PrEP’dial : femmes, migrant-e-s, gays… la PrEP fait groupe !

Publié par Coline Mey le 01.11.2015
6 708 lectures
Notez l'article : 
0
 
SexualitéPrEP

Lancé il y a  quelques semaines, le groupe PrEP’dial sur Facebook s’adresse aux femmes, aux personnes migrantes hétéros ou non, aux hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes, à toutes les personnes usagères de la PrEP, intéressées par elle ou qui entendent en faire un outil de prévention pour toutes les personnes qui en ont besoin.

Groupe francophone d’information, de témoignages et de discussions pour les personnes usagères de la PrEP (prophylaxie pré-exposition), les personnes intéressées par cette nouvelle stratégie de prévention et celles qui en défendent l’accès, PrEP’dial n’entend pas être un club de mecs gays, façon Rotary des initiés de la prévention biomédicale. Ce groupe s’adresse aux femmes, aux personnes migrantes hétéros ou non, aux hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes, à toutes les personnes usagères de la PrEP, intéressées par elle ou qui entendent en faire un outil de prévention pour toutes les personnes qui en ont besoin. Pour dire les choses clairement, l’objectif de PrEP’dial n’est pas de refaire le match pour ou contre la PrEP, mais d’accompagner, par le dialogue, le partage d’expériences, la mise en place de la prEP pour toutes les personnes pour lesquelles cet outil sera utile.

Elargissant sa recommandation de 2014 de proposer la PrEP aux hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (HSH), l'OMS vient de publier de nouvelles recommandations visant à proposer la PrEP à toutes les personnes les plus exposées au risque d'infection. En France, cela ne concerne pas que les gays, mais aussi les personnes migrantes en général et les femmes migrantes originaires d'Afrique subsaharienne en particulier.

L'enquête flash PrEP réalisée par AIDES a montré, il y a quelques mois, l'intérêt suscité par la PrEP chez les femmes et/ou les personnes migrantes les plus exposées au risque de contamination par le VIH. Il est du coup, important que les personnes concernées, usagères ou non de la PrEP, partagent aussi leurs informations, leurs expériences, leurs questions relatives à l'accès à cette nouvelle stratégie de prévention qui vient compléter le large panel déjà existant. Un panel qui inclut le dépistage, le conseil, le soutien, l’accès aux préservatifs et à un matériel d’injection sûr. Le groupe facebook PrEP’dial, co-administré par AIDES et "Nous sommes PrEP", une association d'utilisateurs de PrEP", entend donc s’adresser au plus grand nombre.

PrEP’dial, qu’est-ce que c’est ?
PrEP’dial est un groupe francophone d’information, de témoignages et de discussions pour les usagers et usagères de la PrEP, les personnes intéressées par cette nouvelle stratégie de prévention ainsi que celles qui en défendent l’accès, sur Facebook. L’animation du groupe repose sur les contributions des membres qui sont libres de lancer des débats, répondre à des postes ou soumettre des articles. Cette page est à l’initiative des militants de AIDES qui l’administrent et en modèrent le contenu en partenariat avec l'association "Nous Sommes PrEP". Les personnes qui administrent et modèrent cette page ne sont ni médecins, ni pharmaciens, ni représentants de l'industrie pharmaceutique. Tout propos jugeant les personnes, leurs pratiques et leurs choix ou de manière général tout propos irrespectueux, à caractère raciste, xénophobe ou LGBT-phobe sera supprimé et les auteurs seront retirés du groupe par les modérateurs. Les pratiques de trolling et la désinformation volontaire au sujet de la PrEP sont également un motif d’exclusion.

Qu’est-ce que la PrEP ?
La PrEP ou prophylaxie Pré-Exposition (ou Pre-Exposure Prohylaxis en anglais) est une stratégie de prévention médicamenteuse visant à doter l’organisme d’un principe actif réduisant le risque d’acquérir le VIH durant une certaine période d’exposition. Les résultats concluants des essais Proud, ANRS-Ipergay ou encore de la clinique Kaiser à San-Fransisco ont démontré l’intérêt de la mise en place d’une offre de PrEP intégrée à un dispositif complet d’accompagnement en santé sexuelle, pour les personnes les plus exposées au risque de contracter le VIH. L’observance au protocole proposé, traitement pris à la demande ou en continu, est la clé de réussite de cette stratégie de prévention. Le médicament utilisé dans la plupart des essais de PrEP est le Truvada, combinaison de deux antirétroviraux hautement actifs contre le VIH (emtricitabine et ténéfovir), connus pour leur efficacité et leur faible toxicité dans le traitement des personnes vivant avec le VIH. L'usage de ce médicament nécessite un accompagnement et un suivi médical régulier. L’accès dans un cadre règlementaire à la PrEP n’est toujours pas possible en France, en dehors du cadre de l’essai ANRS-Ipergay, qui s’achèvera en mars 2016. Une demande de recommandation temporaire d’utilisation (RTU) déposée auprès de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) est toujours en cours d’instruction. Malgré un accès en prévention théoriquement impossible en France des médicaments nécessaires pour l’usage de la PrEP, l’enquête FlashPrEP, menée par AIDES, a montré qu’il existait un usage "sauvage" de cette stratégie de prévention, en dehors de tout protocole de recherche ou d’accompagnement des personnes.