expérience "médicale" particulière

Publié par tara le 08.06.2009
396 lectures

Je rencontre ce jour un médecin acupuncteur-homéopathe, afin qu'elle me soulage par rapport à un problème d'arthrose cervicale et autres rhumatismes poyarthritiques... c'est la première fois que je la vois et remplis donc un questionnaire médical dans lequel je fais part de mon statut sérologique. Lorsqu'elle me reçoit en rendez-vous, elle me pose des questions supplémentaires etc.. au vu de tous les "bobos" que je lui expose, elle me fait une ordonnance homéopathique ; je lui demande pourquoi elle ne me parle pas d'acupuncture (j'étais très en demande par rapport à cette technique) - elle me dit qu'elle ne me connaît pas assez.... voyant qu'elle n'insistait pas pour me proposer un rendez-vous ultérieur (ne serait-ce que pour faire le point par rapport à mes douleurs et l'efficacité des traitements), je la questionne sur l'acupuncture. Elle me dit qu'elle ne me connaît pas et finit par "m'avouer" qu'elle a peur que je la contamine !!!ce à quoi je "lui fais la leçon" à savoir que "ça ne s'attrape pas comme ça", qu'il faut qu'elle-même ait une plaie.. et quand bien même, la contamination n'est pas systématique, je fais la remarque qu'avec des gants, elle ne risque rien : elle me dit qu'elle n'en porte pas...bref, je lui fais comprendre que j'aurais aimé qu'elle me dise tout de suite sa position plutôt que de me faire une ordonnance homéopathique (pour se débarrasser de moi).. elle me dit qu'elle a des patients séropositifs qui ne lui ont jamais fait part de leur sérologie et que maintenant, elle se méfie, etc...conclusion : j'ai rencontré un médecin qui a "refusé" de me soigner....

Commentaires

Portrait de frabro

Tu peux l'attaquer pour discrimination et refus de soins, et c'est ce que je ferais à ta place...

Portrait de NIKKY

es tu certaine qu'elle a eu ses diplômes de médecin,, les vrais médecins connaissent le vih ??????????? et jamais, je n'ai rencontré de médecins, infirmières, et même pédicures qui m'ont refusé quoi que ce soit,,,,,, quand j'ai signalé au pédicure que j'étais séropo,, il m'a dit : ça m'est égal,, je porte toujours des gants,,, et je change mes lames à chaque client !!!!!!!!!!!! ça me révolte encore de lire cela de nos jours !!! et ça m'interpelle !!!!!!! je dois passer une coloscopie,,,, va t on alors me refuser au bloc,,, de peur de contaminer d'autres personnes,,,, !!!!!!!!!! si tous les médecins réagissaient comme cela avec nous,,,, on ne pourrait plus se faire soigner !!!!!!!!!!!!!!! Pour ma part,, et j'en suis heureuse,,, je n ai jamais rencontré de difficultés dans tous les corps médicaux !!!!! amicalement à toi,,, bon courage
Portrait de tofo

Bonjour,

 

merci pour ce témoignage Tara. 

 

La situation que tu as décrite est inacceptable, révoltante. Elle n'est pas isolée vu le nombre de témoignages sur Seronet et ailleurs. Malgré tout, ce genre de discriminations, impliquant le personnel soignant, est souvent minimisé par le pouvoir. 

 

Il existe des recours auprès de la Halde, de la Caisse Primaire d'Assurance Maladie et de l'Ordre des médecins. 

 

Si nécessaire, l'association AIDES peut t'accompagner dans ces démarches. Tu peux notamment contacter la délégation la plus proche de chez toi.

Portrait de Dahanne

Pour trouver un bon medecin accupuncteur et que tu sois remboursée correctement demande à ton généraliste une ordonnance pour les séances d'accupuncture. j'ai procéder ainssi et cela fonctionne.

En ce qui concerne le refus de soin je te laisse seul de décider si tu souhaites engager une procédure, au vu de ton billet je pense que ton médecin a manquer un peut d'honnèteté au début.

L'acupunctrice que je consulte utilise des aiguilles jetables, je ne crois pas qu'elles utilise de gants avec moi , et je ne suis pas son seul patient S+ apparament; j'ai pris le temps de discuter de beaucoup de choses lors de ma première séance avec elle. Si tu souhaites quelques conseille sur comment repérer un bonne accupuncteur/trice je te ferais part de mon experience par message privé.

Bon courrage pour la suite, puisque certains professionnels de la santé se conduisent comme des marchands en oubliant leur serment d'Hypocrate n'hésite pas à changer de "cremerie".