Baiser Clandestin

Publié par BESA le 09.09.2008
1 922 lectures

Que j'emprunte la nuit

le sentier profond

entouré de tes dunes

humides de mon passage 

 

Ou bien le jour radieux

dans ta forêt originelle 

le chemin sinueux au pied

de ton volcan en éveil 

 

De toute ma ferveur

je caresse ta soie lobuleuse

de ma langue millénaire 

que le chant sirénien jaillisse

 

A genoux je suis face à ton autel

humant de mon destin le pressage

comme une vierge préhistorique

envoûtée de son naufrage

 

Ne dis pas non je viens de loin

d'au de là de toi j'ai tant marché

combattu les dragons ton guerrier sacré

venu t'offrir mon baiser clandestin 

Commentaires

Portrait de mickael

pour moi l espoir n est pas le desespoir,il faut y croire pour le voir.prendre la vie du bon coter,ne pas s egarer auser se regarder,etre passionne etre aimer. Adorer. la vie est la plus belle chose au monde qui puisse exister Savoir la regarder c est la savourer tout les jours.Il faut en profiter,l idolatree,la choyee,l aimer.Courage garde le sourire ne nous laisse pas tomber.On a tous besoin de s entraider,de s encourager.Encore merci a toi j espere a bientot,par tes poemes tu nous met du baume au coeur  encore  merci continue
Portrait de micheltlse

Le monde virtuel est aussi un monde du possible mais le possible t'appartient entièrement.

N' écriras-tu donc plus des poèmes que pour celui que tu aimeras ? Les dragons sont bien là : le combat continue, chevalier troubadour !

La poésie aussi, c'est pourtant l'univers du virtuel et donc du possible. 

Tu ne nous liras peut-être plus sur ce lieu, ton image s'est même effacée et sans doute le Graal avec elle mais pas les voyages que tu nous a offert. On les refera souvent et encore.

A bientôt, "amigo", peut-être "ailleurs"...

Je lutte contre ma tristesse, moi aussi...

Portrait de jeanluc13200

bernal comme promis je tes envoyer mes photos j'espere que tu aura bonne reseption et que tu ne sera pas deçu de la Bête a tres bientôt kiss jea-luc