VIH : Act Up pilonne le bilan de François Hollande

Publié par jfl-seronet le 08.05.2013
12 231 lectures
Notez l'article : 
1
 
Politiquebilan politiqueFrançois Hollande

En matière de lutte contre le sida, comme dans tant d'autres, le bilan de François Hollande après un an de mandat est calamiteux, juge Act Up-Paris dans un communiqué du 3 mai. Passage en revue des griefs.

Un an déjà… Act Up-Paris renverse le gâteau d’anniversaire de François Hollande et lui taille des croupières sur son bilan en matière de lutte contre le sida. Saignant !

"Fermeture de services hospitaliers, précarisation accrue des malades et des personnes handicapées, maintien des franchises pour soins, baisse des subventions aux actions de prévention, de dépistage et d'aide aux personnes, répression maintenue, parfois accrue, sur des publics particulièrement exposés au VIH (étrangers, travailleurs et travailleuses du sexe, usagers de drogues), maintien en prison de personnes gravement malades, baisse de la contribution française à la lutte contre le sida dans les pays pauvres, maintien de l'interdiction des soins funéraires pour les séropos, maintien du dépistage obligatoire dans certaines situations, aucune action menée contre les discriminations dont souffrent les personnes malades, refus de faciliter le changement d'état civil des personnes trans, une des populations les plus frappées par l'épidémie, etc." Le passif est lourd selon l’association.

Responsable… et pas coupable ?

"Celui qui avait promis "le changement maintenant" a continué la politique de son prédécesseur, quand il ne l'a pas accélérée, dénonce Act Up-Paris. Au bout d'un an, Hollande a démontré qu'il se moquait du sida, qu'il n'était préoccupé que par la justification des politiques d'austérité qu'il rabâche contre toutes les évidences de terrain. En Grèce, les coupes menées au nom de l'austérité ont amené à une quasi-annulation des subventions à la lutte contre le sida. Résultat : une augmentation de 200 % du taux de prévalence en 2011 !" Une question se pose selon l’association : "François Hollande sera-t-il prêt à assumer une augmentation des contaminations en France, une baisse de la qualité des soins, au nom de la politique qu'il mène depuis un an ? Ou, comme d'autres socialistes en leur temps, dira-t-il qu'il ne savait pas, qu'il est responsable, mais pas coupable ?"

Un programme indigent

"Entre les deux tours des présidentielles de 2012, nous avions appelé à voter François Hollande. Il s'agissait pour nous d'en finir au plus vite avec Nicolas Sarkozy. Le soir de sa victoire, le 6 mai 2012, nous brandissions une pancarte gigantesque place de la Bastille : "Hollande, le changement ce doit être vraiment maintenant", rappelle l’association. Bon, l’association ne fondait pas non plus des espoirs démesurés avec le candidat socialiste. "Nous n'avions aucune illusion sur le slogan de François Hollande. Nous avions dénoncé, au cours des mois précédents, l'indigence de son programme et de celui du PS en matière de santé, de droits humains et de lutte contre le sida", indique l’association. "Nous avions, par ailleurs, dénoncé les engagements pris par lui ou son parti, désastreux en matière de santé, comme le maintien de la répression sur les sans-papiers, ou la pénalisation des clients de prostitué-e-s (…) Bien sûr, le bilan calamiteux de François Hollande menace directement les responsables socialistes. Qui votera pour elles et eux aux prochaines élections ? Mais, si nous saurons au cours des prochains mois utiliser la menace électorale pour faire entendre à des personnes censées nous représenter ce qu'elles n'entendent pas autrement, nous nous soucions assez peu de l'avenir politique de ces gens. Car le bilan calamiteux a des conséquences bien plus graves et bien plus directes pour les personnes malades, handicapées et précaires. Et que François Hollande et sa majorité "socialiste" aient oublié cette évidence est une obscénité que nous ne sommes pas prêts d'accepter". Outre cette première salve… assez carabinée,  Act Up-Paris compte publier (lundi 6 mai) une analyse des engagements, qui, parmi les 60 que François Hollande a pris, peuvent avoir un impact sur la lutte contre le sida.

Commentaires

Portrait de frabro

C'est depuis toujours la logique d'Act Up : on veut tout et tout de suite et le VIH doit passer avant tout le reste.

Petit rappel : la lutte contre le vih a trente ans, est faite d'un travail progressif construit pas à pas, et de revendications progressivements satisfaites. Un exemple : le mariage pour tous, revendiqué depuis longtemps comme un élément de stabilisation des gays réduisant leur fragilité par rapport au risque de contamination.

François Hollande et sa majorité sont élu pour 5 ans. Le bilan réaliste se fera dans quatre ans, et c'est à ce moment là que nous pourrons évaluer ce qui a été fait. Ce sera peut être aussi le moment de se demander si un retour de Sarkozy peut être une réelle avancée pour notre pays en général et la lutte contre le vih en particulier.

Je ne crois pas à l'utilité du bruit et de la fureur, je crois à l'action réaliste inscrite dans la durée. C'est surement pour cela que je n'ai jamais rejoint Act Up.

