Moi, je ne prends AUCUN risque

Publié par olivier-seronet le 23.07.2008
1 466 lectures
Notez l'article : 
0
 
sexualitéannonce suisseprévention
Jean-Pierre vit au Québec. Il a 34 ans. Il est séropositif depuis 18 ans.

On pourrait être content de savoir que si notre charge virale est indétectable il n'y a pas ou presque pas de risque de transmettre le VIH à nos partenaires sexuels, mais cette annonce me fait vraiment peur ! Et si des gens cessaient de se protéger convaincus qu'ils ne peuvent pas transmettre le virus ? Et si la charge virale était détectable, comment le saurions-nous puisque le test n'est effectué que tous les trois mois ? Et maintenant, on peut aller en prison si un partenaire sexuel décide de nous poursuivre en justice... Moi, je ne prends AUCUN risque, je continue à me protéger, d'un pour ne pas transmettre le VIH, mais surtout pour ne pas me réinfecter avec une nouvelle souche du virus ou attraper n'importe quelle autre infection transmissible sexuellement comme l'herpès !