Création d'ateliers santé sexuelle pour les barebackeurs .....et toi cela t'intéresse ?

Publié par vincent58 le 16.06.2008
8 452 lectures

 

Bon mon texte est trop long pour le metrre dans une petite annonce alors le voici dans mon premier billet....

 

Slt, Je ch des meks barebacheurs S+, S- ou S? intéréssés pour monter un groupe d'échanges sur la santé sexuelle. Nous pourrions monter un groupe en auto support (à construire ensemble sur son fonctionement) L'idée c'est pas de trouver des plans cul, on a déjà pleins d'autres endroits pour en trouver. Si comme moi vous avez envies d'échanger autour de notre santé et de ce que nous pourrions faire pour l'améliorer tout en continuant à prendre notre pied, pour échanger conseils, adresses de médecins, dermato,proctologue qui ne nous jugeront pas etc...Nous pourrions aussi faire des propositions en tant que barebackeur aux assoc et voir si un type de structure de santé plus ouvert n'est pas nécéssaire pour répondre plus éfficacement à nos attentes. Enfin des tas de choses qui m'interesse et comme les assoc ne proposent que des groupes de paroles trop cadrés, qui ne me conviennent pas je propose de faire autre chose....a vous de voir si vous souhaitez m'accompagner dans cette démarche...le débat est ouvert...Donc si vous voulez particpez à la création de ces premiers ateliers sur la santé sexuelle des barebackeurs d'Ile de France, n'hésitez pas à prendre contact avec moi....merci pour vos critiques constructives :o)
Et pour ceux qui sont en province, si c'est trop loin, sorez du placard, faites de même, investissez vous dans la création de ce type d'ateliers, et tenez moi au courant....
a +
vincent

Commentaires

Portrait de Kaaphar

salut Vincent,

 

ton idée me plait bien mais je ne suis qu'une pauvresse provinciale placardisée !

(si tu veux, je te fais visiter certain sauna gardois, plage de l'Hérault... ça vaut bien les usines bouillon de culture à IST parisiennes... lol... mais tu connais surement)

 

justement l'interêt du net c'est, me semble t-il, la trans... géographie !

et ce à travers la francophonie mondiale...

 

un mec perdu dans un trou de province aura peut-être plus besoin des réseaux dont tu parles que celui qui habite le 4em arrondissement ! non ?

 

moi perso, ce qui m'interpelle un peu dans le milieu bbk, c'est l'inflation de consommations de produits/medocs, j'ai posé un truc   (je ne dis pas que ça m'affolle (s'il en était besoin), je ne dis pas qu'il faille interdire, je dis juste que ça me questionne)

tout autant que les syphilis qui tournent (2 en un an) et les condylomes mal soignés qui virent cancer ! 

 

donc ue espace ressource "santé et bbk" ok

mais pourquoi le limiter aux parisiens ?

soyons internationals... lol

 

kaaphar 

Portrait de vincent58

 Avec seronet il n'y a plus de frontières.... vive les pauvresses provinciales :o)

Oui j'ai lu ton texte sur l'usage de produits chez les gays et à part le poppers je ne prend rien donc OUF...!!!  j'ai peut être une sexualité classique des années 80....

Sinon suis ok avec toi pour que nous puisssions réfléchir sur  la santé des barebackers au niveau national, ( et francophone ...) mais auparavant il est nécéssaire de travailler localement en organisant des rencontres en réel, je pense qu'il y a partout des meks intéréssés pour se retrouver en vrai et échanger sur le sujet.

Sinon pour les gays du 4éme arrondissement il ne faut pas faire une généralité....(suis une banlieusarde à 55 kms de Paris c'est tout dire ! ) mais Il ya beaucoup de mecs qui sont dans une profonde solitude aussi dans le 4éme ...!!

les backrooms ne sont pas forcément le lieu idéal pour sortir de l'isolement.....

les barebakers sont partout et peut être que ceux qui ont envies de partager concrètement leurs infos sont justement éparpillés dans chaque département, mais néammoins souhaitent des infos pour améliorer leur santé et la prise en charge en cas de soucis.

Essayons de monter des choses localement afin de voir si cela intéresse et créons ici une communauté dès que cela sera possible afin d'échanger sur le sujet et de mettre en commun nos idées pour améliorer notre santé.

sinon je serai quand même super content de venir dans le gard, quel bonheur pour moi ce serait d'habiter cette région avec mon petit mari....mais au calme dans la verdure :o)

"Jouir sans entrave"

