Dans tes bras...

Publié par pascal1969 le 27.01.2010
1 882 lectures

Mon meilleur ami m'a dit : "Tu as fait un super chemin mais il y a une expérience de vie que tu n'as encore jamais vraiment fait et qui te handicape, celle d'être bercé..."

Pile poil dans le mille ai-je pensé. Le besoin de tendresse jamais comblé, jamais atteint, un éternel manque... malgré toutes les autres réussites intérieures.

Les consciences changent, et dans ce monde prétenduement égoïste et matérialiste, La Vie, nécessairement, me mettra en contact avec celle ou celui qui comprend ce que je dis...

Un moment comme ça, gratuit, dans vos bras, sans rien dire, sans question,5 minutes, 10 minutes, 15 minutes, je ne sais pas, pour me rassasier de tendresse...

Certaines personnes, j'en suis maintenant conscient, ont été touché par l'Amour inconditionnel. J'en ai rencontré plusieurs dans ma vie sans, sur le moment, les reconnaître. Maintenant je sais : à travers elle, c'est Cela que je sentais.

Avec tout mon amour

Pascal

Commentaires

Portrait de maya

le simple besoin de contact d'une autre peau que la sienne.

ce contact vital si négligé... 

Portrait de Osmin

 Des ateliers de bercement devraient être mis en oeuvre, c'est d'utilité publique. 

De quoi boucher un bon peu du trou de la sécu, y'm'semble ! 

1 des amis de Dorothy !

Portrait de pascal1969

Je suis d'accord avec vous deux !

Le contact physique avec la peau, c'est super important. Il paraît même que des biologistes auraient prouvé que la peau, c'est du cerveau étalé. En clair, que toutes les terminaisons nerveuses qui arrivent au cerveau et toutes les cellules cérébrales se trouvent aussi sur la peau.

L'utilité publique ! Rires ! Ca, je n'y avais pas pensé. C'est pourtant cela. Fondons avec celles et ceux qui le souhaitent, le club des embrassades...

Qui veut y participer ?

Portrait de Osmin

au lieu de le jeter aux oiseaux qui n'en veulent pas de toutes manières !

1 des amis de Dorothy !

Portrait de Lumierre

Ben moi, je veux bien en donner et en prendre des câlins, juste pour le bien être, retrouver les sensations de l'enfance !
Portrait de pascal1969

Bon... j'ai eu beaucoup de choses à faire ces temps-ci et je n'ai pas pris le temps de poursuivre cette conversation sur les bercements. Je ne lâche pas l'affaire car le besoin amical d'échanger de la tendresse reste réel. La question que je me pose est une question très pratique : comment entrer dans le réel de la concrétisation ? La question, c'est la rencontre avec l'autre...