Et voilà le travail ! Vous allez apprécier. Ne jetez pas vos boîtes, de médoc, faites-en

Publié par nikita le 28.01.2009
1 470 lectures

des porte-bonheur. Les boîtes vont prendre de la valeur sur le marché. Car elles vont probablement devenir un jour introuvables.

Asta la vista et no lo sé et nous savons maintenant de plus en plus !

"odile je t'ai envoyer un truc qui traite du sida si tu veux pas tout lire descends vers le bas du journal arriver à quatres ou cinq visages d'hommes en petit portrait tu regarde LA TOXITE DES TRAITEMENTS HIV ETUDE FAITE EN ANGLETERRE ET ;;; CES CHERCHEURS ON ETUDIER LES EFFETS NOCIFS SUR 1800 PERSONNES CEUX QUI ONT PRIT DES TRAITEMENTS ET LES AUTRES DEVINNE OU IL I a EU LE PLUS DE DEces  ..... et le fric que sa rapporte au labo qui les fabrique ....je fous le combivir à la poubelle ! dit moi si tu la reçue car moi je reçoie tes messages mais"
Faut aller sur le site act-up-Paris. Attends je vérifie... C'est ça : Act Up-Paris | Glasgow : drug therapy in HIV infection
Du 12 au 16 novembre 2006 deux membres de la commission traitements & recherche suivaient les présentations du 8ème congrès sur les traitements dans ...
www.actupparis.org/article2830.html - 29k - Pages similaires
Pianote bien ! Tu vas te régaler. En bref, la trithérapie tue plus de personnes que le VIH lui-même. Etude menée sur 1800 personnes. Références Act up Paris 8ème conférence écossaire. Glasgow : drug therapy in HIV infectin. Et cete conférence date de décembre 2006...

Commentaires

Portrait de sonia

bonjour Nkta on dirait un traité sur les négationnistes du sida, dis moi tu es seropositive ou seronegative?

Portrait de Kaaphar

salut Nikita,

je ne comprends vraiment pas où tu veux en venir avec tous ces billets (rédigés de façon très confuse, mélangeant privé/public) où tu laisses à croire que les traitements "tueraient" plus que le VIH ! Vas expliquer ça aux africains !!

Par ailleurs tu te prétends "officieusement séronégative" au seul prétexte que ta Cv est indétectable !!  dans ce cas là, nous sommes plein de "séronégatifs" !! MDR

allons ! un peu de sérieux !!

et si tu voulais expliquer calmement et clairement ta démarche et tes intentions en laçant ces pavés....

amicalement

Kaaphar

Portrait de nikita

Mondieu ! J'hallucine ou pas.

Lisez et mettez un peu vos neurones en action positive ou négative, comme vous le voulez, mais essayez de comprendre ce qui se passe autour de vous.

Des études ont déjà été faites sur le non-sens et la non appropriation des traitements HIV qui provoquent plus de décès que de ne pas se traiter par une trithérapie.

Je ne suis pas négationniste. Mais je ne vais pas perdre mon énergie à vous mettre le nez sur l'évidence. Alors à vous de voir ou de ne pas voir.

Je reste sur ce site et sur l'autre site séropo.net ou séropos.net. Et aussi sur le site lemonde.fr

J'avance, et si vous préférez rester en arrière ou sur le bas-côté de la route, libre à vous.

Portrait de maya

On voit que tu n'étais pas sur le pont en 85, quand tous nos potes crevaient parce que medocs : walou, rien du tout , ils sont morts par dizaines, centaines et à bcp d'entre nous on a donné un ou deux ans à vivre , on a accompagné nos morts jusqu'au bout pendant 10 ans d'horreur  alors tes leçons tu te les gardes!

Moi ce qui m'inquiete c'est de quoi vont vivre ceux qui sont sur le bas coté de la route avec une retraite de misère parce qu'ils ont survécu depuis 25 ans sans etre capables de bosser et de créer leur capital retraite, surement pas les luttes de  bobos contaminés sur le tard et hystériques qui ne veulent pas prendre leurs cachetons.