Portrait de gronours

ça fait un bout de temps que le sujet des condylomes me questionne ; autour de moi et depuis une dizaine d'années, des potes se les font "brûler", opérer, retirer, qu'ils aient ou qu'ils aient eu des pratiques sexuelles anales sans capote ; et on en entend pas beaucoup parler... Un de mes meilleurs potes a eu des complications (suite aux condylomes et aux traitement aux rayons) et il est décédé en avril. Visiblement il connaissait pas mal de mecs, on dira dans le milieu "hard" qui souffraient eux aussi de ça. Je crois qu'on devrait en parler davantage dans nos démarches de RDR sexuelle auprès des personnes qu'on rencontre, mais visiblement, peu de personnes sont informées de ce que sont ces petites saloperies, parfois invisibles mais parfois bien remarquables (quelle mauvaise surprise de mettre son doigt dans un cul dans lequel tu sens de partout ces aspérités....). En plus, ça se refile assez facilement. Alors, oui, prenons soin de notre arrière train pour pouvoir continuer à nous en servir !!!!!!!
Portrait de Kaaphar

salut Vincent, Gronours, les gens,

 

pour ce qui des "atelier santé"  je crois qu'on est d'accord sur le conteNU, peut-être quelques différences (mais pas forcément opposables) sur le conteNANT ; à moi (là, tout de suite) la "rencontre réelle" ne me paraît pas indispensable (sauf à ce que l'idée soit de terminer la soirée par des échanges d'un autre ordre – lol) mais pourquoi ne pas mixer les deux ; car si effectivement, dans une grande ville il sera sans doute facile de trouver quelques personnes susceptibles de constituer un groupe, ce sera peut-être moins simple pour ceux qui vivent dans des "trous paumés" et qu'alors le net puisse être une ressource.

 

et puis, comment vois-tu ça concrètement, pratiquement ? est-ce que tu imagines un cadre informel (dans ton salon) ou bien est-ce que tu sollicites une association qui cadrerait le truc ?

 

moi personnellement je baise no-kapote dans le cadre du sérochoix essentiellement (c'est mon choix actuel à moi, ici et maintenant), mais j'ai un peu de mal avec le mot "bareback" et je ne me revendique pas barebackeur-intégriste ; les trips "jus", "plombe" etc… c'est pas du tout mon truc – et si un mec veut me faire débander et me casser mon trip il suffit qu'il me dise "file moi ton jus" !" radical !! lol

je ne sais pas pour vous, mais pour moi qui suis de culture francophone, la consonance du mot populaire français barbaque me dérange  ; et je ne suis pas sûr que ça ait été une bonne idée de l'importer en l'état ! et puis comme disait skyline quelque part, ça peut aussi être kapote OU nokapote ; même si ça fait un paquet de temps que je n'ai pas enfilé (!!) une capote, je ne l'exclu pas par principe ! dans le cadre de lieux de rencontres anonymes où les codes implicites ne seraient pas clairs, je formule la question comme ça : "sous plastique ou au naturel ?" ce qui induit ma "préférence" on est d'accord !  et si le mec me répond "capote" ben j'avise, en général je me casse car ça induit possiblement pour moi (peut-être je représente) une sérodifférence  qui peut me perturber la tête… sauf à ce qu'il ait vraiment un super cul !!  oops !

 

 

sinon les condylomes (HPV) c'est le truc le plus partagé quels que soient les sexes, les orientations et les pratiques et la capote n'y peut pas grand chose (un simple contact muqueuse à muqueuse suffit), il n'y a pas d'immunité acquise et pour un peu que le doc en rate un ou deux ! à ce propos nous les co-infectés avons de la chance ; je visite régulièrement mon "hépato" qui est en fait gastro-entérologue donc un peu proctologue malgré lui et régulièrement je lui demande d'aller jeter un œil par là…

 

pour beaucoup d'homos plus ou moins no-kapote, il n'est pas toujours facile de parler librement de sa sexualité et de ses pratiques dans un cadre médicalisé et à fortiori dans le cadre anonyme d'un CDAG, et pour le médecin ce n'est pas facile non plus d'amener un discours libre et non "moralisateur" (après tout, il est dans son rôle quelque part) et qu'on l'admettre ou non, nous avons plus ou moins quelque part en nous une forme de "culpabilité" à revenir tous les 3 mois en s'étant choper la énième syphilis de l'année !! (là non plus la capote ne peut pas grand chose) – c'est pourquoi des alternatives "identitaires" telle que celle-ci me plaisent bien !

quant à savoir si les associations historiques sida doivent s'emparer de ce discours ! ben sûrement, mais à mon avis on ne va pas les attendre… car je vois moi, comment elles sont incapables d'embrasser la problématique hépatites au-delà des titres et des pages d'accueil, alors qu'il y a quand même un grand "champ commun" ; alors la "santé globale" c'est pas pour la semaine prochaine à mon avis ; le discours "mono-sida" y est encore le discours dominant...

 

la seule ressource un peu pertinente et actuelle en matière de santé gay que moi je connaisse ce sont les brochures du…. SNEG !!! ek !!

attention chers camarades, je suis loin d'être un fou furieux du discours "principe de précaution" de ces braves gens, je suis même très en colère quand je vois la façon dont ils traitent de la contamination "sexuelle" de l'hépatite C… mais bon ! tout n'est pas à jeter non plus et… "faute de grives…"  (il y avait bien l'AMG mais ils semblent être un peu out ces temps).

