Gym Queen Outing (Episode 4)

Publié par Jhparis le 10.10.2008
894 lectures

Les Bimbo Princess méprisent et dédaignent une autre tribu féminine. Celle des Uglly Betty composée de manière diverse de femmes divorcées qui, peine perdue, doivent lutter socialement avec les Bimbos pour retrouver un mâle, de femmes plus jeunes moins gâtées physiquement qui tout en vomissant les mensuels féminins en subissent le dictat iconographique. Si les Uggly Betty considèrent les Bimbo Princess comme des traitresses à la cause féminine et à leur émancipation, elles sont toutefois secrètement dépitées par l’image sculpturale renvoyée par ces dernières et doivent laisser leur place devant le prof en préférant se cacher dans le fond de la salle. Les Uggly Betty sont toutefois plus attachantes, beaucoup plus sociables et capables d’avoir un discours agréable en toute circonstance, même si manifestement elles ont physiquement souffert d’une séance d’abdos-fessiers qui leur rappel leur consommation excessive de pate à tartiner, substance consolante de leurs soirées solitaires.

 

D’autres tribus existent : les vieux beaux, les esthètes purs, les nécessiteux médicaux de l’exercice physique etc etc

 

La mienne dans tout cela ? Celle que je peinerais à nommer sauf à dire qu’elle constitue un tout venant indépendant de considération d’âge, de sexe ou d’orientation sexuelle. Ses traits dominants alors ? Pratique quasi exclusive de cours collectif pour le coté ludique et festif d’une part et aussi pour le coté social. Sa composante homo ? Au sein d’un cours de step, avouons un concours de folle à celle qui fera le meilleur pas chassé. Au sein d’un cours physiques, un concours bon enfant de « celui qui soulèvera le plus a la plus grosse ».

 

Il me fait déjà tard et je dois filer pour lever la jambe. Pour les vestiaires, qui méritent à eux seuls un billet autonome, je vous promets que cela fera l’objet d’un prochain billet, ne serait-ce que pour titiller l’envi de me (re)lire et par ce que en bonne Gym Queen, je dois bien avouer que je vais au sport tout autant pour l’activité que pour les vestiaires, lieu de tous les possibles...

 

L’intégralité de « Gym Queen Outing » (4 épisodes) sur mon blog : http://www.seronet.info/blogs/jhparis

 

Commentaires

Portrait de Zauberberg

Un peu indigeste, le gym queen à la chaîne comme ça. Peut-être un peu "daube"...
Portrait de Jhparis

Le sport a une de ces vertues que tu ne soupsonnes pas j'ai l'impression, celle de faire éliminer les toxines provoquées par une daube indigeste, un des dangers étant après un repas aussi lourd d'avoir quelques flatulences causées par l'effort physique mais le dicton populaire "Pette un coup cela ira mieux" s'applique en l'état. Allez, essaie, décontracte toi, prends un grand bol d'air et je sens (enfin heureusement que non) que tu vas avoir un vent libératoire, à trop se retenir la constipation provoque un empourprement du teint plutôt disgracieux...

Portrait de Zauberberg

Bravo on voit qu'en réalité comme dans tes textes, tu t'y connais en vents. Et quelle grâce : remarquable ! Sans doute les effets de la pub à outrance...

Une petite chanson : 

http://www.dailymotion.com/video/x2ncen_marie-paule-belle-je-ne-suis-pas...