 Si personne ne te répond , demande toi pourquoi! histoire de neurones ? Ben oui on est tous des taches bien entendu !

Quand à seropos.net, faire de la pub pour un site homophobe ici, la belle affaire. 

Portrait de romainparis

Nikita, cela fait des années que nous savons que tous les médocs sont toxiques ! Mais c’est un tabou. A l’époque pré-1996, c’était « gobe et ferme ta gueule » que l’on peut traduire par « on te sauve la vie alors ne la ramène pas » Sauf, un, les médocs ne nous ont pas tous sauvés, et deux, parmi ceux qui ne sont pas morts, très peu n’ont pas subi les effets secondaires.

Une vérité : si je n’avais pas pris de médocs, je serais mort (j’ai « gobé » quand mes défenses immunitaires se sont effondrées). Des copains ont choisis de ne pas les prendre, ils sont morts. Des copains ont choisis de les prendre et ils sont morts aussi.

Je rejoins Kaaphar sur ta soi-disant séronégativité, ta CV indétectable ne prouve rien ! Une petite histoire à but de réflexion : un copain qui prenait des médocs depuis longtemps a décidé de les arrêter, il est resté 3 ans sans rien prendre et avec une CV indétectable… puis, soudainement, le virus est revenu à l’attaque d’une manière très virulente, il a repris un traitement, il est redevenu indétectable… Et 8 mois après, il a chopé une infection pulmonaire et il est mort (hiver 2007). Sans détenir une vérité médicale, pour moi, il a joué avec le feu car durant ces 3 ans sans médocs, il a laissé le virus (qui ne dort jamais pour mettre fin à la légende) s’installer profondément.

(suite)

Portrait de romainparis

Nikita, j’ai un profond malaise car je sens que « nos morts » n’ont servi à rien ! Aujourd’hui, même après avoir ouvert notre gueule (je dis nous puisque je ne suis pas le seul à avoir osé parler) nous sommes revenus au « gobe et ferme ta gueule » et « les mutants (lipoatrophiés) au placard ! »… Vraiment quel progrès ! Tu vois, le sida, ce n’est pas blanc ou noir, c’est pile ou face ! Et j’ai remarqué que les nouveaux contaminés font tous la même terrible erreur, croire que le sida est une infection prévisible !

Tant de morts… pour rien.

Nikita, tu as raison sur la future préciosité de nos boîtes… surtout lorsqu’on sait que les mutuelles privées ne veulent pas des séropos, pas assez rentables. Vu que la privatisation de la sécu est en route… on a intérêt à faire des stocks. N'oublie pas Nikita, très peu de personnes n'ont pas payé le prix, un jour, du sida. Si tu en fais partie, tant mieux, mais svp ne laisse pas de faux espoirs à ceux qui en sont majoritairement exclus.

Quant au post de Maya, c’est tellement vrai que je n’ai rien à ajouter.  

Portrait de CAROLE

contaminée en 89, en 90 il me restait 60 T4, tu sais la femme qui valait 60 T4 ça te dis quelque chose? j'aurais pas gobé mes médocs je serai plus là , comme ma meilleure amie, la femme qui valait 0 T4. Pas de médocs donc bye bye. Tu vois quand il y a une grosse tempête et qu'on est tous aspirés par elle. Alors on met nos K way. Et on s'écrase et on est bien contents d'être encore là. Même si on est bardés de cholestérol, de tryglicérides, de ceci, de cela, on est toujours là et on a pas tous la chance d'être blindé de fric si tu vois ce que je veux dire. Ben aujourd'hui le Sida c'est une maladie chronique, ben voyons, viens, viens, pose toi, je vais t'emmener chez un pote à moi tu vas voir comment il vit, il a cinquante ans et il est juste, juste gay et malheureux. Un mauvais vent et il part. T'as enregistré ça? mais qu'est ce qui se passe pour que tu puisses me faire sortir de moi? tu réveilles quoi? c'est toi qui vois rien. sans médocs pour la plupart on serait plus là et avec on galère même si il ya espoir et que les enfants séropositifs donnent la vie aujoud'hui, 3e génération. Me réponds pas merci

