Un intérêt supplémentaire pour l'observance

Publié par olivier-seronet le 23.07.2008
1 714 lectures
Notez l'article : 
0
 
annonce suisseobservance

D'accord, il y a des questions, mais il y a aussi de l'espoir avec l'annonce suisse. L'espoir, c'est, par exemple, lorsqu'on craint de transmettre le VIH à son ou sa partenaire, de voir que cette annonce peut permettre une meilleure qualité de sa vie sexuelle, parce qu'elle peut aider à supprimer des angoisses, à enlever des inquiétudes, à surmonter des blocages. Désormais, ce sont les relations entre personnes séropositives et séronégatives qui se posent différemment. Vouloir changer, en mieux, sa vie affective et sexuelle peut être une raison de plus pour essayer d'être le plus observant possible.

Le but d'un traitement est de pouvoir vivre et réaliser sa vie avec le VIH dans les meilleures conditions possibles. Et cela dans tous ses aspects, c'est-à-dire aussi sur le plan affectif et sexuel. Un des grands intérêts de l'annonce suisse est de nous montrer qu'une bonne observance (c'est-à-dire le fait de prendre son traitement régulièrement) n'a pas seulement un intérêt sur le plan médical, mais aussi sur la qualité de vie dans son ensemble. Les recommandations suisses indiquent très clairement qu'une très bonne observance est l'une des trois conditions principales pour que le risque de transmission du VIH soit infime lors d'un rapport non protégé. "La personne séropositive applique le traitement antirétroviral à la lettre et est suivie par un médecin traitant", précisent d'ailleurs les recommandations. Pourquoi ? Parce qu'un des objectifs d'un traitement anti-VIH est d'empêcher le plus possible le virus de se multiplier et d'obtenir une charge virale indétectable, inférieure à 50 copies/mL, puis de conserver cette indétectabilité au cours du temps. C'est ainsi que les T4 pourront augmenter et le système immunitaire se renforcer pour mieux lutter contre les infections. Le soutien à l'observance, le dialogue entre soignant et soigné, l'éducation thérapeutique et l'accompagnement aux soins trouvent dans cette approche de l'observance un intérêt renouvelé pour une approche globale de l'ensemble des situations de vie des personnes séropositives.