Francis Bacon cité par B. Spire vs Thomas hobbes

Publié par nathan le 25.01.2011
1 228 lectures

Francis Bacon cité par Bruno Spire (qui fait aussi du copié/collé) :

Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose...

vs

Thomas Hobbes :

L'homme est un loup pour l'homme...

Et il y a des loups aux dents bien affûtées pour peu que la proie paraisse faible (nathan)...

Mais l'Histoire, même immédiate, montre que c'est souvent la proie qui finit par manger le loup...

Commentaires

Portrait de jean-rene

Je ne savais pas que la Cour des Comptes était un ramassis de calomniateurs.
Portrait de nathan

Bien vu Jean-René, tu as bien compris que, de la part de Aides, ce sont de nouvelles gesticulations médiatiques dont on  a l'habitude sur Seronet...

Mais en effet, comme tu le soulignes, les fonctionnaires, eux, dans le silence de leur bureau, besognent...

J'ai écrit récemment que le temps d'un associatif et d'un fonctionnaire n'étaient pas les mêmes. A l'associatif, le temps immédiat, médiatique irréfléchi, celui de l'invective...

Aux fonctionnaires, le temps long de l'enquête et des preuves... 

Pour pasticher Bacon :

Niez, niez, il y aura nécessairement des suites...