Portrait de lounaa

ce que je comprends pas c'est  le dr qui ta dit vous etes seronégative (parceque ta serologie etait devenu indetectable . j'ai essayer de t'expliquer l'autre jour mais tu na pas comprit . indetectable je l'ai toujours etait depuis 86 mais c'est pas pour autant que toutes ces années j'etais seronegative non j'etais bien seropositive . c'est à dire nikita pour t'expliquer simplement on peut avoir un virus indetectable A TANT OU TANT DE COPIES ; car il le comptabilise ainsi  dans nos analyses  mais neammoins on reste des seropositifs . (un jour notre sang à etait en contact avec ce virus et chez certains il reste indetectable chez d'autres non .) il vient indetectable chez certains apres prise de traitement c'est ce qui c'est passer pour toi  comme pour d'autres . mais indetectable ne veut pas dire qu'il n'est plus la .je crois que c'est cela que tu na pas bien comprit . maintenant pour ton traitement si tu sens que sa va plus et préfere l'arreter va voir quand méme un hématho.et  profites pour lui poser des questions sur le sujet indetectable car je  croie que c'est parceque le dr qui ta dit vous etes seronegative à commis lui l'erreur de te dire cela . et que tu est de ce fait convaincue de cela . je reconnais que pour le commun des mortels c'est pas évident . ma propre soeur à eu du mal à comprendre que etant indetectable je rester néammoins seropo . avec tout ce que cela entends ne pas contaminer ... et c'est dingue j'ai vue un jour un seronote sur seronet qui disais que indetectable on ne pouver contaminer ?? et que on nous l'aurait cacher ? je dit ce que j'ai lu je ne l'affirme pas car j'en sais rien . quand aux traitements  chaque individu etant different c'est le loto pour certains et rien pour d'autres . tout comme tu as des personnes qui font des hemmoragies avec un simple aspirine ou d'autres encore des graves allergies et perde la téte avec un simple médoc et d'autres qui en prennent cent fois plus tiennent le coup .quand au economie de la secu elle en fait de grace pas sa ... les seropo qui prennent un traitement qui marche s'en sorte parfois (pas tous hélas ) . mais il faut voir le jour ou un seropo attrape une maladie rare non lier au hiv et voir comment on le traite . et je sais de quoi je parle ! je ne m'en serai jamais douter avant d'avoir cette maladie ! c'est quand on se retrouve aux urgences et qu'il font rien et trouve des pretextes minables que l'on comprends . que ils trouvent deja que les traitements contre le virus sont couteux et lier ou pas au hiv demerde toi avec sa ! les perfs pas question elles sont reserver au non seropo .......alors tu sais les economie de la secu . la vie elle elle à un prix ? oui quand on est seropo .
Portrait de Kaaphar

salut,

juste un truc : le mot "séropositif" désigne le fait d'avoir des ANTICORPS !

La charge virale n'a rien à voir là-dedans.

On est "séropistifs" à plein de trucs, c'est ainsi que se constitue notre immunité acquise naturelle ou vaccinale, en fabricant des antigènes qui luttent contre les infections ; le problème c'est que ce système ne marche pas à tous les coups et notamment pas du tout pour le VIH, ni pour 10% de contaminés VHB, ni pour 80% des VHC (entre autres).

 mais bon...

ce que "je ne comprends pas" donc :

Lorsque des échanges s(sur les forums ou blogs) ont formulés de manière un peu brusque et quand bien même les protagonistes retrouvent vite une forme plus coutoise et quand bien-même des excuses sont formulées, il y a TOUJOURS un "modérateur/trice" pour venir asséner un coup de règle !

PAR CONTRE, ce genre d'inepties potentiellment dangereuses ça ne semble déranger personne....

Il y a vraiment des trucs ici que "je ne comprends pas"... 