 

mais comme le disait quelqu'un ici, ce n'est pas en créant une brochure de plus qui viendra s'entasser dans les poubelles des lieux identitaires qu'on avancera beaucoup, d'abord parce tous les pédés ne vont pas tous dans ces lieux identitaires, que les bi non-identitaires et l'ensemble des hétéros échappent complètement à ces messages ; mais surtout parce que tant que l'accueil dans le contexte médical dominant sera perçu (à tort ou à raison) comme discriminant : les personnes ayant des pratiques "à risques" les fuiront et continueront de "faire tourner" !

 

donc, je crois qu'une piste possible c'est ce genre d'alternatives de "santé identitaire, globale et responsable"

 

sinon : fait beau au sud, le sable est chaud et pas seulement... le sable, mais les moustiques aussi pompent bien… doivent aimer le "mauvais sang" !! lol

 

 

@plus

kaaphar

 

 

Portrait de cierva54

Merci kaaphar,

je n'aurais pas pus expliquer cela comme toi, mais tu as parler à ma place et pour cela je te remercie, alors châpeau bas et merci à toi.

Bises.

Cierva54

Portrait de vincent58

héllo les hommes ou les filles comme vous voulez !

 

ouhaaa et bien en tout cas c'est super interessant de te (vous) lire.

 

Bon alors questions TROU de BALLE....justement en me mettant un (ou deux, ou trois...)petits doigts il y a trois mois ( non c'était pas pour le plaisir, c'était pour le lavement juste avant au cas où de gentils hommes souhaiteraient faire un tour du propriétaire).

Je me suis aperçu que vlan ils étaient revenus ces méchants envahisseurs, sournois au début et s'aglutinant tranquillement au fil du temps dans mon trois pièces cuisine...

J'en ai déjà eu il y a 12 ans ( j'étais donc déjà très ouvert à l'époque) et le médecin que j'avais vu ma donné de la crème contre les hémoroides...(il y a pas de proctologue de nos campgnes) mais bon au bout de 6 mois j'ai terminé aux urgences, sur la table d'opération et ouverture du trou de balle au scalpel !

Comme quoi si à l'époque j'avais été moins coincé, si j'avais eu des adresses et des infos sur le sujet j'aurai pû m'y prendre + tôt...

Mais bon juste après l'opération ce fut un calvaire, je prenai du poppers pour aller aux toilettes c'est vous dire a quel point ils m'avaient recousu ( je me demande s'ils l'ont pas fait exprès d'ailleurs)...Bon en tout cas le tunnel à été fermé un bout de temps....mais avec le temps les fils ont dû céder :o)

Donc bon conseil à tous, prenez rendez chez un proctologue régulièrement, car parfois la baisse de l'immunité accélère les condylomes.

Malheureusement entre le moment ou apparaissent les envahisseurs et la possibilité d'avoir un rendez vous il faut parfois compter deux mois sur Paris donc je ne vous dis pas le bonheur !

 

Sinon pour les ateliers santé barebackeurs (euh mon salon va finir en backroom :o) ) mais pourquoi pas !!! Non sérieusement cela serait possible mais à 55 kms de Paris c'est un epu loin pour faire venir du monde....je souhaite plutôt trouver une association accueillante dans Paris ( peut être Aides !!! j'attends d'avoir un peu plus de monde pour monter un groupe et demander l'accord de la délégation) par contre je souhaite que le groupe fonctionne en auto support sans volontaires ou salriés de Aides(s'ils viennent ce sera en tant que participants), il y a des groupes de paroles qui ont existés mais qui ne fonctionnaient pas...donc je ne voit pas l'intérêt que l'on renouvelle les mêmes expériences...par contre au sein de l'assoc jeunes séropotes, ils organisent des "tupper VIH party" consistant à se réunir sans contraintes, ni cadre de fonctionnement imposé, dans une ambiance cool et sans prise de tête et cela fonctionne...le groupe décide ce qu'il souhaite aborder comme sujet et il n'y a pas d'animateur désigné, juste un mec désigné modérateur qui s'exprime lui aussi en tant que participant.

Je te donne un exemple d'un atelier qui m'amuserait bien...bon c'est sans doute choquant pour certains mais pourquoi pas : un soir on parle de syphilis et des mecs disent moi je sais pas à quoi cela ressemble....et un autre mec dis moi j'en ai une sur le gland vous voulez voir ?....et bien cela serait 'il possible ou pas d'après vous ?

bon pour les condylomes on évitera peut être de mettre un mec à 4 pattes avec un spéculum dans le cul....

 

bon et bien voilà un peu d'alimentation pour nos lecteurs du soir

 

bises à tous

vincent

 

"Jouir sans entrave"

Portrait de Ghislain

Juste une petite expérience sympa à vous décrire: la fistule anale due à chlamedia + gonoccoques, 2 IST qui apparemment reprennent bien du service.

