Grippe A, de plus en plus de doutes.

Publié par HumblePenguin le 07.01.2010
1 206 lectures

Des parlementaires du Conseil de l'Europe réclament la création d'une commission d'enquête pour évaluer "la menace des fausses pandémies pour la santé" à propos de la grippe A (H1N1). Le docteur Wolfgang Wodarg, ex-député social-démocrate et maintenant président du Comité européen de la santé est à l'origine de cette initiative :

*
"En janvier, nous organiserons un débat d'urgence au sujet de l'influence de l'industrie pharmaceutique sur l'OMS, et 47 parlements en Europe en seront informés"

*
"Le but est qu'aucune entreprise pharmaceutique quellesque soient les circonstances puissent faire pression sur les décisions concernant les urgences pandémiques."

*
"Les gouvernements ont approuvé des contrats avec les producteurs de vaccins où ils s'engagent à commander les vaccins d'avance et prennent à leur charge toutes les responsabilités. De cette façon les laboratoires sont sûrs d'engranger d'énormes profits sans prendre aucun risque financier."

*
"Pour cette raison, Wolfgang Wodarg trouve également suspect que l'OMS est changé sa définition de la pandémie sur son site web à la fin de mai 2009."
"Depuis juin 2009 il n'est plus necessaire que "un nombre considérable de gens aient contracté le virus ou soient mort", il suffit qu'il y ait un virus se répendant au delà des frontières et aussi que les gens ne soient pas immunisés contre celui-ci"

*

Wolfang Wodarg
 

Commentaires

Portrait de altelia

j'ai entendu ça à la radio, un vrai scandale!