Kaaphar

Portrait de CAROLE

moi non plus je comprends pas, aller bonne journée à toi. Caro
Portrait de lounaa

pour ma part j'ai essayer de faire comprendre simplement à nikita que le fait que son dr lui ai dit vous etes  redevenue séronegative parceque son virus etait devenu indetectable ne voulais pas dire pour autant qu'elle n'etait plus séropo et je n'ai pas trouver d'autres mots que celui la .  soledad

Portrait de lea-mûre-trans-seroplus

Un beau cas de déni du Sida sur seronet, et cette fois-ci on ne laisse pas passer.

C'est pas le Sida qui rend malade, c'est les médocs! dixit NIKITA Et il y a toujours une obscure étude (cette fois-ci elle vient de Glasgow mais l'interessée ne vous en donne pas le lien) pour corroborer ce qu'il faut appeller son délire.

Faire la propagande sur un réseau internet dévolu aux séropos pour que les gens arrêtent de prendre leurs médicaments!

On a du mal à imaginer ce qu'elle a dans la tête, sinon qu'elle en a tellement marre de la maladie qu'elle est prête à se raccrocher à la moindre étude, au moindre espoir bidon.

Elle a pris ses médocs en aversion, comme d'autres le préservatif.

Se reprendra-t-elle? On l'espère: Nikita: consulte!

Et les autres qui risquent les coinfections, les surinfections  et surtout qui risquent de transmettre le virus à d'autres  parceque pour eux mettre le préservatif équivaut à "rentrer dans un bunker" se reprendront-ils?

Portrait de maya

dixit hirschel léa...entre ton extrêmisme de la toute protection totalitaire et  nikita zarai  et sa séronégativité prosélyte d'arret de traitement ya peut être possibilité de trouver un coin ou le bon sens et les preuves règneraient en maître...

Portrait de lea-mûre-trans-seroplus

Maya je pourrai crier "tu me stygmatises" mais je préfère te répondre que j'ai assisté à des conférences où des chercheurs expliquaient, diapos à l'appui que ce virus avait plusieurs souches par exemple (en résumant) une plutôt occidentale et une autre plutôt africaine et que   rajouter une souche à l'autre présentait des dangers. Et que bien sur, vu le brassage des populations ce n'était pas l'origine des personnes qui allait forcément déterminer quelle souche elle avait croisée.

La deuxiéme chose pour les adeptes du "no-kapote" c'est d'être sur-contaminés par d'autres MST, alors qu'ils sont en état de faiblesse. Sans parler des hépatites. Aujourd'hui sur seronet on reconnait le problême de ces co-infections, j'ai assisté à une conférence ou un "sociologue" gay est sorti en hurlant "c'est pas prouvé!"...ici ça semble l'être désormais, je m'en félicite.

Effectivement pour moi proposer au gens de mettre beaucoup de gel pour "réduire les risques" en cas de sodomie non protégée ça me semble du Rika Zaraî. Pourquoi pas des bains de siéges? Seonet ferait mieux de travailler sur la phobie du préservatif. Qui me semble aussi irrationelle que celle de Nikita contre les médicaments qui pourraient la soigner.

J'espère qu'on va m'épargner le discours "tu me stygmatise" car c'est un vrai ping-pong. Si dire à quelqu'un "ne réduis pas les risques, élimines-les" c'est le stygmatiser, comment tenir le moindre discours de prévention? Comment répondre à Nikita dans ses errements, et aux autres dénialistes du Sida?

Portrait de maya

Nous avons maintennat 25 ans de recul sur tout ca, il y a des etudes qui attestent de certaines directions.

Les scientifiques comme hirschel se basent la dessus pour faire en tous cas essayer de faire evoluer les vraies contraintes qui s'imposent et les mythes.

la coinf n'est pas un mythe, la surinfection oui, c'est totalement marginal.

C'est sur des faits qu'on avance , pas sur des craintes.

je ne crie pas à la stigmatisation, je vous laisse ce privilège débile.

tu vois léa ma sexualité est un grand rien depuis longtemps, j'en ai bien profité plus jeune heureusement et mes souvenirs me tiennent chaud, mais les messages completement dévastateurs de la prévention ont bien oeuvré chez moi. je ne suis plus capable de sexe sans angoisse pour l'autre si seroneg.

et plutot que vivre ça je prefere ne rien vivre, mais je me bats pour que les plus jeunes que moi vivent autre chose puisque depuis la science nous dit autre chose.