Apparemment je trainais ça depuis un moment sans m'en rendre compte et sans qu'aucun toubib ne s'en rende compte non plus.

Jusqu'à une crise hémorroïdaire terrible, ou du moins c'est ce que croyais mon toubib bien que je me sois déjà payé une opération pour les enlever.

Bref, j'ai fini aux urgence trois jours après et sur le billard dans la foulée pour une inflamation d'une glande anale qui me ressortait par un trou à côté du trou de balle, charmant!

Le tout avec un procto de garde extrémement jugeant, qui mettait en doute mes propos quand je lui disais que je protégeai systématiquement mes relations sexuelles. Sympa!

Eh oui, depuis que j'ai 18 ans je mets la capote à chaque fois et je me sens d'ailleurs fatigué de le faire. Je pense que j'y reréfléchirai quand je reprendrai un traitement, car pour l'instant ma CV n'est pas indétectectable et je suis pas prêt (même si c'est parfois irrationnel) à risquer une contamination. Je pense même à reprendre un traitement plus rapidement pour être tranquille.

Dans tous les cas, ma fistule de janvier m'a obligé a être plus actif (c'est toujours pas nickel la cicatrisation) et ma foi je découvre de nouveaux plaisirs...

Merci pour vos différents messages qui me permettent d'avancer et bisous à Vincent

Ghislain

Portrait de vincent58

 hello ghislain

alors raconte nous les NOUVEAUX PLAISIRS liés la fermeture pour travaux....

+ de détails :o)

C'est vrai qu'ils doivent faire exprès de nous recoudre plus sérré.

Je suis aussi passé par là et être tout le temps actif (voir dominant parfois....non souvent !!!)    pftttt c'est sympa mais à la longue il y a un manque et il faut souffrir un peu et redilater les ouvertures....et c'est pas avec le nouveau poppers sarkozien que l'on se dilate je pense !!!

Sinon capote ou pas capote c'est vrai que c'est pas toujours le pied mais bon j'en utilise quand même parfois ...au moins parce que parfois je vois bien que le mec (ou moi) n'a pas fait de lavement et que donc qd tu te retrouves sur un lieu de drague c'est pas trop top....

 

Excuse moi de mon indiscrétion, mais qd tu dis j' utilises toujours la capote depuis mes 18 ans, c'est pour dire que ta contamination remonte avant ? ou que c'est lié à une fellation ?

 

biz à tous

Demain Samedi 28 je serai aux coté du char commun AIDES (et ACT UP) même si pour ces derniers, leur discours culpabilisateur et moralisateur ne me plait pas....ils évoluent à leur rythme quand même :o)  mais je préfère que nous y allions en masse pour éviter qu'ils soient trop visibles !!

 

vincent58

"Jouir sans entrave"

Portrait de Thierryhuningue68

bonjour  pour vous  informer je voulais vous dire  que meme avec les capotes les comdylomes ,tu peu les avoirs  et oui , moi qui aime  baiser sans capote,  et avec capote  je  me pose souvent  cette  question a quand la  prochain ist  .seropo depuis 1992  j'ai eu  beaucoup de chanche  tres peu de  ist  sauf des comdylomes  a répetitions et cela n'est pas agréable, je   vous conseil aller rapidement consulté quand vous avez un doute   car les comdylomes ca  ce sans rapidement   entre 8 à 15 jours  en ce qui me concerne , avec un peu azote liquide chez votre dermatogole  fini entre  une ou trois senaces et vous avez plus rien .  la seul chose  éviter de vous faire mettre   apres  les avoirs suprimer ca fais tres mal a moins que vous aimer souffir .  attendez la cicatrication  il y en as pour quelque jours seulement .

 

Portrait de saturne

Bonjour a tous..

Je suis un petit nouveau sur ce site.. et franchement bravo à tous pour les commentaires et les questions. Poser ces questions avec autant de naturel au fond fait du bien, surtout à un mec coincé comme moi.

Bon enfin, je reviens à la question initiale : bien que parisien j aimerais aussi pouvoir discuter de la proposition de Vincent58. Quand on a des problemes on aimerait aussi avoir des equipes médicales qui en rajoutent pas sur la difficulté. comment aoivr des adresses d'équipes médicales suffisamment cool pour nous traiter dans la bonne humeur, quel que soit le probleme posé .. et surtout où qu il soit ?

 

Comment continuer ce débat ?
merci les loulous

Portrait de Kaaphar

ben oui !! saturne, Vincent...

essayons de continuer ici !

ce billet se tient bien (langage clair, humour, ça dit "je", bref : tout bien) !

le souci c'est qu'il est régulièrement vérouillé !!

donc continuons notre petite affaire !

à propos des condylomes encore (vaste sujet !)   patient75 nous parle d'un truc dans son hosto (je me permets de copié/collé) :

<< soumis par patient75 le 8 juillet, 2008 - 13:04.

