Gym Queen Outing (Episode 2)

Publié par Jhparis le 10.10.2008
580 lectures

Plusieurs bénéfices en effet pour une pratique intensive et quotidienne. Outre les considérations usuelles, majoritairement esthétiques pour les pédés, et en terme de santé, bien-être, qualité antidépressive, hypotensive, sur la qualité du sommeil etc d’une pratique sportive quotidienne il y a une multitude d’autres bénéfices, non reconnus par la science mais constatables dans les faits.

 

Ainsi, le fait que pendant le sport vous n’êtes pas en même temps en train de dépenser votre argent en shopping inutile. Autre bénéfice, une production endogène d’hormone du plaisir qui sans aller au niveau de celles produites lors de l’organisme donne un sentiment de bien être après l’effort qui vous rend capable d’attendre de manière sereine et sans sensation de manque votre prochain coït. Egalement, cela vous conduit à retrouver in situ les utilisateurs de Chats et vous permet de valider la qualité du C.V. et des photos utilisés. Et sur le sujet, il faut avouer qu’en règle générale cela met à mal la présentation mensongèrement avantageuse trouvée sur Internet, rectifie de plusieurs années à la hausse l’âge annoncé, et fournit généreusement en rides les adeptes de photoshop.

 

Autre atout, la possibilité de rejoindre une nouvelle tribu. Je ne vous parle pas de ceux que vous voyez quelquefois en cours et qui disparaissent aussi vite qu’ils ont acheté leur abonnement à leur C.E. mais une de ces tribus qui peuplent les salles parisiennes et dont l’adhésion ne se fait qu’après un temps conséquent, de nombreux échanges visuels avec des membres en titre en quête d’adoption et après avoir passé plusieurs rites initiatiques. Encore une loge maçonnique ? Il n’en est rien. En effet, quand vous arrivez dans une salle, vous êtes qualifié soit de « viande fraiche », susceptible de servir de goûter d’après l’effort à un musclor en titre, ou alors pour un temps beaucoup trop long vous êtes considéré comme une « cause perdue » du culturisme du fait de disproportions graisseuses évidentes et/ou d’une insuffisance musculaire patente. Dans ce cas, au mieux, vous servez de pense-bête, rappel à l’aide, pour justifier un surcroît d’effort des occupants de la salle, au pire, il vous faudra de longs mois d’efforts, d’entrainement et un relooking final pour faire oublier l’image piteuse que vous avez imposée à votre arrivée.

 

C’était donc le rite d’entrée mais qui ne marque pas votre adhésion finale, il faut par la suite trouver à quelle fraternité vous allez adhérer pour le passage de l’apprenti au maître. Cela se passe environ un an après votre admission, saufs qualités exceptionnelles ou cooptation qui permettent de gravir les échelons de manière plus rapide. Le choix est vaste et non limitatif, d’une salle à l’autre des variantes pouvant exister en fonction de la faune locale, des catégories sociaux-professionnelles, de l’âge, de l’orientation sexuelle etc etc.

L’intégralité de « Gym Queen Outing » (4 épisodes) sur mon blog : http://www.seronet.info/blogs/jhparis