2011, bien dans son slip

Publié par madelin40 le 04.01.2011
424 lectures

Que recherche l'homme : plus de pouvoir, être plus animal…

 

Certains n'hésitent pas à se faire allonger le pénis (tous niveaux sociaux confondus et plus particulièrement dans le secteur "international" du transport).

La femme recherche un homme dominant, fort, protecteur, ambitieux, gentleman , intelligent, avenant, jaloux, possessif, arrogant.

Selon elle, il aurait besoin du regard féminin pour se rassurer et pour cela il doit être socialement supérieur, il ne doit pas être dévalorisé, par elle.

 

Les cultures contraignent les sexes, et l'on parle volontiers de naturalisation.

 

Lorsqu'un bébé pleure et s'il s'agit d'une fille, on dira qu'elle a du chagrin, qu'elle est triste mais si c'est un garçon, alors, c'est parce qu'il est tout simplement contrarié ou en colère.

La fille est naturellement soumise et le garçon affirmerait clairement sa personnalité.

 

Jouets pour enfants : figurine parfumée à la fraise pour les filles et odeurs de poubelle ou de pieds pour les garçons.

La fille est rêveuse et elle est souvent représentée derrière une fenêtre dans les livres pour enfants : mélancolique, spectatrice.

Le garçon est dehors, et s'il est à l'intérieur de la maison, c'est parce qu'il est triste ou puni.

L'image du papa est soutenu par des symboles intenses de domination dans ces ouvrages : journal, chaussons, fauteuil, pipe, et tablier pour la maman.

Habituellement les garçons se créent un monde à eux avec différents jouets, alors que les filles jouent à la poupée, à la maman, à la cuisine.

La robe de princesse est le costume le plus vendu pour les filles (recherche du prince charmant). Les costumes de héros, d'astronaute, de police, de cow-boy se portent plus facilement chez le garçon.

 

Quel corps pour quel costume ?

 

Certains spécialistes de la chirurgie esthétique disent "qu'il n'y a plus d'humanité au niveau unitaire et individuel" car le corps est fortement idéalisé .

Les mains, les pieds de la femme sont très fins et le cou doit être long…

L'homme est fort, robuste…

 

L'homme porte l'habit du pouvoir et les inégalités salariales (pour une même fonction; limites salariales comme en 1940) le prouvent, et spécialement dans les métiers peu qualifiés.

90 pour cent des dirigeants d'entreprise sont des hommes et le chômage touche plus souvent les femmes (alors que le niveau d'études est reconnu comme étant plus élevés chez les femmes).

 

La femme est moins exigeante avec le corps de son mari alors que l'homme l'est avec celui de la femme (belle et généreuse poitrine).

Et, cependant, la femme pense qu'elle va changer l'homme :

 

Cela aurait débuté avec le féminisme (artistes et intellectuels sont en tête de liste), qui, de nos jours, est devenu une révolution inactivée (abolir ce système social, justice et égalité entre les hommes et les femmes, droit à l'avortement, congés parental, garde maternelle…). Une certaine illusion de l'égalité entre les hommes et les femmes est entretenue par les jeunes générations et il est plus difficile de se battre contre cela.

La parole d'un homme a plus de valeur et la femme a tendance à se faire du mal (fantasme, objet…), en plus d'être humiliée.

Les strip-teaseuses savent de quoi il s'agit et pourquoi elles exercent ce métier. Les femmes battues le savent également…

Croyance, déclencheur, droit à la domination masculine : la femme n'a-t-elle pas été séduite par le démon !

A ce jour, l'intégrisme religieux ( pour les trois religions) serait une des réactions, importante, face au féminisme révolutionnaire.

 

Une société matriarcale, le Québec :

 

Drame, le 6 décembre 1989, tuerie de l'Ecole polytechnique de Montréal…

Certains hommes s'insurgent contre le pouvoir grandissant des femmes.

Principe :  l'homme s'adapte à l'environnement et la femme doit s'adapter à la création masculine.

Le mouvement d'émancipation est allé trop loin (cassage du lien social) selon eux car l'homme est castré et la femme décide d'avoir ou de ne pas avoir d'enfants et, au pire, à son insu.

L'homme, selon eux, se féminiserait; idéologie de mort, perte de la race humaine, intrusion dans la vie privée…

Et il y aurait beaucoup plus de violences conjugales à l'égard de l'homme qu'à l'égard des femmes.

 

Tout serait question d'équilibre, de bonne adaptation.

S'il est vrai que c'est par la femme que l'homme changera…

Comme il est souvent affirmé : le tango se danse à deux…

Dépassement d'un conflit par la co responsablité…

 

 Voir le documentaire, La domination masculine, 2009.

 

 

 

Commentaires

Portrait de madelin40

Suffering, Jay Jay Johanson

Autumn is here inside my heart
When there's springtime in the air
Loneliness is tearing me apart
Being lost makes me scared
I keep on asking the gods above to send my love back to me...

Portrait de madelin40

Catherine Vidal, neurobiologiste,

Miller Levy, artiste de variétés : 

Haute Fidélité, l'homme et la femme : 

Portrait de madelin40

Cette oeuvre Haute Fidélité, l'homme et la femme, traduit selon Miller un aspect de la relation sexuelle entre l'homme et la femme : c'est l'homme qui allume la femme sinon il n'y a rien.

Cet artiste réalise également une oeuvre à partir d'un chewing-gum et c'est souvent très érotique (représentation féminine en particulier).

Portrait de madelin40

Portrait de madelin40