe dans deux registres différents, d'où le dialogue de sourds. Dans le conflit qu'il y a dans ce débat : il y a aussi une demande de place pour les gens qui veulent juste s'exprimer, avec leurs mots, parfois adroitement, parfois maladroitement mais on n'a pas à juger, simplement à respecter la place de l'autre et de son ressenti sur cet espace.

Portrait de ecceomo

guppy wrote:
Je trouve que tu es très agressif, et blessant dans tes propos à mon encontre, je n'ai jamais dit quoi que ce soit dans mes posts que j'approuvais la politique du gouvernement actuel sur l'immigration. Apprends à respecter les opinions des autres mais surtout à lire correctement les posts et à ne pas voir des "chemises noires ou brunes" là ou il n'y en à pas. Tu n'es qu'un provocateur.

Hello guppy,

il y a erreur, de la mal comprennette internettiennne...

mets moi en copié collé Où je t'ai agressé ...

 dis moi ce qui est agressif dans mes écrits....

crois tu que je n'ai participé à ce forum que pour m'adresser à toi ???

Ne penses tu pas que d'autres lisent et que c'est vers tous que je questionne le sujet. 

Je n'ai pas fait de hiérarchie entre les solidarités que j'appelle de mes voeux et pour lesquelles je tente d'oeuvrer, et te voyant sensible à la démobilisation de l'opinion sur le sida, j'ai voulu souligner à quel point ce qui se passe pour les personnes sans papiers touche une minorité encore plus nombreuse que les séropo (je ne parle pas de ceux qui cumulent les 2 précarités, les salauds ! ils devraient laisser un peu de misère aux autres ); J'ai voulu questionner en quoi nos gouvernants jouent sur la désinformation la passivité et le silence pour par exemple mettre en péril le travail de soutien aux séropo.

tu vois je pourrais mal prendre tes propos qui a mon égard son diffamant et insultant, mais je te laisse la responsabilité des tes jugements .

Quand à la dérive FASCISANTE  de notre société, excuse moi, mais je suis loin d'être le seul qui s'en inquiète.

Je vais donc rajouter un post argumenté sur le sujet ...

 Mon opinion, c'est que la surenchère sécuritaire de ces derniers jours est bien un plan de COM et que c'est sous cet angle avec désignation d'un bouc émissaire qu'il faut prendre conscience.

Alors quand tu veux , j'accepte tes excuses  de bon coeur !!!

ecceomo 

 Positivement / / De passage avant compostage

Portrait de ecceomo

à propos des pratiques racistes et fascisantes

RAFLE

Une rafle est une opération policière de grande ampleur, visant une catégorie particulière de la population. Elle consiste à contrôler un grand nombre de personnes pour en trouver quelques-unes qui ne respecteraient pas la loi.

Dans ce sens, on peut écrire, sans exagération, que le gouvernement organise bel et bien des rafles pour arrêter les sans-papiers.

si vous êtes intéressés, je peux vous racontez divers types de modes opératoires concernant les agissements de la police;

Mais soit dans la rue ou à la sortie des écoles, c'est devenu une pratique régulière pour permettre de faire le quota fixé par Sarko et sa bande.

Il y a certainement d'autres personnes ici qui peuvent témoigner de ce dont elles ont été témoins.

Il suffit tous les jours d'ouvrir les yeux pour voir quelle est la couleur de la peau des personnes dont on vérifie les papiers.... mais pas seulement car plus d'une fois j'ai assisté dans les couloirs du métro à des flics arrêtant un black et d'entrée de jeux le pousse contre le mur, plaques les mains, écarte les jambes et font une palpations du corps pour décelé une arme éventuelle avant de le contrôle proprement dit... Moi, blanc la cinquantaine, pas inquiété... par "hasard" l'autre à chaque fois est jeune et noir ou arabe....

J'ai déjà vu comment en étant "bronzé" tu peux te faire contrôlé plusieurs fois par jours

N"avez vous jamais été témoins de telle scène ???... Quelle dignité, quelle humiliation, quelle justice ... Quelles directives politiques ... et dans quel but stratégique ?

Bien sur que ces mots sont lourds de sens mais quels sont ceux que l'on peut employer ?...

ecceomo

Positivement / / De passage avant compostage

Portrait de ecceomo

tofo-seronet wrote:

Bonjour à tous,

au delà du fond, il y a différentes manières un peu différentes de s'exprimer sur le site. Il y a des gens qui expriment leur ressenti ("je pense que la France ne peut pas accueillir tout le monde") et d'autres qui ont peut-être une meilleure connaissance du sujet et certainement militants, qui parlent avec beaucoup d'émotion mais mobilisent en plus des faits bien précis. Il est difficile d'opposer un ressenti à des faits car on se situe dans deux registres différents, d'où le dialogue de sourds. Dans le conflit qu'il y a dans ce débat : il y a aussi une demande de place pour les gens qui veulent juste s'exprimer, avec leurs mots, parfois adroitement, parfois maladroitement mais on n'a pas à juger, simplement à respecter la place de l'autre et de son ressenti sur cet espace.

il y a bien différentes  manières de s'exprimer, 

je n'oppose pas, je questionne :

sur quoi se base l'idée que "la France va  accueillir tout le monde" si ce n'est sur un fantasme savamment et délibérément entretenu.

J'estime que chacun a assez d'intelligence pour  peser les diverses informations;

Je pense que chacun chacune peut voir que c'est bien cette idée et non pas la personne qui la porte à laquelle je m'oppose en donnant quelques pistes de réflexions.

Effectivement comme souvent la complexité est là; on ne peux en faire l'économie.

Mais trop de  simplisme n'est il pas ce qui mets en péril notre vie démocratique ?

ecceomo 

Positivement / / De passage avant compostage

Portrait de guppy

Moi aussi j'ai subit de la part de la police et en public fouille, palpation vérification d'identité sans doute à cause de mon visage lypodistrophié et oui ça arrive aussi le délit de faciès chez les blancs...
Portrait de cgbspender

Have a good day
Portrait de ecceomo