Le sport tout en douceur

Publié par eolienne de beauce le 11.07.2014
5 530 lectures
Notez l'article : 
5
 
Mode de viesport

Le sport a de multiples bienfaits et peut aider à prévenir l’apparition de certaines maladies (ostéoporose, obésité, dépression, hypertension, etc). Difficile de contredire cette vérité mais moins facile de se l’approprier quand on pratique le sport uniquement par procuration ou qu’on ne s’est jamais senti l’âme sportive ou encore qu’on se sent trop fatigué pour se lancer. Pourtant le sport n’est pas toujours synonyme de corvée ni d’intensité, il faut donc se laisser convaincre qu’il peut être plaisir et bien–être et se lancer dans sa pratique en douceur pour ressentir instantanément un bienfait physique et moral. Eolienne partage ses recommandations.

Un médecin américain auteur d’une étude sur l’impact de l’activité physique auprès des diabétique a déclaré que "l'exercice constitue le médicament le moins cher pour notre santé", donc lançons nous, ne nous en privons pas ! En effet les bienfaits sur la santé et le moral sont indéniables : diminution de l'anxiété, entretien du système cardio-vasculaire. Le sport peut favoriser le sommeil et faciliter l'élimination des toxines.

Pour un retour au sport, il est préconisé au préalable de faire un bilan avec son médecin et de préférer les efforts physiques doux pour éviter les traumatismes (tendinites, déchirures, courbatures, etc).

Dans l'idéal les spécialistes recommandent de faire deux à trois séances de 45 minutes par semaine, mais une étude conduite par le Dr Chi Pang When et son équipe à Taichung (Taïwan) auprès de 416 000 personnes entre 1996 et 2008 a montré que 15 minutes de sport modéré par jour tels la marche ou le vélo diminuaient le risque de mortalité prématurée de 4 %.

Il est facile de trouver des activités physiques à un coût abordable : commencer par prendre les escaliers plutôt que l’ascenseur par exemple. Voici une liste des sports que l’on peut pratiquer à bon compte :

La marche, qu’on peut pratiquer seul, ou en s'inscrivant dans un club de randonnée. Certains proposent la marche nordique avec deux bâtons, elle est plus tonifiante que la marche traditionnelle et moins traumatisante pour les articulations. Elle permet de faire travailler les muscles des bras, des abdos, des cuisses et des mollets. En club ça permet de rencontrer des personnes d'horizons différents du nôtre et de nouer des amitiés.

La gym douce est à privilégier car non traumatisante également, elle peut être pratiquée à un coût abordable dans des salles de sport communales ou dans les maisons de quartier des grandes villes.

Je recommande aussi l'aquagym qui est un bon moyen de faire travailler tous les muscles en douceur ; l'eau nous aidant grandement. Il n'est pas besoin de savoir nager, elle se pratique dans le petit bain où on garde pied. Les prix varient selon les piscines et les villes. On peut également pratiquer la natation et faire des longueurs à son rythme.

Le vélo développe l'endurance cardio vasculaire et musculaire. Celui avec assistance électrique est malheureusement encore trop cher : entre 800 et 2 500 euros. Le vélo sollicite tous les muscles sans qu’il soit utile de faire des centaines de kilomètres chaque week-end ! Au contraire on peut l'utiliser pour nos trajets quotidiens et pour des promenades d'agrément quand il fait beau.

Le Tai-chi-chuan, gym douce chinoise dont les mouvements lents permettent de travailler équilibre et bien-être mental. Il s'agit d'enchaînements de mouvements doux qui sont la base des arts martiaux mais sans la violence ni la force ; c'est très harmonieux. J'ai d'ailleurs vu au Jardin du Luxembourg à Paris des personnes pratiquant cet art en plein air comme en Chine !

Dans le même ordre d'idée, il y a le yoga bon lui aussi pour le corps et le mental.

Je ne vais pas vous citer tous les sports qui existent mais simplement ceux que l'on peut pratiquer à prix abordable, seule ou en groupe, pour notre mieux-être.

Pour ma part, à bientôt 65 ans et après le traumatisme de plusieurs opérations et de ma séropositivité, je me reconstruis grâce à la nature et au travers d’activités sportives. Je fais chaque semaine une heure de gymnastique douce, une heure d’aquagym, 8 à 12 kilomètres de randonnée une à deux fois pas mois et je jardine (potager, fleurs, arbres).

Avant de vous lancer, ou de recommencer je vous engage à choisir l'activité qui vous plaira le plus ; celle qui ne vous découragera pas à la première séance. Pour éviter la monotonie, vous pouvez varier les plaisirs. Fixez-vous des petits objectifs pour ne pas entamer votre motivation. L'important est de se faire plaisir, ce que je vous souhaite sincèrement !

Commentaires

Portrait de kapcod

Bonjour,

Merci pour cet excellent article. Pour ma part je suis un pationné de course à pied, plus jeune j'ai fait quelques marathons et semi marathons. Je fais du sport depuis l'âge de 18 ans et l'armée  m'a donné encore plus le goût de l'effort physique. J'ai 59 ans et je fais entre 40 et 50km de courses à pieds par semaine.CoolSmileWink

Portrait de Mark

 Bonjour,

C'est une évidence,pratiquer une activité sportive est bénéfique pour tous.

J'ai 53 ans,un vih + un vhc et je pratique la musculation au rythme de trois 

séances par semaine.Et les bienfaits sont nombreux: prise de poids car l'appétit

augmente,on élimine tout un tas de toxines,on se sent mieux dans la tête,etc...

Bref c'est tout bénef.

Il faut en revanche trouver le sport qui nous convient le mieux et que l'on

pratique avec plaisir histoire de ne pas se décourager et pouvoir pratiquer régulièrement.