J'ai parcouru le blog consacré à la santé des barebackers. Intéressant. Ony comprend que les mecs qui pratiquent ça ne sont pas complètement décérébrés.

 

Concernant les condylômes, c'est vrai qu'une mise au point doit être faite. Ce que j'en sais :

Les condylômes sont dûs à un virus "papillomavirus humain" (ou HPV en anglais). Souvent, aucun signe physique, mais, parfois apparitions de petites crêtes-de-coq autour de l'anus. Il faut les supprimer (par électrocoagulation ou laser ou brûlure azote liquide, comme les verrues) Pas super-agréable et la procédure est à refaire plusieurs fois, à un mois et demi d'intervalle : en effet, les lésions reviennent très lentement et si on y retourne trop tôt, on risque de penser que c'est terminé alors que les bestioles sont encore en gestation !

 

Néanmoins, même en éliminant les petites verrues blanches, on n'élimine jamais le virus lui-même !!! et c'est bien ce virus qui peut provoquer des cancers ano-rectaux (en constante augmentation chez les populations gay).

 

Ce virus peut s'attraper très facilement, même pour des personnes ayant des pratiques sexuelles dites "ssr". un simple doigt dans les fesses, qui serait passé juste avant dans un trou-de-balle infecté et on se chope le Papillomavirus ! On peut même attraper ça en utilisant la serviette de bain d'une personne infectée. Mon proctologue m'a ainsi expliqué qu'il avait vu des nourissons porteurs de ce virus... uniquement parce que la mère avait "torché" leur petit avec leur serviette intime.... à méditer !

 

Dans mon suivi VIH à Georges Pompidou, on nous fait faire un frottis anal une fois par an, pour vérifier qu'il n'y a pas de cellules "louches". Je trouve ce suivi essentiel (exactement comme pour les femmes et leurs frottis vaginaux). Il permettrait, le cas échéant, de traiter ultra précocément tout début de dégénérescence cellulaire dans le trou-de-balle. A conseiller. La procédure est ultra-simple et rapide : un coton-tige dans l'anus... on frotte un peu... et on envoit ça à l'analyse-labo. Au total : 10 minutes TTC. On revoit ensuite le dermato un mois après, à la réception des résultats. Voilà. A bon entendeur !>>

- fin de citation -

moi, perso j'aurais tendance à penser que pour les condylomes une fois par an ne paraît pas suffisant et suis pas sûr qu'un frottis suffise ; il faut que le toubib aille y regarder de près avec une lampe et un anuscope et tous les MG ni même tous les CDAG ne sont pas équipés, ni forecément compétents pour faire cet examen.

bises à vos rondelles

Alain 

Portrait de skyline

Salut à tous!

Ah les condylomes, quelle chianli...

Le suivi des condylomes va dépendre de plusieurs facteurs.

Si vous êtes séronégatif, un contrôle annuel est largement suffisant.

Si vous êtes séropo, un contrôle annuel est obligatoire, et il doit devenir semestriel à partir du moment où vous savez être proteur du virus responsables des condylomes, le HPV, qui, comme nous l'explique bien "Patient75", est aussi contagieux que les Herpès. Le problème des séropos, c'est que lorsqu'ils sont immunodéficients, les condylomes sont encore plus difficile à éradiquer que lorsque le système immunitaire est "normal". Et les condylomes se transforment à terme en cellules cancereuses...

Tous les séropos (et notamment les gays, plus susceptibles de jouer avec leur anus) devrait faire des dépistages de condylomes systématiques. Seulement, tous les médecins VIH ne sont pas aussi systématiques dans leur recommandations. C'est donc à nous de pallier au manque d'infos et d'en parler avec nos amis.

Je trouve que le frotti anal préconisé par le centre Pompidou est vraiment une bonne idée. Ca n'est pas suffisant (comme le dit bien "Kaaphar"), mais dans un premier temps c'est techniquement plus léger qu'une visite chez le proctologue, c'est effectué dans le cadre des bilans VIH/VHC (donc ça limite les déplacements de soin) et ça permet de voir s'il y a présence du virus HPV ou non... ensuite on peut aller faire régulièrement une observation plus profonde.

Une autre problématique rentre en compte ici. Trouver un proctologue correct. Si vous devez faire des contrôles, votre médecin VIH, s'il est en hôpital, aura tendance à vous envoyer dans un service hospitalier de proctologie... et là, c'est pas la joie, ça défile à la chaine, à 4 pattes, 5 minutes chrono... c'est horrible et déstabilisant (je pense notamment aux plus jeunes). En plus, comme avec tous les médecins, ça n'est pas toujours possible de dire qu'on est gay, séroadaptateurs... Et puis tous les proctos ne sont pas formés voire informés des spécificités et des vulnérabilités des gays et/ou des séropos en matière de condylomes. C'est pourquoi je conseille vivement de se renseigner auprès de vos amis ou d'associations pour trouver un proctologue gay ou gay-friendly. Pour ceux qui sont co-infectés, les hépatologues sont souvent proctologues aussi (comptez-vous chanceux ça simplifie les choses ;-) !). Le seul problème à ce moment là c'est que ce genre de médecin se trouve en secteur 2 et que donc une part substentielle des honoraires ne seront pas couverts par le 100% ALD : par exemple, je paye 60€ la visite chez mon procto, je ne récupère que 23€ (j'ai pas de mutuelle privée d'une grande entreprise pour couvrir le reste). Alors pour des jeunes pédés séropos, tous ces facteurs peuvent être un frein à la bonne prise en charge de leur santé, il faudra qu'on y réfléchisse encore...

