Régime d’assurance maladie du Québec et assurances privées

Publié par olivier-seronet le 11.02.2009
1 844 lectures
Notez l'article : 
0
 
RAMQassurance privée individuelle
Suite de notre dossier sur la couverture santé. Au Québec, la structure est fort différente. La Régie de l’assurance-maladie du Québec (RAMQ) offre une couverture à 100 % des frais médicaux...
pilule-quebec.png

Les Québécois n'ont pas à débourser un sou pour les consultations et les examens médicaux. Les services de santé complémentaires (dents, lunettes, physiothérapie, massothérapie, naturothérapie, ostéopathie, etc.) sont couverts via les régimes d’assurance privée individuelle ou via les régimes d’assurance collective. Ces derniers sont accessibles uniquement dans les milieux de travail ou dans les ordres professionnels (avocats, architectes, etc.). Un employeur n’a pas l’obligation d’offrir une assurance collective. Ces régimes deviennent un avantage social et un moyen d’attirer des professionnels qualifiés. Ils se retrouvent surtout dans les moyennes et grandes entreprises où le personnel est bien rémunéré. Les personnes bénéficiaires du régime d’aide social peuvent recevoir une couverture complémentaire pour les services de santé de base non couverts par la RAMQ. Plus spécifiquement, les personnes vivant avec le VIH (PVVIH) et prestataires du régime d’aide social peuvent avoir accès à un supplément de couverture par l’entremise d’une allocation de solidarité sociale.

Le journal Remaides Québec  présentera, courant 2009, un dossier complet sur les différentes couvertures disponibles au Québec. Cedossier sera repris sur Seronet.

Illustration : Yul-Studio

Voir le dossier complet.