Portrait de JIPETTE

pour faire tomber les prunes

d autant qu avec lautre endormi faut en rajouter pour etre entendu

Aides = l'action institutionnalisée

Act up = l'activisme

bonne repartistion de srôles

par tempérament je soutiens Actu^p notamment dans leurs actions spectaculaires qui sensibilisent

Portrait de Did94

Comme le dit si bien Fabro, ça ne fait qu'1 An que François Hollande a repris 1 Pays qui est dans 1 " Telle Merde " qu'il faudra certainement plus d' 1 An, pour Nous sortir de là.

De plus, je n' ai JAMAIS connu d' Homme ou de Femme qui a réussi à Faire des Miracles en 1 An!!!

Alors laissons le Temps au Temps, et arretez de  cracher sur Notre Président, je ne voudrais pas de sa place, pour Tout l' or du monde, quand a faire Revenir l' autre NAIN: vous n' y songez pas sérieusement????? Où alors, vous n' avez RIEN compris à Ses 5 Années de " Reigne"!!!!

Solidairement.

Didier.

Portrait de frederic16

Je pense que le VIH(une maladie,comme  les epidemies d avant) devait passer avant le mariage pour tous.Il y a pas que des gays ,des seropo hetero aussi vih.Je pense que notre President a pas compris.Les citoyens avant(tous).Il veut sortir les gays de la merde (ils aiment)alors qu ils aiment.Donc je pense que le VIH etait prioritaire et autre pour sortir  nos citoyens de  la merde.Mon avis.AMITIE

Portrait de fioredelmiosegreto

Tu dis que le VIH devait passer avant le mariage pour tous, parce qu'il n'y a pas que des gays, "les citoyens avant tout". Les gays n'ont pas de citoyenneté ? 

Portrait de JIPETTE

tu ne voudrais pas etre a la place de pdt (je comprends moi aussi et quelque soit les circosntances)

lui, comme le nain, il l'a voulu et s'est battu piour

maitnenant il doit assumer ce mec

FH a les remedes pour nous sortir de la merde 

ok

rendez vous à la find e l'annee pour voir si "la courbe du chômage" (sic citation) est inverséé

j en douite fortemen j ai pas vote pour FH donc je n'en attends rien

il a fait, à ce jour a minima : le mariage pour tous (l'adoption cest pas complètement acquis) quant à la PMA

aux calendes grecques

Pas droit de vote des immigrés (inscrit dans ses propositions)

je comprends que tu esperes Did94 (ça aide a vivre)

mais à mes yeux ce social-libéral n'est pas porteur d un projet d'espérance : c est un énarque coupé du monde réel avec une méconnaissance totale de la vie au travail ( un "patron" cet inconnu!)

qu il assume sa social-démocratie tres droitière et les choses seront plus claires

il voulait réenchanter la vie ! y a du boulot

ceci etant je n'ai aucune solution d'avenir

Frederic 16 n'a a aucun moment contesté la "citoyenneté gay" De plus une citoyenneté gay ? cé quoi ce bidule comme disait Charlot 1er

Je n'ai ap sune citoyenneté en tant que gay la France n'est pas encore l'ArcadieInnocent

Portrait de fioredelmiosegreto

Une fois n'est pas coutume, tu n'as pas compris ma remarque !

Portrait de bernardescudier

frabro wrote:

C'est depuis toujours la logique d'Act Up : on veut tout et tout de suite et le VIH doit passer avant tout le reste.

Petit rappel : la lutte contre le vih a trente ans, est faite d'un travail progressif construit pas à pas, et de revendications progressivements satisfaites. Un exemple : le mariage pour tous, revendiqué depuis longtemps comme un élément de stabilisation des gays réduisant leur fragilité par rapport au risque de contamination.

François Hollande et sa majorité sont élu pour 5 ans. Le bilan réaliste se fera dans quatre ans, et c'est à ce moment là que nous pourrons évaluer ce qui a été fait. Ce sera peut être aussi le moment de se demander si un retour de Sarkozy peut être une réelle avancée pour notre pays en général et la lutte contre le vih en particulier.

Je ne crois pas à l'utilité du bruit et de la fureur, je crois à l'action réaliste inscrite dans la durée. C'est surement pour cela que je n'ai jamais rejoint Act Up.

Est une action realiste de consacrer des sommes tres importantes, voire des millions a des etudes de recherche communautaire ... dite scientifique hors de toute contrainte universitaire dans le cadre d'une association francaise de lutte contre le sida tres connue qui a pignon sur rue ?

Ou va l'argent, t'a bien raison ! Si tu connais le sens de ces recherches, eclaire moi de ta lanterne !

Portrait de frabro

Je suppose que bernardescudier tente ici d'opposer Aides et Act Up au lieu, comme le fait plus haut jipette, de souligner leurs complémentarités.

Pour le reste, je en crois pas que cet article ait pour but de développer une énième polémique sur les actions de recherche communautaires ou les autres et sur leurs coûts réciproques. Une politique, tout comme une recherche, se juge globalement à son terme et au vu de ses résultats.

On ne dit pas qui est le gagnant d'une épreuve sportive après la première demi-heure de jeu, ou avant le premier franchissement de la ligne d'arrivée.