Interpellé par un séronaute, Bruno Spire, le président de AIDES répond

Publié par olivier-seronet le 27.01.2009
4 740 lectures
Notez l'article : 
0
 
recommandations suisses
La publication des recommandations suisses, qu'on connaît aussi sous le nom d'annonce du professeur Bernard Hirschel, et plus largement le débat sur la réduction des risques ont suscité beaucoup de discussions sur Seronet...
bulles.png

Ces discussions se poursuivent encore via des contributions personnelles dans les forums, les chats et les blogs et des interpellations, dont certaines adressées directement à AIDES. C'est le cas avec Astares, séropositif et ex-volontaire à AIDES, et qui a posté plusieurs messages pour dénoncer le fait que l'association et le site Seronet aient parlé de ces recommandations. Astares n'est "pas d'accord sur le fait qu'on laisse dire sur Seronet, en se basant uniquement sur l'étude suisse qui n'a pas été officialisée par la communauté des chercheurs spécialistes du VIH, que lorsqu'on est en traitement antirétroviral avec une charge viral indétectable, on n'est plus contaminant." D'après lui, il est trop tôt "pour lâcher dans la nature une telle information aux conséquences très lourdes". La difficulté, c'est que cette nouvelle est déjà diffusée depuis de longs mois dans de nombreux médias et dans la pratique médicale. Elle fait même l'objet de débats depuis de longues années dans la communauté scientifique. La seconde, c'est que contrairement à ce qu'indique Astares les recommandations suisses ne disent pas qu'avec une charge virale indétectable, on n'est "plus" contaminant, mais que le risque de transmission est faible voire quasi nul. Ce n'est pas du tout la même chose. Plus concrètement, Astares conteste le fait que Seronet ("un site estampillé par AIDES") se fasse l'écho de ces discussions et participe, à sa place, au débat sur ces recommandations. Astares a donc adressé un fax à Bruno Spire, le président de AIDES, pour l'interpeller sur cette question et "contester" ce que dit AIDES. C'est son droit. Astares a demandé sur son blog sur Seronet à avoir une réponse (elle était en cours) de Bruno Spire. Cette réponse a été envoyée le 20 janvier dernier et Seronet la publie aujourd'hui. Cette réponse, ci-dessous en document joint, permettra à chacun de comprendre ce qu'est le point de vue de l'association AIDES sur ce sujet, primordial pour l'ensemble des personnes séropositives ou non. Cette réponse est une pièce de plus au débat.

La rédaction

Commentaires

Portrait de avion

Que l'étude Hirschel fasse débat et soit donc soumise à discussion, c'est tout à fait légitime. Mais il me semblerait inadmissible qu'elle ne fût pas publiée sur SERONET, alors qu'elle est accessible partout ailleurs. Ou bien est-ce qu'on s'imagine encore que les personnes vih+ sont à ce point débiles pour ne mériter qu'une sous-information et de la censure sur un sujet qui nous touche directement ? Je pense que le point de vue de AIDES, est, fort heureusement, suffisamment démocratique et ouvert aux idées, pour être toujours à la pointe des nouvelles informations sans nous imposer de censure, quels que soient les problématiques abordées. Merci donc de votre engagment. Il faut parfois se battre pour accéder aux idées, ça fait des siècles que ça dure. Alors restons attentifs.
Portrait de altelia

je signe avec toi...
Portrait de lea-mûre-trans-seroplus

Et si l'on nous proposait la lettre d'astares et le lien vers son blog? histoire d'avoir tous les éléments du débat en main? Pourquoi , de la même façon, ne pas offrir à un contradicteur d'Hirschel la même place que Séronet lui a offert, pour entendre un autre son de cloche? Je ne pense qu'à l'effet de prévention, sur les nouveaux contaminés de seronet, pour les mettre en garde: de nouvelles prises de risque peuvent les amener à se co-infecter.. un proverbe: "charge virale en diminution ne réduit pas les co-infections".
Portrait de Traitdunion

La lettre de Bruno Spire est claire et honnête , le contraire des inspirations de Mr. Hirschel ; ça ne veut pas dire qu'il est dans le "sens interdit" mais , dangereux , car ce que je remarques c'est que Mr. Hirschel parles plus à son nom qu'au nom d'une équipe .
Portrait de olivier-seronet

Bonjour,

 

Le lien vers le blog d'Astares est indiqué dans le texte de l'avant propos: voir le mot en bleu "messages". 

