Préservatif féminin : des clips pour une nouvelle image

Publié par jfl-seronet le 16.03.2014
9 087 lectures
Notez l'article : 
0
 
Sexualitépréservatif fémininfémidon

Le préservatif féminin est méconnu… Un concours de clips a été lancé par AIDES et eyeka, une communauté mondiale de créatifs de plus de 160 pays, pour le faire connaître différemment. Une vingtaine d’artistes, de créateurs… ont répondu à cet appel à projet, un jury a regardé, analysé et tranché. Trois clips ont été retenus.

Il existe actuellement deux principaux outils de prévention du VIH et des IST : le préservatif masculin, largement connu, la capote… et le préservatif féminin, peu connu, guère valorisé, cher (deux à trois euros l’unité pour un usage unique) et peu promu (y compris par les pouvoirs publics). De surcroît, il est peu disponible dans les pharmacies (il faut souvent le commander) et donc il est peu utilisé par les femmes… et les hommes. Pour des raisons à la fois biologiques et culturelles, les femmes sont plus exposées au VIH et aux IST (infections sexuellement transmissibles). Elles représentent actuellement 32 % des nouvelles découvertes de séropositivité. Chez les femmes, le mode de contamination principal est hétérosexuel. 98 % des femmes ayant découvert leur séropositivité en 2011 ont été contaminées par rapport hétérosexuel, selon les données 2011 de l’Institut national de veille sanitaire. Aujourd’hui, les femmes les plus exposées ou pour lesquelles le préservatif féminin pourrait représenter une alternative intéressante sont les femmes originaires d’Afrique subsaharienne, les femmes dans les départements français d’Amérique (DFA), les femmes consommatrices de drogues, et celles qui vivent avec le VIH. Toutes les tranches d’âge sont concernées, y compris les femmes de plus de 50 ans.

Des avantages du préservatif féminin

Le préservatif féminin est un préservatif interne qui recouvre les muqueuses vaginales et/ou anales lors d’une pénétration. On met souvent (trop souvent) en avant ses défauts alors qu’il ne manque pas d’avantages. Par exemple, c’est le seul outil de prévention permettant aux femmes d’être autonomes en matière de prévention. De ce fait, il représente un enjeu pour l’égalité entre les hommes et les femmes a fortiori dans la sexualité, domaine encore très marqué par une distribution inégalitaire des rôles… Autre avantage, il permet de diversifier l’offre des outils de prévention, par exemple chez les couples séro-différents. Avantage pour l’homme : contrairement à la capote, il ne compresse pas le pénis, limite les troubles de l’érection que la pose de la capote peut occasionner… Généralement les préservatifs féminins sont en polyuréthane ou nitrile, des matériaux qui sont non allergisant, lisses, doux, qui se réchauffent à la température du corps ce qui contribue à donner la sensation d’un acte sexuel plus naturel… Ils sont aussi plus confortables. Autre avantage encore, ils pallient les conséquences des sécheresses vaginales qui touchent certaines femmes, notamment celles qui prennent des traitements anti-VIH, qui sont consommatrices de produits, celles qui prennent la pilule contraceptive. Enfin, un truc tout bête, mais qui fait une sacrée différence avec la capote, c’est que le préservatif féminin peut être placé plusieurs heures avant le rapport.

Des clips à voir

Bon, on se demande pourquoi avec autant d’avantages le préservatif féminin reste le mal-aimé de la prévention. On ne va pas insister ici sur ses quelques inconvénients… bien modestes au regard de ses avantages, mais force est de constater que cet outil peine à s’imposer… En fait, c’est surtout un problème de réputation qui fait obstacle à sa popularisation… d’où l’idée de le présenter différemment de d’habitude. C’est tout le pari du concours lancé par AIDES et eyeka, une communauté mondiale de créatifs de plus de 160 pays. Une vingtaine d’artistes, de créateurs… ont répondu à cet appel à projet, un jury a regardé, analysé et tranché. Trois clips ont été retenus dont le premier prix.

A vous de réagir !

Mets un fémidon !

Les clichés

C'était bien !

Commentaires

Portrait de Aradia

Pour un tue l'amour vous n'avez pas trouvez mieux...quelle horreur ce bruit!!! On n'a l'impression d'avoir un sac de supermarché entre les jambes.

Portrait de unepersonne

le preservatif feminin ,  un truc de fou, un parachute quoi !

 de par sa taille on comprend qu'il y ait des mecs complexés par la taille de leur sexe

Portrait de WhiteAngel

J'ai essayé.....

Soit il faut le mettre en place avant et c'est un "tue l'amour" pour toute pratique autre que la pénétration tant il est grand, soit il faut le mettre pendant et ca alors, toute une histoire car ca prend du temps. Il faut vraiment en plus s'habituer à le positionner. Pas évident......Pour le bruit, je ne saurais dire !

Le prix aussi est nettement plus cher que le préservatif masculin qui lui est facile à mettre.

Portrait de unepersonne

preservatif feminin ? plutot un sac de couchage !