Que ceux que la capote ne dérange pas : youpie, bandes de veinards c'est tant mieux, mais il y a les autres, ceux qui n'y arrivent pas et qu'il n'est pas utile de faire flipper sur des theories non alimentées dans la réalité scientifque ce qui est le cas de la surinfection vih.

je suis en train de lire un essai sur la france de la défiance, malheureux étendard qui reunit un comportement social de flip de tout sur son prochain et dont nous avons la palme en france semble t il  ; jolie position pour un pays comme le notre... 

 

Portrait de lea-mûre-trans-seroplus

Je te respecte et je m'attriste que tout d'un coup tu sois passé du "tu" au "vous".

Ne suis-je pas capable de raisonner de par mes propres expériences? Ce sont les tiennes -dont ton activisme- qui dictent tes propos, comme pour moi.

Ce qui est terrible dans la lutte contre le Sida c'est la rapidité avec laquelle beaucoup tirent de leurs pratiques et de leurs fantasmes des lois, toujours scientifiquement prouvées (si on les croit).

J'ai assisté à une conférence, je le répète, avec une chercheuse  qui ne semblait vouloir nuir à personne, qui dévelloppait cette théorie des souches diverses. Mon bagage scientifique est maigre je ne peux pas t'en dire plus.

Mais la coinf devrait suffire à se méfier non?

pendant des années, dans le milieu sida quand je disais que je m'étais contaminée ainsi je me faisais rabrouée assez violemment: c'est pas vrai, tu mens pour nous faire peur, c'est pas prouvé etc...Depuis il y a des études: c'est certe moins risqué qu'une sodomie sans préso mais le danger existe. Ceux qui m'expliquaient que c'est pas prouvé c'était juste qu'ils aimaient sucer sans capote. Même pas capables de me dire: "ok ,il y a un risque je le prends". Et son corollaire "ok il y a un risque je le fais prendre à mes partenaires".

N'es-tu pas capable de travailler sur les raisons de ta phobie du préso? Je crains que ce soit aussi difficile de juguler les discours de Nikita.

Les no-kapotes qui s'expriment ici -et c'est leur droit, je regrette la disparition de JCM2 dont les délires étaient la meilleure proagande anti-BBK- qui vont jusqu'à reprendre les arguments de la hièrachie catholique ("c'est pas fiable, les capotes lâchent") me paraissent pas loin du délire dénialiste de Nikita qui nous raconte que ce sont les médicaments qui rendent malade pas la maladie. Etje crains que les discours RDR ne soient pas loin de cette irrationalité.

Maya je crois qu'on s'est croisé il y a longtemps je te le redis je te respecte. Mais j'ai le droit de me poser des questions, non?

Portrait de maya

 moi aussi je te respecte Léa, que vas tu chercher ?

Je ne suis juste pas d'accord avec toi sur ce point ça ne remet pas en cause quoi que ce soit d'autres...

Lis donc l'interview de katlama  qui sur yagg, elle entérine les évals suisses.une de plus...je suis triste qu'act up reste sur ses positions rigides qui la coupe des séropos et en fait une assoce mal aimée quand elle a été si utile .

j'y vois pour ma part l'impact d'une majorité de seronegs dans ses rangs (ce qui m'a fait fuir entres autres raisons) , et c'est mon interprétation du phénomène actuel des choses,je ne brule pas ce que j'ai aimé,mais il est hors de question qu'une doctrine extremiste quelle qu'elle soit prenne place dans mon conditionnement tant que je serai en mesure d'analyse.

entends moi bien : je dis et j'ai toujours dit que si on peut utiliser le préso c'est mieux car à ce jour la possibilité la plus certaine d'eviter vih et autres.

Mais ca ne doit pas etre totalitaire, que fais tu de ceux que tu appelles avec un certain mepris les "phobiques du préservatif", est ce que tu les zappes de la rdr ?

Mon VOUS est maladoitement posé mais il est ce que moajdi a défini ailleurs, le ras le bol des gens  qui appelle stigmatisation ou encore xxphobie ceux qui ne partagent pas leur point de vue.