 

Voici à nouveau le lien.

http://www.seronet.info/blogs/astares

 

Olivier

Administrateur Seronet

Portrait de Jariten

... ca n'a pas besoin d'être accrédité scientifiquement, c'est l'évidence, la logique naturelle et je ne vois pas comment cela peut être contredit... d'ailleurs, si l'on disait la même chose de la grippe, ca ne choquerait personne! Non, le vrai problème, la vraie question, est "le dire ou pas?". Parce que là, ce n'est pas de grippe dont il s'agit, mais de VIH, de SIDA et, pour la plupart des gens, de mort. On touche donc au malaise sociétal par excellence, et là, ca coince! Car si aujourd'hui il est bien vu de maintenir la population en vie jusqu'à plus d'âge dans des conditions de vie et parfois de souffrance tout à fait discutables, il est beaucoup moins évident de dire que ceux qui ont été identifiés comme porteurs de mort durant des années puissent l'être beaucoup moins si le virus est moins présent. Ca ne rassure pas! Là, je fais un constat, je pourrais, je sais le faire, m'égarer dans des raisonnement philosophiques et étaler des supputations psychologiques. Je laisse chacun prendre le temps d'une pause cognitive et se demander "qu'est ce qui me dérange vraiment dans une telle annonce?". A titre personnel, cette annonce, même si je devais être l'exemple idéal (regroupant toutes les conditions décrites), ne m'empêcherait en AUCUN CAS de protéger l'autre et de me protéger (d'une surcontamination!) Arrêtons de prendre les gens pour plus bêtes qu'ils ne le sont, n'oublions pas en revanche qu'ils ont tendance, eux et leurs proches, à se croire immortels...
Portrait de maya

C'est là où le bat blesse, la population en général n'a aucune envie de se pencher sur les techniqueries, ce qu'ils veulent c'est un "visa pour le sexe sans capote et sans aucun risque" ce qui est impossible ET le restera sans doute... il y a aussi ceux qui ne correspondent pas au profil suisse mais veulent s'y sentir impliqués, ceux qui y correspondent mais qui refusent l'idée du risque même infime, ceux qui prennent les autres pour des cons etc.... on doit la dedans distinguer les rapports seroconcordants des serodifférents sachant que la coinfection (dixit mon toubib) n'a jamais été prouvée. C'est bien compliqué

La réponse de B.Spire est honnête, je vois pas comment on faire un meilleur état des lieux. 

Portrait de rocdou

J'aimerais connaître le statut sanguin de Mr Astares, cela m'éclairerais sur sa prise de position... En tout cas je suis bien d'accord avec Bruno Spire et je le soutiens. De la part d'un séropositif qui n'a plus de sexualité normale (voir plus du tout) justement par l'angoisse de contaminer. Le fait de m'imposer une capote ajoute à cette angoisse! Et cela m'empêche de bander. Donc Mr Astares n'a rien à craindre des gens honnêtes. Il serait interressant de remonter à la source de ce "virus" pour découvrir les véritables coupables
Portrait de vincent58

Enfin un président d'association à l'écoute des séropos, à l'écoute de leurs vécus, de leurs désirs....enfin un président séropo réaliste qui assume ses choix, qui est le porte parole de ses militants, qui est le porte parole des personnes concernées qui fréquentent son association.....il ne prétend pas représenter tout les séropos de france mais en tout cas il est clair et au moins il ne prend pas les gens pour plus bêtes qu'ils ne le sont. A chacun de recevoir toute l'information et de prendre ensuite ses responsabilités. merci Mr Spire.
Portrait de micheltlse

A une question que j'ai posé sur le site à plusieurs reprises et que je repose donc ici une nouvelle fois ! Pourquoi, sauf erreur, Aides n'a-t-elle pas signé à ce jour le Manifeste de Mexico ? Bruno Spire félicite ces associations signataires qui "mettent l’accent sur l’importance de prendre en compte la maturité des individus et des sociétés. En d’autre termes, plutôt que d’essayer de censurer la diffusion d’articles (a fortiori des articles fondés sur des études scientifiques), il vaut mieux au contraire promouvoir le partage de l’information, le débat démocratique et la recherche scientifique". Certes, mais que fait donc ou ne fait pas Aides pour partager entièrement ce point de vue ? La société française ou les français ne seraient-ils donc pas suffisamment "mûrs" ? Si Aides a signé, qu'on me le fasse enfin savoir et tout, en effet, sera enfin clair, cher vincent, mais si ce n'est pas le cas, comment enfin savoir pourquoi ? Un autre fax ? Biz nocturnes !
Portrait de micheltlse

"A la source du virus", il se pourrait bien qu'il y ait la surexploitation d'une main d'oeuvre paupérisée et sous alimentée travaillant sur les chantiers des chemins de fer pendant la colonisation en Afrique noire française et qui, pour survivre, se serait nourri de chimpanzés porteurs du virus depuis des centaines d'années.

