Barebacker incarcéré : secret médical violé

Publié par nathan le 04.12.2010
491 lectures

C'est donc bien une violation du secret médical par un soignant qui est à l'origine de l'affaire du barebacker incarcéré. Voici comment les choses se sont déroulées.

 

Le premier accusateur dans l'ordre chronologique a appris un jour que son ami barebacker était hospitalisé. Il lui a donc rendu visite. Et voici comment il raconte lui-même les choses :

 

« Quand je suis arrivé devant sa chambre, j’ai vu qu’il y avait des précautions à prendre. Il fallait mettre des gants et une jaquette jaune. J’ai demandé à l’infirmière pourquoi ces mesures et elle m’a répondu qu’il avait le VIH et la gale. Sur le coup, je n’ai pas réalisé. J’avais une pleine confiance en lui.»

 

Cet accusateur a donc interrogé son ami barebacker sur son état de santé et celui-ci lui a répondu que ce n'étaient pas "ses criss d'affaires" (expression québécoise).

 

En constatant ensuite que son ami, sorti de l'hôpital, continuait à fréquenter les sites internet de rencontre, le premier plaignant dans cette affaire s'est alors décidé à saisir la justice :

 

« Je sais qu’il est toujours sur Internet. Bien qu’il sache qu’il est atteint du VIH, il continue à chercher du monde «pour le remplir» et il ne met pas de condom. »

Commentaires

Portrait de philchaps

je trouve ca grave les gens comme ca, ont ils encore un peu d amour propre?