Les assurances maladie complémentaires en Suisse

Publié par olivier-seronet le 11.02.2009
1 543 lectures
Notez l'article : 
0
 
assurance maladie complémentaire
Suite de notre dossier sur la couverture santé. En suitte, une assurance maladie complémentaire est clairement distinguée de l’assurance des soins obligatoires (assurance de base). L’assurance maladie des soins obligatoires est une assurance sociale, régie par une loi publique, la LAMal. Les assurances maladie complémentaires sont facultatives et régies par une loi privée. Réponses à quelques questions élémentaires.
pilule-suisse.png

Une assurance maladie complémentaire, c’est quoi ?
C’est une assurance qui complète l’assurance de base par le remboursement de certaines prestations (par exemple l’hospitalisation en chambre privée ou semi-privée, les médicaments non remboursés par l’assurance de base, les médecines alternatives, les traitements dentaires, les verres de lunettes et les lentilles de contact, les frais de transport, etc.), ce qui ouvre notamment les portes des cliniques et permet d’accéder au libre choix des spécialistes qui y exercent.


Je suis séropositif, avoir une assurance complémentaire, ça change quoi concrètement ?
Comme pour tout le monde, et bien sûr pour ceux qui sont assurés en complément, cela présente des avantages en termes de prestations de confort (comme par exemple éviter les chambres communes et donc gagner en confidentialité !) et de rapidité des soins - cela permet d’éviter les longues listes d’attente des hôpitaux du secteur public, comme par exemple s’il faut se faire opérer pour un cancer.

Est-ce que tout le monde a droit à une assurance complémentaire ?
Non, il faut répondre à un questionnaire de santé, et selon les réponses, l’assureur a le libre choix d’accepter ou non le demandeur en fonction du risque qu’il représente (risque de représenter des frais de santé trop important au regard de l’assureur). L’assureur peut aussi émettre des réserves, refusant alors de rembourser les dépenses liées aux maladies déclarées. En l’état actuel, une personne séropositive semble systématiquement
refusée !

Existe-t-il une aide à l'acquisition d'une assurance complémentaire en cas d'exclusion pour raison de santé comme la séropositivité au VIH ?
Non, la législation ne prévoit rien.

J’ai souscrit une assurance complémentaire avant de devenir séropositif. Si je résilie mon assurance de base, puis-je conserver mon assurance complémentaire auprès de ma caisse actuelle ?
Un conseil, lorsque l’on est séropositif, est de ne jamais résilier son assurance complémentaire, pour autant que l’on ait les moyens de la payer. Une réintégration serait impossible. En cas de changement de caisse pour l’assurance de base, il est tout à fait possible de conserver son assurance complémentaire dans une autre assurance.


Merci à Raoul Gasquez, juriste, pour ces informations

Illustration : Yul-Studio

Voir le dossier complet.