Alerte sida en Grèce ! Que fait Papadimitriou ?

Publié par bernardescudier le 15.12.2012
3 538 lectures

Que fait Papadimitriou chef de la mission Sida en Grece au ministère de la santé en Grèce et directeur de l'institut Pasteur à Athènes ?

 

Pas grand chose pour les usagers de drogue. Les alertes se multiplient en Grece et les hopitaux sont à l'abandon !!!!

 

Aucune aide de l'Europe ! Et les migrants qui se pressent sur les frontières entre la Turquie et la Grece sur l'Hebros en Thrace sont cantonnés dans des camps sans aide !

 

Mais l'association Aides a t-elle les moyens de secourir les malades du sida ?

 

Bernard Escudier

Commentaires

Portrait de Aradia

Le gouvernement Grec, comme on le sait est en faillite et la seule allocation qui n'est pas retirer est en somme L'AAH pour les personnes séropositives.

Alors pour beaucoup de personnes désoeuvrées, la seule chose qui reste pour survivre

c'est se faire contaminer par le virus du sida afin de toucher cette aide si petite soit elle

Q'aurions-nous fait à leur place??? Peut être la même chose....pour avoir à manger et à boire.

Portrait de bernardescudier

labaronne wrote:

Le gouvernement Grec, comme on le sait est en faillite et la seule allocation qui n'est pas retirer est en somme L'AAH pour les personnes séropositives.

Alors pour beaucoup de personnes désoeuvrées, la seule chose qui reste pour survivre

c'est se faire contaminer par le virus du sida afin de toucher cette aide si petite soit elle

Q'aurions-nous fait à leur place??? Peut être la même chose....pour avoir à manger et à boire.

 

 

Bonsoir,

 

 

Merci pour les renseignements. Comment as tu reçu cette information sur l'Ahh grecque ? Je n'en avais pas connaissance alors que je vis la moitié de l'année en Grèce.

 

Sais tu si Aides qui est la 1ere association d'aide aux malades du sida en Europe a des contacts avec les Grecs, et des Ong dans le cadre de cette alerte au développement du sida faite par les Grecs du fait de leur dénuement, et de leurs manques de moyens de prévention ?

 

 J'ai décrit, il y a plusieurs mois, dans mon blog sur séronet les risques de développement du sida dans la péninsule balkanique. Le blog est intitulé " L'abandon des usagers de drogue à Athènes ".

 

 

Merci encore pour ton attention. Bernard Escudier.

Portrait de fioredelmiosegreto

Nous avions récemment discuté de la situation en Grèce. Je viens de retrouver les deux fils en question.

http://www.seronet.info/billet_blog/la-situation-en-grece-56116

http://www.seronet.info/breve/sante-la-crise-frappe-encore-la-grece-56052

Portrait de bernardescudier

labaronne wrote:

http://www.marianne.net/Grece-quand-le-sida-devient-une-planche-de-survi...

 

 

Salut,

 

Merci pour la source.  Le propos du journaliste me parait distancié de la réalité.

 

J'habite depuis 20 ans  à  Exarchia qui est le quartier anarchiste d'Athènes prés de l'Université polytechnique.  De nombreux usagers de drogues s'y réfugient depuis des dizaines d'années parce que les riverains grecs sont tolérants, attentifs.  Seuls les changements  politiques imposés par l'Europe ont entrainé des considérations nauséabondes des autorités grecques.  L'institut Pasteur a une antenne à Athènes qui est dirigée par K. Papadimitriou :   Papadimitriou est lui-meme directeur du Keel, le service du ministère de la santé en Grèce pour le sida. 

 

 A ce moment précis de l'histoire grecque et européennes, le problême c'est la stigmatisation d'une communautés de malades par les autorités grecques qui est dangereuse.

 

 

Savez vous si Aides a des liens avec les Ong grecques ? Ou l'Institut Pasteur ?

 

 

Merci encore pour votre attention. Bernard Escudier.

Portrait de bernardescudier

fioredelmiosegreto wrote:

Nous avions récemment discuté de la situation en Grèce. Je viens de retrouver les deux fils en question.

http://www.seronet.info/billet_blog/la-situation-en-grece-56116

http://www.seronet.info/breve/sante-la-crise-frappe-encore-la-grece-56052

 

 

Salut,

 

 

Les alertes sida qui ont été lancées par les Grecs doivent bousculer nos préjugés et nos analyses rapides. La Grèce est la porte de l'Europe avec  la frontière turco-grecque sur l'Hébros en Thrace : des milliers de migrants d'Afriques, d'Asie centrale, du Proche-Orient y affluent.

 

 Les conditions sanitaires dans les camps de rétention aux frontières se dégradent de mois en mois. Dans le cadre de l'Europe, la Grèce ne peut pas seule assumer la charge sanitaire de ces flux de migrants d'autant plus que la crise économique affaiblit l'Etat grec  : les contaminations par le Vih explosent aussi bien dans les populations de migrants que dans la population grecque.

 

 

Habitant à Athènes,  au coeur de la cité,  à Exarchia j'ai pu mesurer la faiblesse des coopérations avec les Ong françaises comme Médecins du Monde ou Médecins sans frontières.

 

Avez vous connaissance de liens organisés entre Aides qui est la 1ère association de malades en Europe et les Ong grecques ?

 

 

Merci pour votre attention. Bernard Escudier.