Ensuite, parlons du Gardasil. Le Gardasil est vaccin contre le HPV, qui protège de 3 souches HPV sur 6 existantes. Il s'agit des 3 souches les plus virulentes et résistantes. Il est maintenant disponible en France. Mais le Gardasil est un vaccin conçu pour les femmes, dont 2/3 des cancers du col de l'utérus sont le fait de condylomes... On vaccine donc les filles entre 14 ans et... le commencement de leur vie sexuelle "active". Il faudrait vraiment militer pour qu'un vaccin à destination des gays soit créer rapidement (les labos y travaillent...). Bien sûr ce sera dur de vacinner des gays de 14 ans, mais on peut penser à un frotti anal pour chaque séropo (et pour les autres ensuite), voir s'il y a présence des souches HPV que le vaccin cible et si non, on vaccine... Ca serait tellement utile !

Pour finir, parlons de moi. J'ai eu des condylomes et j'en aurais sûrement encore... Juste après ma séroconversion, étant bien informé, j'ai fait un contrôle condylomes. Fuck... y'en avait 2 ou 3, directement grillés par le procto... pour une première visite chez un spécialiste du trou du cul, je m'en souviens. Je reviens 1 mois après comme prévu par le protocole, rien (ouf!). Puis 3 mois après, puis 6 mois après, toujours rien ! Kool, je reviens pour un contrôle semestriel, puis je change de procto pour un procto gay, qui me conseille d'annualiser mon contrôle. Un an passe, et bingo, les condylomes reviennent, mais cette fois-ci sur le glan et le frein de mon si joli zizi ! Et oui, ils peuvent même apparaîtrent dans la bouche, sur toutes les muqueuses en fait. Et là j'en ai chié ! Tous les mois chez le dermato pendant 1 an pour enfin les voir disparaître..., et voir disparaître en même temps mon frein qui a fini par fondre sous les attaques répétitives de l'electro-coagulation. Il a fallut un petit peu de temps pour m'adapter à la nouvelle sensibilité de ma bite sans frein... Tout va bien, sauf que 6 mois plus tard, de nouveau lors d'un contrôle procto de routine, je me retrouve avec des condylomes dans le cul, mais cette fois-ci, beaucoup de condylomes, profondément installés, qu'on ne peut traiter qu'au bloc opératoire, 48h d'hospitalisation. Fuck ! Et comme le disait un pote : "c'est pas un curetage des condylomes que tu as fait, c'est un vrai lifting du cul" (j'en ai profité pour le faire resserrer ;-) ). Là ça va bien, mais comme me l'a expliqué mon procto ça risque de revenir, car comme je me fais enculer sans préso, mon copain a forcément le HPV lui aussi et on a donc tendance à "exciter" mon HPV... lorsque je fais une petite chute immunitaire ou que je suis malade, le corps s'affaibli est les condylomes trouvent une fenêtre propice pour ressortir les vilains !

So, take care of your ass !

Portrait de Kaaphar

ah Skyline !!

C'est toujours un plaisir (trop rare) de te lire et là... enfin tu nous parles de TOI !!

et avec force détails.......... lol 

Le problèmes des blogs (je ne suis pas pas très blog pour les débats collectifs... mais je m'adapte) c'est qu'il y en a plein d'ouverts sur le même sujet !! et que donc on se redonte, on radote... à devenir gaga !

Donc les condylomes qui virent cancer on a parlé ailleurs et voici un doc de Catie !

Perso je me sens un peu concerné par le truc : un de mes meilleurs friend-fucking et en plein dans cette galère et commence la radiothérapie bientôt...

Pour ce qui est du vaccin : j'ai eu l'explication du pourquoi il était exclusivement réservé aux jeunes femmes... mais je ne retrouve pas (dsl) peut-être tu sais ? il coûte 150€ !

Sinon, oui nous les coinfs avons de la chance ; nos gastro sont aussi un peu procto et moi je me fais visiter régulièrement les fondements (bien qu'assez peu pratiquant de ce côté... sauf exception.. lol) moi c'est surtout les hémoroïdes qui m'emmerdent (mais chez un cirrhotique ce ne sont pas "que" des hémorïdes normales).

Mais nos visites chez nos gastro sont dans le "parcours coordonné" du protocole ALD, donc pas de soucis (enfin pour moi).

