Gym Queen Outing (Episode 1)

Publié par Jhparis le 10.10.2008
1 161 lectures

Quinze jours de silence radio, non pas que j’avais envi d’adopter un mode silencieux et ascète en ces temps de crise et que je souhaitais revenir aux seules force de l’esprit et de la méditation mais des contraintes diverses m’y ont empêchées. Notamment, j’ai découvert ce qu’était une infection urinaire et ne me moquerais plus jamais des filles qui serrent nerveusement les jambes (non par pudeur juvénile) et qui vont aux toilettes toutes les quinze minutes. Si encore cela avait été une chaude-pisse je serai resté dans le thème mais il s’en est fallut d’une pauvre bactérie intestinale et voilà. Bref, je n’ai pas eu le temps, ou je ne l’ai pas pris, et je dois sérieusement revoir mon planning et mes bonnes intentions.

 

Je devrais alors vous donnez plus de mes folles nouvelles alors ? Mais que nenni ! Je dois avouer qu’il faut sérieusement que je revois mon programme de sport et mon régime alimentaire avant même toute assiduité sur ce site. Et oui, je suis une Gym Queen et je commençais tout juste à l’assumer avant que cet été me rappelle à l’ordre, l’annonce de ma séropositivité en juillet m’ayant donné l’occasion de perdre 3 kilos en une semaine, mon naturel compensateur alimentaire est revenu au galop et je dois avouer que j’affiche 5 kilos au compteur en plus mais mon mari au moins m’a égalé sur ce coup là, il est solidaire. De plus, je n’ai pas vu mon coach sportif depuis 3 mois pour causes successives d’été, découverte de la séropositivité, de vacances, des siennes, des miennes. Ma pratique pourtant quotidienne de la salle a donc été mise à rude épreuve. Moi qui me faisais une fierté d’afficher un torse glabre et des pectoraux de cantatrice garantis 100% béton à rendre jalouse la moitié des participantes de l’Existrans, je dois refaire la moitié du travail. Mon assiduité depuis 3 semaines aux cours de sport auraient pourtant dû me permettre de retrouver une pente descendante mais il n’en est rien. Je suis au point mort après avoir fait du gras et du mou et ma penderie commence à me rappeler à l’ordre.

 

Alors après ce billet je vais aller retrouver ma salle, vous savez, une de celles où l’on vient soit après l’été pour cause de comparaison sur la plage, après noël, pour cause d’indigestion, après s’être fait largué pour cause de retour obligé sur le marché, ou après quelques années (d’accord, « mois ») de mariage pour les mêmes raisons.

 

Encore une dinde qui fait de la gonflette !!! Oui et non. Je dois dire qu’enfant et ado je prenais le sport pour une pratique sociale redistributive propre à décomplexer les faibles en neurones génétiquement pourvus d’une masse musculaire conséquente, je m’y suis mis avec souffrance au début, plaisir ensuite et de manière addictive enfin.

 

L’intégralité de « Gym Queen Outing » (4 épisodes) sur mon blog : http://www.seronet.info/blogs/jhparis

Commentaires

Portrait de yac44.49

Merci de tes récits, c'est une autre facette de moi-même et j'apprécie l'animation et l'imagination éveillés en te lisant.

Bonne inspiration à toi,

Yac...k

Portrait de Sebjeanparis

Sebjeanparis (75011)

Toujours autant de plaisir à te lire dans le récit de tes aventures qui pourraient être un peu les miennes par certains aspects .... Lecture amusante drôle fédératrice Que dire de plus ? La suite vite ! Por Favor !

Portrait de Jhparis

ET pourquoi je n'ai pas eu le Nobel avec tout cela franchement !!! C'est un des buts de mon blog, on peut parler de soi, de la vie, des diffucltés, avec un style plus léger, cela ne change rien aux choses mais c'est un prisme non déformant mais beaucoup plus joyeux je trouve. je jouerai peut-être à Calimero un jour mais pour l'heure c'est mon état d'esprit.

@+++++++++++++ je file jouer à ma Desperate Housewive et sustenter mon mari d'un petit plat propre à lui faire briller les yeux d'amour en me regardant ! Comme quoi il faut pas grand chose pour satisfaire un homme ;o))