Je m'excuse de l'amalgame . et tu devrais t'excuser du tien entre moi et jcm2.

no way. 

Je n'ai pas de phobie du préso arrete avec tes clichés à 2 balles, j'ai une phobie de la contamination de l'autre et la capote me fait toujours un appel de conscience qui fait que je ne baise plus parce que je n'y arrive plus avec tous ces poids. je repete ne pas m'en plaindre je ne l'evoque d'ailleurs que rarement j'assume mes peurs et névroses mais est ce  que je souhaite ce genre d'avenir pour les jeunes séropos de 20 piges ! grand dieu non!

Portrait de lea-mûre-trans-seroplus

Je suis trés genée car ce ci devient un dialogue personelle. Il se trouve que j'appartiens à une association, pourquoi quand tu t'adresses à moi fais-tu comme ci je n'étais rien d'autre et que mes positions étaient dictées uniquement par cette organisation. Que dirais-tu si je faisais de même.

Pour Hirschel c'est vrai que les déclaration de Katlama sont en faveur de ce chercheur. Mais passer de son experimentation sur une petite cohorte de couples hétérosexuels

fiable à des personnes vouées au partenariat multiples, je trouve ça hâtif. Je ne suis pas comme Edith Cresson qui aprés avoir annoncé un reméde miracle la cyclosporine,

a commenté "il vaut mieux un mauvais espoir que pas d'espoir du tout". Moi ma hantise elle n'a rien de totalitaire, c'est juste de contaminer quelqu'un, comme toi.

Tu sais ce que c'est qu'une société totalitaire? Comment peux-tu comparer une affiche qui te dit "mettez la capote, c'est plus sur" avec une société totalitaire?

Bientôt dire aux jeunes "attention ne baisez pas sans préso" ça va être stygmatisant pour les séropos? Moi ce que je trouve stygmatisant pour employer cet affreux terme de cul-béni_ c'est qu'on puisse penser que, séropo, je me fous de la santé des gens avec qui je baise.

Une amie qui vit au Canada  me raconte les campagnes des "dénialistes" les nouveaux délirants du Sida qui racontent que c'est les médicaments qui cause la maladie. Elles me dit qu'il infiltrent peu à peu les associations de lutte contre les Sida, jouent aux bons militants, se font élire à des postes cléfs  et hop balancent des textes qui préconisent l'abandon des médicaments...Je sais c'est injurieux mais pour moi expliquer aux gens que s'ils ne peuvent pas baiser avec le préso il suffit de mettre beaucoup de gel, c'est de ce type.

Derrière la lassitude du préservatif il y a autre chose qu'un problême de contact avec imm de caoutchouc.De lire les forums de seronet me le confirme. Je ne suis absolument pas méprisante quand je parle de phobie devant le préso...comment dire que ce ne sont pas des discours et des gestes phobiques? C'est un fait, il existe. est-il soignable?

Portrait de maya

je trouve toujours étrange pour ma part que des personnes qui sont capables de parler de leur intimité sans aucune gène (ce qui m'est à moi difficile), genre parler bite, anus, gode  sans aucun pb etc soient génés de parler des pensées qui construisent leur façon d'etre et de réagir face à tel ou telle chose , pour moi c'est à l'envers ! :-)

comme quoi ce qui est intime est différent pour chacun surement pour chacune encore dpluus, conditionnement oblige.

 il est difficile tu sais de te dissocier d'act up léa puisque depuis le départ, tu as joué franc jeu et en a parlé, mais surtout  les idées que tu défends sont la  ligne de conduite d'AUP, il y a donc un association qu'on fait d'évidence , un rapport de cause à effet même si bien sur je te pense assez intelligente pour fonder tes opinions par ta propre réflexion mais je suis ok sur ce point  et vais m'employer à ne plus faire ça.

