A croire qu'ils n'on jamais lu la composition de nos ARV ....

Publié par jl06 le 30.03.2020
325 lectures

Par pour rien que ma viro me demande des visites chez mon cardio régulierement ....! pour HTA ,et le  rythme cardiaque ....

la ils se font moins de souci ....

Utilisation sauvage

Mais ces dernières semaines, nous avons reçu plusieurs témoignages attestant son utilisation sauvage par des personnes se croyant infectées et retrouvant de vieilles boîtes dans leurs armoires à pharmacie, ou faisant le siège de leur médecin traitant pour obtenir une prescription, ou encore par des médecins l'administrant en solitaire, hors protocole, à titre « compassionnel », en ville ou à l'hôpital.

Les centres régionaux de pharmacovigilance, la fine fleur des spécialistes de médicament du pays, avaient déjà observé il y a un mois une « recrudescence des commandes de spécialités à base de chloroquine et d'hydroxychloroquine sur le territoire national », à la suite de ces annonces mirobolantes reposant sur des études d'une extrême faiblesse. Ils rappellent que les risques, en premier lieu de toxicité cardiaque lors de surdosage, mais aussi à dose thérapeutique, liés à l'utilisation de la chloroquine et de sa cousine l'hydroxychloroquine sont très bien connus.

Fortement déconseillé dans de nombreux cas

Les produits sont fortement déconseillés en cas de maladies cardiaques, diabète, épilepsie, maladie de Parkinson, troubles du taux sanguin de potassium ou de calcium, porphyrie (une maladie métabolique). Ils doivent être évités pendant la grossesse. Ils sont également contre-indiqués en association avec d'autres médicaments, dont certains sont très courants comme le citalopram et l'escitalopram, des antidépresseurs (Seropram, Seroplex…), l'hydroxyzine anxiolytique et antiallergique contenue dans Atarax et consorts, la dompéridone (Motilium et génériques) contre les nausées et vomissements…

Leurs effets indésirables sont nombreux : ophtalmologiques (troubles de l'accommodation, vision floue, atteinte de la rétine), cardiaques (troubles de la conduction et du rythme cardiaque, cardiomyopathie), neuropsychiatriques (convulsions, insomnies, dépression, agitation, anxiété, confusion, hallucination, agressivité), gastro-intestinaux, hépatobiliaires, hématologiques et dermatologiques. De plus, l'azithromycine est elle-même cardiotoxique.

Les centres de pharmacovigilance appellent le public et les professionnels de santé à ne pas utiliser la chloroquine et l'hydroxychloroquine contre le coronavirus, en raison de ses bénéfices inconnus et de ses risques avérés. Et demandent aux médecins hospitaliers la testant dans un cadre protocolaire comme un essai clinique de procéder à un électrocardiogramme sur leurs patients avant l'instauration du traitement, puis 3-4 heures après, puis deux fois par semaine.