Le Spot à Montréal

Publié par jfl-seronet le 05.12.2008
1 046 lectures
Notez l'article : 
0
 
Selon le journal québécois La Presse (30 novembre dernier), un projet pilote de dépistage rapide du VIH verra le jour en février dans le Village gay de Montréal.
village1.jpg

Baptisé Le Spot, ce projet s'adresse aux homos montréalais qui ne se font pas ou plus dépister par les moyens traditionnels. De nombreux acteurs (chercheurs, intervenants psychosociaux, sexologues, organismes communautaires, professionnels de santé…) sont associés à ce projet.  Les organismes communautaires qui interviennent dans les établissements (bars, saunas, etc.) diffuseront l'information permettant de diriger ceux qui souhaitent passer un test vers Le Spot. En parallèle, certaines cliniques, dont celle du Quartier latin et la clinique L'Actuel, proposeront aussi le dépistage gratuit. «Nous souhaitons créer un environnement moins médicalisé, qui répond davantage aux besoins de ces hommes. Nous visons des populations qui, pour toutes sortes de raisons, ne vont pas passer le test de dépistage dans les cliniques, notamment parce que le processus est trop long», explique Robert Rousseau, directeur général de l'organisme communautaire Action Séro Zéro interrogé par La Presse. «Les tests traditionnels sont beaucoup trop longs, confirme le Dr Wainberg. On peut attendre jusqu'à trois semaines pour avoir les résultats. Parfois, les gens ne reviennent pas. C'est beaucoup mieux que la personne puisse avoir le résultat sur place. Bien entendu, lorsqu'on parle d'un test rapide [simple piqûre sur le bout du doigt] dont les résultats s'affichent en deux minutes, ça prend un bon soutien avant, pour préparer le patient à un possible résultat positif, et après».

Crédit photo (vue d'un bar du village gay de Montréal) : CurbsnBenches