VIH : Hollande se mobilise et propose

Publié par jfl-seronet le 10.12.2011
1 166 lectures
Notez l'article : 
0
 
parti socialisteFrançois Hollande
Candidat PS à la présidentielle, François Hollande a profité de son intervention à l’occasion des Etats généraux de l'association Elus locaux contre le sida (29 novembre) pour présenter ses engagements en matière de lutte contre le sida. Il est également venu voir AIDES et la Croix-Rouge à Paris pour parler de l’importance du dépistage.
francois_hollande.jpg

Un discours, pas une feuille de route complète, mais des annonces fortes qui tranchent, sur certains points, sur les décisions actuelles… voilà l’exercice auquel François Hollande s’est livré lors de son intervention aux Etats généraux des Elus locaux contre le sida (ELCS). Le candidat socialiste a notamment plaidé (29 novembre) pour une "intensification" de la mobilisation dans la lutte contre le sida. "La lutte contre le sida doit continuer aussi bien en France qu'au plan international. Rien ne doit être relâché. Les moyens doivent être concentrés, la mobilisation doit être encore intensifiée, l'information diffusée, et tous les efforts de recherche amplifiés", a déclaré François Hollande. Côté prévention, il a plaidé pour "informer, et notamment dès l'école", pour mener parallèlement une "action ciblée en direction d'un certain nombre de personnes, notamment les personnes homosexuelles", et une action envers "un public spécifique - celui des prisons -". S'agissant des services publics de santé et du traitement des personnes malades, François Hollande s'est élevé contre les coupes budgétaires de la droite : "Il ne peut être accepté des coupes budgétaires répétées qui mettent en péril les malades". Cela étant, son intervention ne donne pas d’idées précises sur les mesures qu’il entend appliquer en matière de financement des soins.
En visite, le même jour dans une action de dépistage à résultat rapide à Paris conduite par AIDES et la Croix-Rouge, François Hollande a précisé que "le dépistage rapide a fait ses preuves (...) ces lieux de prévention, de dépistage et de soins doivent être généralisés sur le territoire". François Hollande a aussi appelé l’"Etat et les collectivités locales" à "mobiliser les financements pour éviter que ceux touchés par la maladie puissent être exclus encore davantage" par les discriminations. Le candidat veut aussi "rétablir l'aide médicale d'Etat (AME) pour qu'"aucun risque ne soit encouru pour l'ensemble de la communauté nationale". Une proposition qui tranche de celle de l’UMP qui annonce dans son programme pour 2012 qu’elle entend encore réduire le périmètre de l’AME. A l’occasion de cette journée consacrée au VIH, François Hollande a réaffirmé son engagement dans la lutte contre le sida : "Ce qui doit nous rassembler, c'est de lutter et de lutter encore contre la maladie. Je ferai tout pour rappeler aux Français que ce combat doit être mené encore."

Commentaires

Portrait de Centvin

Bonsoir à toutes et tous, Si François Hollande tient les engagements rappelés dans cet article un grand pas sera fait vers l'arrêt de la dégradation de l''abandon du soutien aux séropositifs,et de la politique de prévention qui l'accompagnait.Cette dégradation a commence depuis longtemps y compris sous gouvernements socialistes par le passé,il ne faut pas l'oublier,mais avec l'actuelle majorité nous allons vers un gouffre d'abandon qui ne cesse de s'amplifier depuis cinq ans. Un peu d'espoir dans ce monde de brut nous en avons besoin pour notre cause,j’espère que les mois à venir nous nous décevrons quant à l'espoir du changement que nous attendons. Un déprimé en attente d'espoir! Bises, Centvin.