 

Je suis d'accord avec toi aussi sur le fait que le préso ya pas encore mieux mais tu n'as pas répondu à ma question :

que fais tu des gens qui n'arrivent plus à baiser avec , sans partir dans les extremistes SFqui "voudraent du mal aux autres" ou plus réel  se foutent de la santé d'autrui c'est à mon sens marginal comme population, parlons des seropos comme il y en a bcp sur ces trames qui ont du mal à avoir une sexualité satisfaisante avec la présence du préservatif.

est ce qu'ils doivent être exclus de la rdr des milieux associatifs qui se prétendent pourtant défendre ttes les minorités séropos ? Ces personnes n'ont rien à voir avec leprofil  JCM dont tu parlais  Ils pratiquent pour bcp le sérotriage parce que c'est encore le plus probable pour un séropo , le plus"confortable" et qui ont a sans doute deja leur quota de complications d'existence...

Les risques de conta étant ce qu'ils sont quand tu suis les recommandations suisses ca donne des gens qui peuvent réduire  les risques à quasi rien et en responsabilité partagée  qui plus est.

C'est bien ça les barebackers les plus "courants" je crois ? 

Il n'est plus possible aujourd"hui de faire comme si ces annonces n'existaient pas, et ce serait même assz dégueulasse car c'est un sacré soulagement pour beaucoup.

 

le préso perso oui aversion et pour qui en a utilisé comme moi pendant 20 piges, mais rien de phobique, on a beau me dire qu'il fo faire ça comme un jeu tu parles.

et le bouquet c'est tu vas rire que ma chance se retourne contre moi car le fait de ne pas avoir de traitement me rend détectable. nul doute que si j'avais 20 piges je demanderais un traitement. pour pouvoir avoir une sexualité sans préso.

Je te souhaite une excellente soirée léa.

 

Portrait de lea-mûre-trans-seroplus

Je ne suis pas ici en missionaire, je ne suis pas une taupe à exterminer (comme on dit chez les barbakeurs). Je suis ici parce que ce n'est pas facile quand on est une trans de plus de cinquante ans seropo de se trouver des coups.

Du coup j'ai le sentiment d'être prise en otâge: le prix à payer pour faire des rencontres c'est de subir le matraquage Hirschel Hirschel Hirschel , RDR RDR RDR. Mieux, c'est d'avoir à lire, tout au longs des forums des attaques contre l'association où je m'épanouie. Act Up= staliniens, totalitaire, les tradipréventionnistes responsables de la pénalisation du Sida etc etc etc. Quand tu sais qu'à la tête de Seronet il y a un ancien d'Act Up tu es en droit de te poser des questions. Est-ce vraiment une polémique sur la prévention ou est-ce juste une vengeance personnelle?Est-ce la politiue d'Aides, cette grosse structure,de laminer une petite structure comme act Up?

Maintenant je ne vais pas pouvoir répondre point par point à ton message. Oui je me préoccuppe de ceux qui font un blocage sur le préservatif. Mais à mes yeux leur dire: tu peux enc ou te faire enc simplement mets beaucoup de gel, c'est irrationnel. A-t-on fait une expérimentation, une cohorte pour voir comment le virus circule entre une bite et un anus  avec juste beaucoup de gel entre les deux? Quelles sont les risques de transmission du virus? Je pense qu'aucun labo ne voudrait faire une telle expérience, ce serait contre toute déontologie.

Avant de te dire "si tu ne peux pas baiser avec capotes mets beaucoup de gel, ou de la crême de marron ou du peanut butter",  pourquoi n'essaies-tu pas de t'interroger sur le pourquoi de cette lassitude face au préso, sur ce qu'il y a d'irrationnel dans ta conduite.Car il faut bien savoir que lutter contre le Sida c'est lutter contre l'irrationnel. Le délire de Nikita (j'ai été internée moi-même dans ma jeunesse le mot délire n'est pas "stygmatisant" pour moi) repose aussi sur de l'irrationnel (moi, je suis désolée, je ne peux pas m'empêcher de faire la liaison entre les présophobes et cette dame qui nous explique que ce sont les médicaments qui la rendent malade, pas le virus).

