Footing par 33°, de la folie!

Publié par Koros le 21.07.2018
1 887 lectures

 

 

                                      

 

          Ma petite sortie du jour. Presque 17 km par 33° au mercure, ça cogne! Et ce n'est pas près de s'arranger pour les jours à venir. La météo annonce pas moins de 32° en journée ce qui veut dire aux alentours de 30° au moment de partir à l'entrainement. Heureusement, l'expérience est là.

          Si je dois choisir entre courir l'été ou courir l'hiver, c'est incontestablement l'hiver que je préfère. Je peux même courir par très grand froid, c'est là où je suis le plus performant. L'été c'est plus compliqué. L'organisme à du mal à se mettre en route, respirer de l'air chaud est difficile, la récupération l'est tout autant. Et en même temps j'aime bien l'été parce qu'il fait nuit plus tard. J'ai du mal à m'entrainer le matin. D'une part parce que j'ai le réveil difficile et d'autre part parce que je suis un "diesel". Par contre, une fois lancé, ça carbure à fond les gamelles.

          Avec de telles chaleurs, l'organisme souffre. Je suis régulièrement obligé de réduire l'allure parce que mon corps me rapelle à l'ordre de ne pas trop tirer sur la corde.

          Comme j'aime à le dire, l'organisme est une si belle machine capable de choses inimaginables.

Commentaires

Portrait de jl06

Moi je cours pas je marche (randonnée) ben laisse moi te dire que en ce moment je léve le pied....même en montagne ,

je fait péniblement 15km ...pauvre vieux (moi)

et faut  boire boire boire ... beurk !

Portrait de Dakota33

Courageux le gars quand même, 17 km, 1h38, je sais pas quel age tu as, mais c'est plutôt un bon chrono sous une température pareil ! fait gaffe quand même, ce n'est pas conseillé de courrir sous une chaleur pareil, à part si tu es sportif confirmé, mais bon ça tu le sais déja comme tu l'expliques bien et lorsqu'on est accro...

Moi aussi je cours régulièrement et j'adore mais je t'avoue qu'au dela de 25° j'aime pas trop et d'ailleurs je fais une pause l'été et je reprend courant septembre, moi aussi je préfére courrir l'hiver.

Mais bon, chapeau en tout cas !