La Prep ne protège pas de la Covid-19

Publié par Fred-seronet le 29.10.2020
1 000 lectures
Notez l'article : 
0
 
SexualitéPrEPCovid-19

D’après une étude espagnole, la Prep ne protège pas d’une infection au Sars-CoV-2, le virus responsable de la Covid-19. Elle ne prémunit pas non plus d’une forme sévère de la maladie, nous apprend le site d’infos aidsmap.

L’étude menée à Madrid par le Dr Oskar Ayerdi, a comparé deux groupes d’hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes (HSH) et de femmes trans. Un groupe de personnes sous Prep et l’autre groupe de personnes qui ne prenaient pas la Prep. La prévalence de personnes infectées par le Sars-CoV-2 s’est révélée plus importante dans le groupe prenant la Prep. Les participants-es à cette étude ont été recrutés-es dans une clinique de santé sexuelle à Madrid entre début mai et fin juin 2020. Cette étude était limitée aux HSH et femmes trans (seulement cinq en tout). Le premier groupe comprenait 250 personnes qui ne prenaient ni la Prep, ni d’autres antirétroviraux. Le second groupe comprenait 500 personnes sous Prep (emtricitabine + une version de ténofovir), dont 401 avec le TDF (tenofovir disoproxil fumarate) et 91 avec la version TAF (ténofovir alafénamide).

Au préalable, les participants-es ont été testés-es pour savoir s’ils-elles avaient des anticorps du Sars-CoV-2. Les chercheurs-ses ont également été vigilants-es à ne pas inclure de participants-es avec des facteurs de sur-risques d’une forme grave de la Covid-19 comme l’âge, l’hypertension, le diabète ou l’obésité. La prévalence d’anticorps au Sars-CoV-2 était de 15 % dans le groupe sous Prep contre 9 % dans le groupe qui ne prenait pas de Prep, avec peu de différence selon les personnes sous Prep comprenant le TDF (15 %) ou le TAF (17 %).

Selon les chercheurs-ses, la prévalence plus importante d’infection au Sars-CoV-2 observée dans le groupe sous Prep pourrait s’expliquer par les « comportements sexuels » des personnes de ce groupe : « Plusieurs publications ont associé l’usage de la Prep avec un plus grand nombre d’actes sexuels non protégés par un préservatif et une présence plus élevée d’infections sexuellement transmissibles, principalement dans la zone rectale. De plus, la possibilité d’une transmission du virus Sars-CoV-2 lors de contacts anaux-buccaux avec présence de matière fécale a été documentée tout comme la présence du Sars-CoV-2 dans le sperme », explique le Dr Ayerdi. Parmi les personnes testées positives aux anticorps du Sars-CoV-2, 57 % des personnes sous Prep ont eu des symptômes contre 78 % dans le groupe des personnes qui n’étaient pas sous Prep. La durée moyenne des symptômes était de neuf jours chez les personnes sous Prep contre douze jours chez les personnes qui ne prenaient pas la Prep, mais les chercheurs-ses précisent que ces données manquent d’analyse statistique approfondie. Parmi les cinq personnes hospitalisées pour des formes graves de Covid, quatre faisaient partie du groupe des personnes sous Prep et une du groupe avec la Prep comportant du TAF a été admise en soins intensifs.

En conclusion de cette étude, les chercheurs-ses estiment qu’ « en l’absence d’autres études plus approfondies, les usagers-ères de Prep devraient utiliser les mêmes mesures préventives que la population générale ». À ce jour et ce malgré des informations contradictoire, il n’a pas été prouvé de façon concluante que certaines molécules utilisées dans les traitements antirétroviraux pour contrôler le VIH aient des effets sur le virus du Sars-CoV-2 et/ou une forme sévère de la Covid-19.

Références : Ayerdi O et al. Preventive efficacy of tenofovir/emtricitabine against SARS-CoV-2 among PrEP users. Open Forum Infectious Diseases: ofaa455, published online ahead of print, 25 September 2020 (open access). doi.org/10.1093/ofid/ofaa455

 

Commentaires

Portrait de frabro

Puisqu'on en est aux évidences, rappellons aussi que le vaccin contre la grippe saisonnière ne protège pas de la covid19 et n'y rend pas non plus spécialement sensible...

On sait depuis longtemps que les molécules antiretrovirales sont totalement innefficaces sur le SARS COV 2, je ne vois pas pourquoi la PreP ferait exception.

Portrait de Butterfly

Franchement TOUT A FAIT MAIS DES CONS Y EN AURA TJRS Bref je voulais le dire aussi mais ça m'a énervé de lire ça mdr Bonne semaine a vs :)