Ce blog

Publié par seanaque le 15.10.2009
1 218 lectures

n'est pas franchement dans les sujets qui passionnent les usagers de seronet .

Je le trouve cependant intéressant

Urgence aux hôpitaux de Paris

Enquête

Semaine de 80 heures, sous-effectifs, désorganisation… l’AP-HP est frappée par une vague de suicides.

Enquête de Luc Peillon 

@libération.fr accès gratuit

Commentaires

Portrait de seanaque

une petite couche pour transgresser l'un des grands tabous dont attestent les statistiques.

«Sur les suicides, la direction est officiellement dans le déni»

Christian*, 45 ans, directeur d’établissement à l’AP-HP

«Je pense qu’on a atteint le point de rupture, voire qu’on l’a dépassé dans certains services. Le sentiment de ne pas y arriver, de ne pas pouvoir faire ce pour quoi on est formé, s’est répandu de manière très forte au sein de l’AP-HP. Car, au fur et à mesure des économies imposées, on a modifié le contenu même du travail. Parallèlement, on demande au personnel de suivre une démarche qualité en complète contradiction avec la dégradation des conditions de travail liée à la pression financière. Ce sont ces injonctions contradictoires qui provoquent aujourd’hui un tel malaise à l’hôpital. Nous-mêmes, en tant que directeurs d’établissements, nous subissons la pression de la direction centrale de l’AP-HP, qui subit à son tour une forte pression de Bercy.

Portrait de rickhunter

Ce qui met France Telecom à la pointe de l'actualité suicidaire, c'est les suicides sur le lieu de travail que Personnel Hospitalier et Personnel Enseignant ont la décence de ne pas pratiquer devant malades ou élèves.

D'après C Dans L'Air, en sujet en septembre 2009, les enseignants du Public se suicident en proportion 4 x plus que ceux de France Telecom.

Portrait de romainparis

chez la police, ce n'est pas mieux...

De plus, on n'évoque que les suicidés, pas ceux qui font des TS, ceux en arrêt maladie en lien direct.

Je connais très bien cette situation pour l'avoir vécue. à cause d'une seule personne, névrotique, méchante, jalouse, un de mes collègues s'est suicidé, trois ont démissionné et moi, ma carrière professionnelle a été brisée. Ceci dans le privé.   

Portrait de rickhunter

romainparis wrote:

chez la police, ce n'est pas mieux...

De plus, on n'évoque que les suicidés, pas ceux qui font des TS, ceux en arrêt maladie en lien direct.

Je connais très bien cette situation pour l'avoir vécue. à cause d'une seule personne, névrotique, méchante, jalouse, un de mes collègues s'est suicidé, trois ont démissionné et moi, ma carrière professionnelle a été brisée. Ceci dans le privé.   

OUi, l'encadrement, ça change tout ! Une larve comme patron(ne) et ça tombe de partout. Je croyais qu'il y avait plus de punch dans la police que dans l'éducation nationale où il n'y a que de la gueule! Bon, ben, de l'air ! 

Sincèrement. al1 RH

Portrait de SUSHI31200

Remi

C'est quand meme bizzarre,tous ces gens qui se suicident d'autant que c'est toujours dans le milieu des fonctionnaires que cela arrive!!Toutefois je mets les policiers a part,car c'est une profession tres difficle surtout de nos jours.Quand aux autres,france telecom,poste,enseignants,ca se voit qu'ils ne travaillent pas dans le privé,ou c'est quand meme le randement qui fait que le salaire et tous autres avantages devient intérressant!Mais bon! c'est vrai que maintenant en france,tout le monde veut 1 gros salaire,5semaines de congés minimum,les vacances a la mer,au ski,les week-end a rallonge etc etcNous sommes la risée de l'Europe!!!!

Portrait de romainparis

si certains de ces suicidés ont essayé de se donner la mort avec du poisson avarié ? Un sushi pas très frais et hop ! plus besoin de corde.

Portrait de rickhunter

SUSHI31200 wrote:

ca se voit qu'ils ne travaillent pas dans le privé,ou c'est quand meme le randement qui fait que le salaire et tous autres avantages devient intérressant!Mais bon! c'est vrai que maintenant en france,tout le monde veut 1 gros salaire,5semaines de congés minimum,les vacances a la mer,au ski,les week-end a rallonge etc etcNous sommes la risée de l'Europe!!!!

Euh, y a erreur ici : j' ai travaillé dans le privé, je faisais mon taf en 2 heures par jour pour égaler mon prédécesseur!   Auparavant, on m'avait laissé 6 mois à glander dans un bureau car ma "formation" était financée. Quinze ,minutes avant l'heure, ma  secrétaire commerciale ne décrochait plus pour ne pas "dépasser" de même que les vigiles de Monoprix empêchent d'entrer bien avant la fermeture.

J'ai passé ensuite pas mal de temps dans l'enseignement public et, au contraire, il est presque impossible de s'en tirer sans rien foutre quand il y 25 vampires en face. Les intervenants extérieurs pendant les sorties le confirment. Les réunions avaient lieu plus de 2h00 apres la fin de la journée (où voit on des réunions de travail pendant les congés?). Il reste la diécharge syndicale pour y couper.

Mais je comprends très bien qu'on veuille payer zero impôt et être servi comme une princesse : ça existe mais il faut payer l'entrée pour voir le dessin animé.

J'ai noté d'ailleurs en Europe et au japon plus d'envie que de moqueries sur le style de vie français mais beaucoup moins de critiques entre secteurs (lol).

Sushi, tu te décris comme râleur : tu aurais été heureux dans la fonction publique, alors?