Dans un mois, j'ai 20 ans.................

Publié par Unan le 08.01.2012
786 lectures

Dans un mois, j'ai 20 ans.

Dans un mois ça fera 20 ans que l'on m'annonçait dans un centre de prélévements, en me repiquant le bras et en me parlant de western et d'Elysa que mon sang grouillé de quelque chose qui n'aurait pas du être là. Le plafond était blanc, les néons étaient froids, l'aiguille si indolore, l'homme si consterné. 

Si cette annonce sonnait pour moi comme un glas, elle me semblait tellement inévitable.

Il y a comme ça dans la vie des certitudes. Des certitudes d'aimer, des certitudes de joie, des certitudes qu'il vaut mieux aller à droite qu'à gauche, de fuir ou de rester. Des certitudes....ou bien des évidences. 

Il y a 20 ans j'apprenais que je n'en n'avais plus que pour 3 ou 5 ans. Alors j'ai du me mettre une tenue de warrior, une coquille, une carapace sans doute. Ou peut-être que j'ai hissé la grand voile en face d'un ciel assombri à l'hoziron. Il a du se passer quelque chose dans le profond silence qui a suivi, quand je me suis retrouvé seul dans cette rue et dans cette multitude. 

C'est accaparent tout ce silence, tout ce blanc, toute cette horreur, tout ce dégout. C'est assourdissant. Ca vous roule comme quand vous êtes pris dans une vague. Ne plus savoir ou est le haut, le bas, l'issue. Et pourtant, au travers de mes semelles en cahoutchouc j'avais la sensation que mes pieds nus se déposaient sur le pavé, s'enracinaient. Un reflexe de s'accrocher face à l'arrivée du vent. Tout à coup les couleurs vibraient. J'en voyais le son.

Il y a 20 ans, Evelyne m'a demandé de faire une prise de sang et n'a su à l'issue que me déposer un "je suis désolé" avant de me laisser de nouveau face à mes songes, mes réves, mes lumières. La première de mes compagnons de lutte et d'infortune.

Cathy sera la seconde. 

2012, c'est donc une année particulière, une année anniversaire.... mais dois-je pour autant m'en réjouir ou bien m'en féliciter ? 

Dans un mois j'ai 20 ans......

http://www.youtube.com/watch?v=9ljPWdBpNs0

Commentaires

Portrait de coffeetea

Je suis passée par là, il y a 4 mois ca faisait 20 ans pour moi aussi. J'y ai pensé toute cette année(2011) 20 ans! Ca nous renvoie directement à mes 20 ans lorsque j'ai été contaminée. Tous ces souvenirs, l'annonce du médecin, le choc, ma dépression, et puis il fallait bien continuer à vivre malgré tout. Je me rappelle d'avoir pensé de suite: Mais que va encore dire mon père????, et je me suis dit que j'allais mourir bientôt et je n'aurais jamais eu d'enfants...

Le destin en a décidé autrement. La médecine a avancé, et la vie a continué son bonhomme de chemin. Alors, le fêter cet anniversaire? Non! Y penser et puis tourner la page! Bonne continuation à toi Unan! 

Portrait de RAINBOW75

Il y a des dates ou des images qu'on n'oublie jamais en effet...

La suite, le choix et la manière d'en faire des anniversaires pour les premières ou de continuer à faire notre "puzzle" de vie avec les deuxièmes nous appartient à tous.

La manière dont tu décris le choc de cette annonce il y a 20 ans laisse à penser que tu étais déjà quelqu'un en quête de vérité juste avant la découverte de ce "nouveau décor" qu'y s'imposait à toi.

Cela t'a donné une certitude de plus: il fallait "hisser la grand voile" comme cette sensation "d'enracinement" te le suggérait déjà presque automatiquement.

Vers quelle destination ? C'était à toi de la choisir et je pense que tu sais aujourd'hui que le futur t'appartient, que tout est possible à condition de s'écouter et non plus seulement s'entendre, s'imposer sans supposer, échanger sans se perdre, regarder et non plus seulement voir. Tes mots témoignent du fait que tu sais faire tout ça derrière cette carapace dont tu dis t'être muni.

De mon côté, je prends le risque de te souhaiter un sublime anniversaire pour ces 20 ans car ton analyse des choses me donne beaucoup d'espoir et de force et me confirme que j'ai raison de penser que tout est possible.

Les "warriors" sont souvent aussi les plus grands navigateurs alors je te souhaite de sublimes futurs voyages...

Des baisers. Clin d'oeil

G.

Portrait de lucas77

Unan,

Merci pour ce poignant témoignage.

Oui tu as 20 ans, et quel espoir pour nous( les new seropo) de savoir  qu'aprés 20 ans tu es là avec toute ta tête, et vouloir apparemement fêter cet anniversaire. j Irai pas a fêter mes années d'anniv  moi, ou peut etre fêter oui, le jour où la science aura vraimment trouver la solution, alors la peut etre oui feter même tout les jours  que le virus est définitivement  entérré..... illusion ? utopie???.... enfn,

Portes toi encore bien pour fêter les 40 ans! ;-)

trés bonne année a toi l'ami

Lucas 

Portrait de lilit88

avoir toute sa tète à 40 ans,mème après  20ans de vih (moi quasi 25).....heureusement!!!!
Portrait de lounaa

ou presque de lilit je l'ai su en 86 , et c'etait dur d'entendre le toubib me dire tout en me l'annoncant , que si j'etais dans le bon rail je pourrai vivre encore un peu ! Combien docteur ? ben je peut pas vous dire quelques temps quoi ! et moi d'insister combien il me reste à vivre à peu près dites moi s'il vous plait ! et lui de répondre quelques mois ou 3 à 4 ans !!! no futur quoi , je vous épargne le choc et ce que fut ma vie pendant ces années la , alors que tous autour de moi mourait , elle à fait fort la faucheuse ! de ma ville et de ma génération il ne reste que moi ...

Puis  on ma dit vous allez vivre ! longtemps , longtemps après.

Comme un zombi qui se voit tout à coup une possibiliter de vie , 

mais le mal etait fait .

et puis et puis quel massacre, pauvre géneration perdu , sauver, perdu.

Unan comme je te comprend ...

sol