Quant au fait de trouver des toubibs ou des lieux communautaires où parler facilement de sexualités "à risques" c'est un peu justement l'objet du présent billet - où malgré le titre les mecs hétéros et les filles pourraient se mêler ; car ils/elles sont encore plus nombreux que les pédés à baiser no-kapote et n'ont pas forcément accès aux quelques doc "identitaires" qui parlent clairement et librement de tout ça.

au plaisir

kaaphar

Portrait de skyline

Pour plus de précisions sur le Gardasil, et rendre jalouse vos folles de copines :

http://sante-az.aufeminin.com/w/sante/m3771330/medicaments/gardasil/detail.html#marche

On y trouve notamment cette phrase : " L'efficacité protectrice n'a pas été évaluée chez les sujets de sexe masculin. " Pourquoi ? Je vais demander à une copine qui travaille sur la question depuis longtemps et je pourrais ainsi peut-être répondre au questionnement légitime de Kaaphar...

Attention, il semble que les effets secondaires du Gardasil soient de plus en plus discutés voire dénoncés :

http://www.drdesforges.com/smartsection+item.itemid+65.htm

Portrait de sonia

oh les mecs vous êtes à bout d'arguments ou quoi???arrêtez de chercher l'équivalence en gardasil, et oui, ce vaccin est réservé au filles! na!

Portrait de skyline

Salut, voici donc les explications que j'ai pu avoir sur la (non) vaccination des hommes pour le HPV (et merci Kaaphar pour avoir fait rouvrir ce blog) :

Le TRT5 a consacré une réunion sur la question du HPV et de sa vaccination en octobre 2006. Selon mes informateurs :

Il existe donc 2 vaccins différents qui protègent de 3 à 4 génotypes du HPV, donc les deux les plus virulents provoquant des cancers : HPV16 et HPV18.

Une étude dont on aura les résultats en 2009 concerne les hommes. C'est le décalque de l'étude déjà menée sur les femmes. L'étude homme, intitulé « Protocole 20 », se fait sur 3500 personnes dont 400 homos, aux USA. Pas de séropos dedans.

Actuellement il n'y a aucune donnée sur le canal anal et l'HPV : on n'a rien sur l'efficacité d'un vaccin du point de vue des lésions pré cancéreuses au niveau anal ; mais au niveau des condylomes, on pourrait envisager une efficacité identique à la femme chez l'homme. Là dessus, il y a eu tout un débat au TRT5 sur la question de l'immunité systémique versus l'immunité des muqueuses. L'idée était qu'homme et femme ne sont pas identiques au niveau de l'immunité. Donc on ne pourrait rien suggérer pour les hommes à partir d'une étude faite sur les femmes pour ce qui est du HPV. Car cela reviendrait à comparer muqueuse vaginale  (et col de l'utérus) à la muqueuse anale. Il semblerait que l'immunité ne soit pas la même. Techniquement, le vaccin génère des anticorps qui viennent se fixer au niveau de la muqueuse du col de l'utérus. L'étude sur les hommes aura donc à vérifier si ces anticorps viennent aussi se fixer par exemple sur la muqueuse anale et de la même manière.

A noter que l'efficacité est indépendante d'autres infections sexuelles.

Il faut aussi souligner que la transmission du HPV se fait de l'homme à
la femme. Ainsi un homme vacciné, c'est de la prévention de la transmission supplémentaire.

On ne connaissait pas bien l'histoire naturelle du virus HPV. On découvre des trucs, par exemple son implication dans les cancers ORL (voir : http://www.thewarning.info/breve.php?id_breve=0176 ou http://www.actupparis.org/article3238.html) peut pas être réinfectée par le même génotype.

Portrait de sonia

 

ton voeux est exaucé vincent, sûrement un début pour de futurs ateliers bbk?

Portrait de Zauberberg

En ce qui me concerne, je ne suis pas porteur de ce virus. Pourtant, mon prof a décidé que je relevais d'un contrôle trimestriel. C'est pourtant un spécialiste de la difficile équation : ça coûte combien/ça vaut le coût ?

En réalité, quand on lit ses compte rendu de recherche, on comprend. Et c'est franchement éthique.

C'est dur, dur d'être un...

Portrait de vincent58

 Hello Sonia, hello le monde

je viens de voir ton message sur la prochaine soirée du kiosque et de Action traitements qui se déroulera en Septembre sur paris ...

SLGOURP j'ai faillit m'étrangler :o)

Et bien non ce n'est pas mon souhait de voir des ateliers santé barbackeurs ressemblés à ce type de rencontre, déjà dans le titre un jugement porté sur les autres ...ceux qui prennent des risques et son donc IRRESPONSABLES...

Vous baisez nokpotes ? alors Allez voir ailleurs ici c'est pas pour vous ....c'est ça ???

Comment avoir envie d'aller echanger dans ce genre de réunion si c'est pour dès le démmarge se sentir montrer du doigt...!!

