Campagnes de dépistage "forcé" du Vih en Grèce

Publié par bernardescudier le 04.06.2014
1 349 lectures

Les tests forcés du Hiv ont toujours force de loi en Grèce. Le gouvernement grec a une base légale juridique pour faire des campagnes de dépistage obligatoires.

C'est à dire que le gouvernement grec peut continuer à organiser des campagnes de dépistage dans la rue, dans les prisons, dans les camps de détention des migrants sur les frontières.
 

Selon un communiqué de presse de la police grecque, 2168 personnes ont été contrôlées.  La question des immigrés clandestins est évoquée dans ce décompte. Les associations de défense grecques n'ont pas encore réagi à ce communiqué. Ils n'ont pas réuni assez d'éléments pour vérifier ce communiqué et réagir.
 
 
Sur ce point, la Croix rouge internationale qui a créé un poste permanent l'année dernière  à Athènes  et qui a la charge de la visite des prisons et des camps de détention en Grèce a des infos sur ces contrôles forcés.

Il ya deux ans, le gouvernement grec avait procédé à des contrôles sur la voie publique et fait incarcérer en prison les personnes dépistées. Depuis ces personnes ont été libérées. http://www.seronet.info/billet_blog/criminalisation-du-vih-le-scandale-grec

  

       Que font les autorités internationales et européennes par rapport à ce déni de droit des citoyens, des étrangers, et des malades du VIh en Grèce ?

Commentaires

Portrait de croquant

grace au trod? Undecided

Portrait de bernardescudier

Oui  Croquant par trod,  et par prise de sang.

Portrait de Felix77

je ne désaprouve pas le dépistage obligatoire, afin de stopper la Pandémie, nous n'avons pas de choix, si nous voulons pas voir l'humanité disparaitre ou asservi par des traitements, qui finalemt terrassera l'économie mondiale. Et vu que l'humanité est un troupeau comme un autre, il est normal de soigner les bêtes malades de gré ou de force, afin que les bêtes saines, le reste.