Journée de la Disance 2020 : un livre ouvert !

Publié par Fred-seronet le 20.09.2020
1 754 lectures
Notez l'article : 
4.75
 
InitiativeJournée de la Disance 2020

Née en septembre 2011 de la mobilisation de femmes vivant avec le VIH qui voulaient dénoncer les discriminations subies, la Journée nationale de la Disance est devenue un rendez-vous annuel important pour les personnes vivant avec le VIH. Cette année, crise sanitaire oblige, cet évènement aura lieu en virtuel, mais avec une volonté de faire durer cet espace de visibilité sur une semaine.

La Disance : quésako ?

En 2020, en France, encore trop de personnes vivant avec le VIH (PVVIH) sont obligées de cacher leur statut sérologique à leur entourage qu'il soit professionnel, familial, affectif, ou social. Cette invisibilité des PVVIH dans notre société ne fait que renforcer la peur et parfois le sentiment de rejet irrationnel liés à la vie avec le VIH, notamment en matière de refus de soins, d'accès à l'emplois, de prêts immobiliers ou dans le cadre de rencontres amoureuses ou sexuelles.

À travers la Journée de la Disance, la volonté est d’ouvrir des espaces de paroles pour que les PVVIH puissent témoigner, de façon libre et sécurisante, sur leur quotidien, leurs parcours et leurs expériences. Cette expression publique vise à déconstruire les préjugés, lutter contre les stigmatisations pour contribuer à changer le regard de la société sur la vie avec le VIH.

La Disance n’est évidemment pas une injonction à dire sa séropositivité, décision qui doit rester un choix personnel, libre et volontaire. Parler de sa séropositivité et de son parcours de vie avec le VIH est une manière de briser le silence, de sortir de l’ombre, de rappeler au monde que l’identité d’une personne ne se résume pas à sa séropositivité et qu’il n’y a aucune raison pour qu’aujourd’hui, partout dans le monde, celles et ceux qui vivent avec le VIH soient encore obligés-es de vivre cachés-es.

Ouvrons le dialogue pour tourner la page

En 2019, AIDES avait organisé un week-end fin septembre à Paris destiné aux personnes vivant avec le VIH avec des ateliers, un théâtre forum et des temps de convivialité. Cette année, l’épidémie de Covid-19 a contraint à l'organisation d'un événement 100 % virtuel.

Sur le thème d’un journal intime qui s’ouvre, page par page, pour libérer la parole, la campagne de la Disance sera déclinée sur Instagram, Twitter et le facebook de AIDES du 21 au 26 septembre avec, chaque jour, des mots qui s’envolent pour mieux libérer la parole. Samedi 26 septembre, Journée nationale de la Disance, le livre restera ouvert sur une proposition : Ouvrons le dialogue pour tourner la page. À cet effet, un forum dédié est ouvert sur Seronet afin que celles et ceux qui le désirent puissent s'exprimer autour de la vie avec le VIH : photos, vidéos, témoignages, chansons, poèmes et autres contributions sont les bienvenus.

Vous avez des choses à dire ? Vous vous sentez prêts-es à sortir de l'ombre ? Soyez visibles, soyez fier-es, ce livre ouvert vous appartient !

 

Commentaires

Portrait de Butterfly

Impossible encore pour moi .. même au bout de 35 ans - c'est tjrs tabou - si je m'appellais charlotte valendrey etc ok mais là .. je mourrai dans l'indifférence un jours ... pourtant mon rêve et de faire un livre une bio mais c'est violent donc pas facile a faire seule si aidé ok .. un bon divers ! pour les curieux qui pleurent pour rien , des vécus de dingues dangereux aussi .. Enfin vive la capote et le masque mdr