Bon je le note et j'irai voir quand même et comme d'hab faire le méchant séropo de service qui bze nokpote...et je parlerai sans doute des ateliers prévus pour les barebackers afin de tester les réactions...enfin bon si j'ai trouvé une salle pour héberger ces ateliers bien sur !

bon sinon les réunions du kiosque, j'y suis déjà allé et vraiment cela ne donne pas envie...et pourtant les thèmes sont souvent bandant mais bon le coté les spécialistes vous parlent et a la fin vous aurez le droit de poser quelques questions cela commence à me brouter :o)

il y a toujours un moment ou quelqu'un va faire dans le jugement (y compris parfois dans les invités...la dernière fois le psy invité disait que les seropos qui baisent nokpote étaient mal dans leur peau, suicidaire etc...la soeur de la perpétulle qui était là n'a même pas relevé et je crois que c'est ça le pire pour moi ) et sinon coincés de cul dans les présentations et les invités.

Donc voilà tout ce que j'aimerai que les ateliers santé barebackers ne deviennent pas...

A chacun d'amener son savoir, ses questions, son vécu, ses bonnes idées, ses expériences sur ses pratiques, ses IST, ses discriminations, sa santé, etc....et les partager avec d'autres sans chercher à refaire le monde ou faire du prosélitysme.

C'est simple, ça coute rien et en plus il est possible de se faire des potes ...voire des maris ?

bises viriles

vincent58

"Jouir sans entrave"

Portrait de Phil86

qu'on peut avoir une sexualité débridée ET responsable, sans prise de risques inutiles ! je ne vois pas où serait la contradiction... et quel est l'intérêt de se plomber à vie pour 20 secondes de jouissance ? il suffit de suivre des règles simples qui permettent de prendre en compte la santé des autres (et la sienne au passage) sans perdre le plaisir ; bien-sûr qu'il n'est pas forcément toujours évident de suivre ces règles, il ne s'agit pas d'être parfait mais de les garder à l'esprit et de faire le maximum pour les respecter car c'est aussi ça le respect de l'autre (à mon avis)

Portrait de vincent58

 A chacun la liberté de choix et d'expréssion...même si je ne suis pas toujours d'accord avec tes écrits ce qui est bien c'est de pouvoir se respecter.

amicalement

vincent58

"Jouir sans entrave"

Portrait de Phil86

qu'on ait envie de "jouir sans entrave", selon ta devise ; on passe tous par là à un moment ou à un autre... mais je pense aussi que l'on ne doit pas oublier la santé des autres (et je ne dis pas que tu l'oublies, je parle de manière générale sans te désigner), parce que la santé est quand même un bien plus précieux que le plaisir... enfin, il me semble...
Portrait de cuiron68

Merci d'abord a tous pour séronet ,mais pour le reste a 6h du mat aprés un long commentaire forcément passionant qui vient litérralement de sauter , de bugger, errant sans doute désormais dans le cyber espace, il vous faudra d'abord attendre que ma colère technologique soit passée , soit aussi 15jrs pendant lesquels je serais loin d'ici, mais promis je reviendrais, i'll be Back......

Portrait de BALTHAZAR

le cauchemar pour certains

 

la sonnerie de portable qui fait condom, condom, coooondom

 

 

http://www.condomcondom.org/

 

 

http://www.telenews.fr/modules.php?name=News&file=article&sid=4449&mode=...

Plus grande est la confiance, plus terrible est la déception

Portrait de jcm2

le vaccin contre les HPV, je le suis depuis plus de 2ans , et quand j'ai entendu l'annonce il y a 1 an au sujet du vaccin contre le cancer de l'utérus ...j'ai immédiatement tilté sur la conséquence pour le cancer gay par excellence : le cancer anal lié aux condylomes. je me suis débarassé il y a 3 ans d'un début de tumeur "in situ" à la marge anale, lié à des condylômes. ( je suis, en barebacker combattant , une machine à survivre bien rôdée et très réactif en matière de traitement et de suivi... Il y a plus d'un an que j'ai laissé sur le blog de Jean-Luc Romero un message annonçant l'intéret pour les homos de cette annonce profitable aux femmes. Les espoirs ont été provisoirement repoussés car le vaccin agirait sur les 3 virus oncogènes visés, mais l'efficacité dépendrait également d'autres facteurs etc..... partie remise.... néanmoins, les posts ici datent de Juin 2008, mais mon alerte date d'il y a plus d'un an. = Pub pour moi-même. L'atelier de vincent58 est une idée parfaite, enfin pour les autres parce que pour moi, je crois pouvoir être en mesure de précéder ses découvertes. Quelles que soient mes différences ( petites ) avec son positionnement, mal interprétées par des engueulades du genre c'est moi ki ai la plus grosse etc....son atelier est une bonne idée, à ceci près qu'un ancien membre d'act-up ne saurait selon moi avoir aucune prétention à s'adresser aux barebackers, fut-il repenti de son appartenance ancienne à cette sphère.