Intelence : plus de vigilance

Publié par jfl-seronet le 27.10.2009
1 280 lectures
Notez l'article : 
0
 
intelence
A la demande de l'agence européenne du médicament (EMEA) et de l'AFSSAPS, le laboratoire Tibotec (Janssen-Cilag) vient de transmettre aux professionnels de santé des informations très importantes concernant la survenue d'incidents cutanés et d'hypersensibilité pouvant être très graves, associés à l'utilisation d'Intelence (etravirine).

Intelence (etravirine) est un médicament de la famille des non nucléosides comme Viramune ou Sustiva/Atripla. Si quelques réactions sur la peau légères ou modérées peuvent apparaître généralement au cours de la deuxième semaine de traitement puis disparaître rapidement après, plus rarement, il a été constaté des réactions sévères (on parle de syndrome de Stevens-Johnson ou de Lyell), qui peuvent parfois être d'évolution fatale et exigent donc un arrêt immédiat d'Intelence. Ces réactions se manifestent par une éruption cutanée de type rash accompagnée de fièvre, fatigue, de douleurs musculaires et articulaires et un malaise général. Des problèmes au niveau du foie peuvent aussi survenir. Dès l'apparition de ces signes, il est recommandé d'arrêter immédiatement Intelence et de consulter son médecin le plus vite possible. Les informations accompagnant ce médicament seront mises à jour, et mentionneront dans les parties "Mise en garde, précautions d'emploi" et "Effets indésirables", la possibilité de survenue de ces incidents. On espérait, lors des essais avant la commercialisation du médicament, que de telles réactions d'hypersensibilité ne se manifestent pas comme avec Viramune. Malheureusement, ce n'est pas le cas. Le médicament garde une place utile malgré tout, ces réactions étant heureusement rares, mais elles incitent à la vigilance.
Plus d'infos sur http://www.afssaps.fr taper "Intelence" dans la rubrique "Rechercher"
Voir aussi le document joint à cet article