Ce jour ou ma vie a basculé

Publié par Karantez le 13.12.2015
1 994 lectures

Cette semaine la j’étais chez mes parents. C’était l’anniversaire de mon chère Papa. J’étais donc descendu de Paris pour passer ce moment dans ma famille en Bretagne. Tout se passa bien et l’anniversaire de mon Papa c’est dérouler à merveille. Des oncles et tantes était passés le lendemain pour célébrer l’événement avec nous. Un bon moment familial en perspective...

Ce jour la mon téléphone sonna et un numéro que je ne connaissais pas s’afficha, un numéro parisien, je m’éloigna donc du tumulte de l’anniversaire et c’est la que j’entendis 

“- M. G****?

 - Oui 

- Bonjour, Docteur **** de l’Hôpital Saint Antoine. 

- Oui, que se passe t-il? 

- J’ai reçu les résultats de vos analyse sanguine... 

- Oui et donc qu’est-ce qu’il se passe??? 

- Pourrait-on se voir? 

- Non mais dites moi qu’est-ce qu’il y’a???? 

- Il faudrait vraiment que l’on se voit...” 

Bien évidemment la panique m’avait envahit, le stress et la tristesse se sont instaurés. Sans d’autres mot le rendez-vous est fixé 3 jours après. Nous sommes le 9 Décembre... 

Nous voici le 12 Décembre, j’ai passé les 3 jours les plus apocalyptique de ma vie et j’ai rendez-vous pour 10h à l’hôpital. Bien entendu je suis à l’heure et même en avance d’une bonne demi-heure. Les minutes passent, l’anxiété est immense et le médecin prend du retard. Un quart d’heure puis une demi-heure de retard. Enfin mon tour de consultation arrive. Le Docteur arrive et les mots se succèdent sans que je n’arrive vraiment a les imprimés. Bien-sûre je me doutais de ce que l’on m’annonçait mais sans vraiment le comprendre. Les mots continuent d’affluer et mon cerveau ne les assimile toujours pas. Les larmes coulent seul de mes yeux, je les sens sur mon visage et le silence s’installe, pesant et clairement triste.

Les mots sortent de sa bouche et la plus rien ne me retiens. Je fonds totalement en pleur. Ces mots font échos et reviennent sans cesse. Le sentiment de mort m’envahit. Intérieurement je ne suis plus qu’une ombre.

Nous sommes le 12 Décembre 2013, il est 10h42 et j’ai le VIH.

 

Commentaires

Portrait de koala-62

Bonjour,

On se souvient de ces jours où tout a basculé, de ces jours où on a su qu'on etait séropositif.

On se souvient d'avoir comme toi été submergé pat la peur, l angoisse et la detresse  de ne pouvoir se confier à personne et d'être encore plus seul.

On se souvient de la peur de la maladie, de la peur du traitement, de la peur de la mort.

Et puis, il y a les nombreux rv médicaux, les nombreux examens qui donne de l humanité à notre condition de malade.

Et puis il y a les traitement, les premières analyses avec une cv indetectable et des CD 4 qui remontent et le printemps qui se profile.

Et puis il y a le premier anniversaire, pour toi ca sera le 9 décembre 2016, puis il y aura le second.... et tu mesureras le chemin parcouru, les petits et les grands plaisirs.

Il est tôt, je sais mais je te souhaite une trés trés bonne année 2016.

Max

Portrait de CatLover

J'imagine ce moment de terreur que tu as pu connaitre.... d'autant plus que tu étais en famille. Difficile de faire face...

Quoiqu'il en soit, j'espère que tu vas bien, que tout se passe bien niveau traitement. Je te le souhaite.

Et je te souhaite aussi de bonnes vacances... de bonnes fêtes, qu'elles soient plus agréables qu'il y'a 2 ans.

Courage, la vie continue... tu es tout jeune :)

ps: excuse moi de n'avoir probablement pas eu les mots qu'il faut.... 

Portrait de cindy83

Et la vie continua..