anges déguisés

Publié par seropos+ le 06.03.2020
309 lectures

en 2013 dans mon pays, il n'y a pas beaucoup de gens positifs là-bas, tout le monde se cache. peur de la stigmatisation. moi aussi. j'étais sur le point de me suicider. je n'ai personne à qui parler pour obtenir des conseils et je suis très loin de ma famille. jusqu'à présent, personne ne connaît mon statut. je le garde pour moi. parce que je ne veux pas qu'ils fassent fardeau. Jusqu'au fev 2013 lors de mon essai de médicaments, j'ai rencontré mes 2 premiers frères de sang. et nous avons commencé à parler, à dîner le week-end, à nous appeler. s'entraider. donc j'étais si heureux cette fois que j'ai eu quelqu'un pour parler de mon état. Je pense qu'il m'a fallu plus d'un an pour me remettre complètement des émotions. j'étais tellement fauché. regardant loin du passé, m'a fait dire merci à Dieu Embarassed