« Atelier sexualité GAY BBK » Compte rendu du 4 Juin 2009

Publié par vincent58 le 18.06.2009
875 lectures

Rappel : Les ateliers sont un groupe d’échanges communautaire sur notre santé et notre sexualité de gays ayant volontairement, systématiquement ou pas des pratiques sans latex. Proposé et animé PAR des barebackers POUR des barebackers et ceux qui font le choix d’avoir des relations sexuelles non protégées.
Ceci est un rendu des échanges de notre dernier atelier santé sexualité BBK de AIDES Paris.

Il est public et vise à informer le plus largement possible les personnes qui se sentent concernées.

9 participants pour cette 7ème rencontre.

L’objectif de l’atelier du jour était clairement fixé à l’avance et visait à faire valider par le groupe le contenu de la plaquette sur le barebacking que nous allons proposer à la délégation AIDES Paris.
Nous souhaitons une diffusion large au sein de la communauté LGBT et des associations VIH afin de montrer que les ateliers santé sexualité BBK ont aussi pour objectif de faire évoluer les mentalités de la société sur le barebacking et ceux qui le pratique.

Pour celles et ceux qui ne sont pas au courant notre groupe est encore la cible de stigmatisation de la part des moralistes au triangle rose. Deux pages d’écrits méprisants dans leur petit journal intitulé ‘’Action’’, qui est probablement la seule action qui reste à leur actif. Cette fois-ci ce groupuscule s’attaque de nouveau non seulement aux ateliers santé sexualité BBK, mais aussi se permet d’accuser en le nommant explicitement dans l’article, la personne qui l’anime. Nouvelle attitude qui pour nous n’est qu’une façon de déstabiliser de manière nauséabonde un petit groupe de séropositifs qui se réunit pour parler de santé, de réduction des risques, mais qui a aussi (et c’est cela qui dérange) l’objectif de parler de désir et du plaisir à baiser sans latex !
Vincent qui est cité dans l’article fait savoir au groupe qu’il ne souhaite pas rebondir afin de ne plus donner à cette petite association la publicité qu’elle attend pour se refaire une santé…L’attaque personnelle dont il est victime vise aussi selon lui toute l’association AIDES dont il fait partie et à laquelle il est fier d’appartenir depuis 12 ans. Il a reçu de très nombreux témoignages de soutien du réseau de militants et le fait de sentir que l’on a derrière soi plusieurs centaines de militants qui soutiennent les ateliers est bien plus fort et bien plus important que toutes les critiques et accusations. Il est rare qu’une association s’attaque à un militant d’une autre association, un pas de trop à été franchi. Attaques du système de santé ? Accès aux droits ? Accès aux soins ?  il y a pourtant de quoi faire ! L’association au triangle rose n’a plus de combats mais vient de faire un dérapage qui montre a quel point le totalitarisme est aussi présent dans le monde du vih.
Un dernier point concernant l’article « le bareback prosélyte fait son come back » http://www.actupparis.org/spip.php?article3708
Les critiques de l’article concernent donc des « projets d’outils de communication!! ». (Bon comme vous le saviez déjà, tout cela pour ceux qui suivent de loin les ateliers est de toute manière déjà présent dans nos comptes rendus qui sont publics et publiés sur Séronet et dans le forum Bbackzone) Dans tout l’article, ce qui nous amuse le plus, c’est qu’ils n’ont rien d’autres à faire que de critiquer des « projets » !!  Depuis, nos fameux projets ont évolués, car comme tout groupe communautaire, nous évoluons, travaillons, retravaillons, et puis nous jetons au panier ce qui ne nous plait pas.
Le fruit de notre travail ne sera donc pas celui qui est actuellement critiqué…désolé le papier est à refaire ! Peut être que notre travail sera encore plus critiquable mais cela ce n’est certainement pas à eux que nous allons le proposer. Notre projet de plaquette sur le barebacking réalisé par un groupe communautaire est finalisé et nous allons faire un courrier pour le proposer à la délégation Aides de Paris afin de recueillir les critiques constructives et perme