Je lui ai répondu personellement (ça me fait du mal de me dire que cette femme mets sa vie en danger) et en réponse ses messages s'en prenne à ma transidentité. C'est drôle c'est pas la première fois ici. mais c'est vrai qu'entre séropo

la solidarité se manifeste souvent par des insultes. Mais les risques que prend cette femme sont plus grave qu'une ou deux bêtise qu'elle peut proférer à mon égard.

Je ne dis absolument pas ça pour toi, qui est la correction même.Dont j'apprecie "les heures de vol": tu n'as pas mené une vie de bourgeoise. Quand tu parles de la vie tu sais de quoi tu parle . Bref j'aimerai tellement être de ton avis!

Portrait de maya

ton discours préventif capotant qui refuse de s'ouvrir à toute autre perception est ce qui fait que tu ne trouveras aucune écoute chez ceux qui en ont besoin.

 

quoi que tu fasses quoi que tu dises ces personnes existent et demandent d'autres alternatives. 

On a bien compris qu'elles ne viendront pas de certaines structures ou personnes figées dans leur credo et qui refusent de voir la réalité.

j'ai le meme pb avc vincent 58 dans le registre inverse.

ces entetements sont contre productifs à la bonne perception des choses. 

on ne s'entend pas qund bien meme echangerions nous 20 mails.

je le regrette. 

 

Portrait de lea-mûre-trans-seroplus

Alors échangeons 2O mails. Aprés tout c'est une affaire grave. Il s'agit de juguler l'épidémie (mais le ferons nous en 20 messages).

Pour commencer mon message n'était pas au sujet de la capote, mais au sujet d'une dénialiste qui se répand ici sur le théme "faites comme moi arrétez vos médocs, vous irez mieux".

Je ne vois pas comment lui répondre que lui dire "non". Devrais-je lui dire "ne prend que les roses, la couleur est sympa" ou "ne prend que les bleux, c'est langoureux".

Au lieu de me faire la morale (c'est à mon tour de te le dire) peux-tu répondre sur ce point: crois-tu vraiment que c'est sage de dire à quelqu'un "si tu supporte pas la capote, mets beaucoup de gel"? Crois tu qu'il y aurait un labo qui accepterait de faire une cohorte avec 50 sodomistes serodifférents  25 à qui on donnerai beaucoup de gel et 25 à qui on donnerai du gel et des capotes pour voir le nombre de mecs qui se contamineraient ainsi? Avant de dire que ça marche il faudrait essayer, non?

Effectivement ici j'ai l'impression que de donner mon avis -je ne donne que mon avis, visiblement c'est pas l'avis dominant- qu'il faut faire attention aux coinfections (consensus) aux surinfections (polémique). Je ne condamne pas les personnes (comment savoir si demain sur une crise maniaque je vais pas mettre d'autres en danger?) mais les pratiques, celles qui risquent de contaminer les autres (consensus et polémique je sais trés bien que -contradiction- certains qui se revendiquent du BBK pratiquent le BBK entre séropo et ne supporteraient pas de plomber un seroneg) celles qui risquent d'ajouter d'autres saloperies au virus qu'on se traîne.

Je me suis souvent fait éjecter de ce réseau car on m'accusait de faire le "troll". cette fois ci c'est toi qui me pousse à "troller". J'ai parfaitement compris que si tu me traites de keblo, je ne suis pas la seule à être kéblo.

Je n'ai pas attendu seronet pour savoir que des homos aux hétéros il y en avaient qui bloquent sur la capote. Personnellement j'ai pas trop de problême de ce côté là, j'ai de la chance.Evidement je ne juge personne.Mais quand un bon copain qui voyage beaucoup en orient me dit qu'il fait les bordels sans préservatifs je crains pour lui et pour sa femme. J'ai tort? J'aimerai comprendre. je suis persuadée que ce n'est pas le milimétre de caoutchouc le problême.

Est-ce que je m'exprime violemment?  La première fois que j'ai commencé à poser le problême je dois rappeller que le retour de bâton a été féroce, avec des attaques en dessous de la ceinture telle que les modérateurs ont du modérer. A ta demande je reviens sur cette question, quelles vont être les réponses?

Je ne détiens pas la vérité.