Homme-Femme, la confusion des genres

Publié par seanaque le 09.11.2008
352 lectures
Contraception, légalisation de l'avortement, mères porteuses, divorces et familles recomposées, Pacs, reconnaissances en paternité, débat sur l'homoparentalité…
 
Depuis la parution en 1949 du Deuxième Sexe de Simone de Beauvoir, les transformations des rapports entre les hommes et les femmes ont été nombreuses. Si les repères traditionnels ont été déstabilisés, la domination masculine perdure. En 2007, les femmes auront joué un rôle de premier plan sur la scène politique ; cependant, l'égalité effective est loin d'être acquise. Dans la sphère privée, hommes et femmes doivent apprendre à négocier le partage des tâches et des rôles. De cette situation encore confuse, jaillissent à la fois des rancoeurs et des innovations. Pour essayer d'éclaircir ce qui se joue, aujourd'hui, entre l'homme et la femme, rien de tel que de revenir aux fondements de la question : comment définir la différence des sexes ? Est-elle naturelle ou culturelle ?
Plusieurs points de vue de spécialistes, sensiblement divergents, s'expriment dans ce dossier. La neurobiologiste Catherine Vidal interroge le mythe du cerveau masculin et du cerveau féminin (p. 35). Michel Schneider, psychanalyste et essayiste, dénonce l'actuelle confusion des sexes (p. 36). La philosophe Michela Marzano propose un panorama de l'histoire de la sexualité (p. 38). Françoise Héritier, anthropologue, défend une conception naturaliste de la différence sexuée des corps (p. 40), tandis que la philosophe américaine Judith Butler considère qu'aucun déterminisme biologique ne nous oblige à être un homme ou une femme (p. 42). Le sociologue Éric Fassin présente les études sur le genre (gender studies), discipline américaine importée depuis peu en France (p. 45). Enfin, la philosophe et psychanalyste Sabine Prokhoris analyse la difficulté de dépasser les catégories du féminin et du masculin (p. 48).
Philosophie magazine n° 11 juillet 2007 4,90 Euros

même commentaire que prédent billet de blog
pas de remarque désagréable sur la question de la charte et de la publicité sur le site
merci