Il n'y a pas de "coupable" au sens d'un 1er homme contaminant qu'il faudrait donc aujourd'hui condamner ! 

Les vrais responsables, aux yeux de l'Histoire, ce serait donc ceux qui ont mis en place ce système décrit et condamné par quelques écrivains-voyageurs des années 1920.

Pardon pour ce hors-sujet...

Portrait de ecceomo

si C le mec qui te gènes (tu semble bien le connaître, puisqu'il t'as dit qu'il avait pensé ça tout seul sur le chiotte un matin), on en cause plus ...

mais je t'invite donc à lire et réfléchir autour du MANIFESTE DE MEXICO

là ils sont pas tout seul ....

ou alors je suis tout seul

mais seulidaire

@+

ecceomo

 

PS : 

ne parlons plus de Hirschel, ça ne veut rien dire, c'était juste pratique pour situer le champ d'un débat complexe en 1 mot 

études suisses ... porque no ?!..

mais je préfère le terme MANIFESTE DE MEXICO , ça a le mérite et de se référer aux études suisses et aussi de poser la question de l'omerta autour de ce débat : il doit bien y avoir une raison de tant de crispations .....

 

 

 

Positivement / / De passage avant compostage

Portrait de lounaa

tout comme micheltlse je pose la méme question et il ma enlevée les mots de la bouche .
Portrait de Marbouillat spirit

A la source du virus", il se pourrait bien qu'il y ait la surexploitation d'une main d'oeuvre paupérisée et sous alimentée travaillant sur les chantiers des chemins de fer pendant la colonisation en Afrique noire française et qui, pour survivre, se serait nourri de chimpanzés porteurs du virus depuis des centaines d'années.- Micheltls - J'ai longtemps cherché et je continue les sources du virus , Merçi pour ce hors sujet ! Ce qui me derande ( fort de mon eperience de couple serodiscordant) ,c'est le risque meme infime de contamination de mon partenaire , Alors les etudes .... fussent elles suisses qui seront peut etre contredites dans 6 mois ,un an ,je les lis avec '' la distance et le principe de precautions necessaire ," reste le risque , que quelques personnes ,jeunes ou moins jeunes y trouvent le pretexte à des prisques de risques ,Contaminer son prochain pour quelques secondes de plaisir ,je ne m'y resoud pas Aucune angoisse cependant ,j'essaie de gerer le risque au "" mieux "" avec la maturité necessaire
Portrait de lounaa

personnellement depuis 86 que je vie avec le méme compagnon seronegatif lui . et c'est pas l'annonce qui me feras changer pour 5 mn de plaisir comme dit le precedent commentaire ! ce n'est pas parceque l'on est seropo que l'on est irresponsable ! mais quand on voie que certains non seropo nous considére comme des péstiféres redoutant si l'on est dans la méme piece que eux la piqure du moustic et j'en passe ! il fait du bien ce texte suisse et moi je les remerçie pour cette decouverte .c'est comme pour les pubs de prevention à la téle sorter couverts on n'en à eu toute les 30 secondes sur les grandes chaines à noél ...ok il en faut j'adore mes neuveux et nieces et suis la 1ere à leur donner des preservatifs . mais je n'ai jamais vu une pub une seule depuis 86 pour les séropo dans le genre (le virus ne vas pas vous sauter dessus vous pouvez leur toucher la main sans crainte partager leur quotidien sans la peur de le choper ) etc etc .... de toutes façon comme dit jariten en haut sa coince parceque c'est le hiv . sa choque sa change pas mal de choses et sa doit rester diabolique alors on cache .....et pour finir je dirai que on n'est plus en 85 méme si le sida n'est pas une maladie chronique et que hélas on en meurt encore beaucoups trop ; mais dans nos pays dit civiliser celui qui à louper la pub à la téle il doit arriver de la planéte mars .
Portrait de Patrick

Au delà du débat médical, je crois moi aussi, que cela nous fait du bien à nous tous. Car, même si les mentalités ont beaucoup changé, ce serait naïf de penser que tout est en voie de résolution... Soledad, il faut quand même souligner la campagne de pub de Sida Info Service et de l'INPES (de 2006 ?) : "Bravo, vous faites désormais partie des gens qui n’ont pas peur d’approcher une personne séropositive" : http://www.inpes.sante.fr/CFESBases/catalogue/pdf/901.pdf Certains ont critiqué à l'époque l'efficacité de la portée du message. Il faut cependant reconnaître que cette campagne a eu le mérite d'éduquer, de pousser certains à la réflexion voire au doute, et cela, n'est pas une mince affaire !