Humeur - en attente de taitement .

Publié par ahimsa le 03.10.2013
1 805 lectures

Je viens d'annoncer a mon médecin généraliste mon statut séro,

demande de prise en charge 100% postée le jour même

Il a été très calme, a eu une bonne réaction à mes yeux, j'hésitais a changer de medecin traitant, peut être trouver quelqu'un de spécialisé par rapport a la maladie,

pour le moment, je vais commencer avec lui comme médecin de ville.

J'ai été diagnostiqué il y a 10 jours, infection il y a moins d'1 an, rendez vous pris en infectiologie dans 1 mois.

1 mois c'est un délai raisonnable vu ma situation, et 1 mois c'est long aussi. très long.

j'ai hate de connaitre l'état de mon système immunitaire

très envie de commencer un traitement.

envie de faire un calin aussi. rapidement.

Pour ne pas se laisser abattre, pour se sentir désirable, pour le plaisir de sentir une peau frotter contre la sienne, parce qu'un garçon ça sent vachement bon quand même. faut pas se priver.

Le regard que je porte sur moi même change, mais pas la vie de tous les jours.

Sans avoir honte ni me sentir mal, j'ai quand même la sensation de mentir par omission, à mes collègues de travail notemment; mais je ne peux pas leur dire, je ne crains pas leur réaction, juste qu'on me fasse moins travailler "pour que je me repose ". Je ne veux pas me reposer, je veux que tout continue, en mieux.

Je veux tomber amoureux et partir en vacances,  parce que l'annonce d'un vih ne change rien,

et change tout en même temps.

Commentaires

Portrait de KRISS

Contaminé en aout 2012, je suis resté pendant près de 10 mois sans traitement. Ma charge virale montait doucement mais sûrement et les cd4 en baisent. avant qu'ils ne passent sous le seuil des 500 j'ai demandé un traitement qui m'a permis de passer de 37000 copies à 150 copies en à peine 2 mois. les cd4 sont restés stable et prochain bilan à la fin du mois. Je me suis fais à mon statue de seropo mais bon il n'y a pas une journée sans que j'y pense. Je vis normalement avec le VIH et la seul chose qui a changé et tout comme toi la vision que j'ai de moi maintenant. Peu de personnes sont au courant de mon statue et j´ai fait le choix de ne rien dire à ma famille, n'y même à mon boulot  car je n'ai pas envi que l'on s'apitoie sur mon sort. Je me sens bien et c'est l'essentiel.

Avec eviplera je n'ai pas d'effet secondaire pour le moment et j'espère que ça va continuer. 

Portrait de Giancarlo

Salut Ahimsa,

Oui, 1 mois ça va te paraître long... mais tu ne peux rien faire de mieux que de prendre ton mal en patience.

Pour ton médecin : à mon avis c'est inutile d'en changer, si tu te plais bien avec lui. Pour s'occuper de ton VIH, il y aura ton spécialiste. Et pour le reste : ton généraliste.

Je t'aurais bien proposé un calin, mais on n'est pas dans la même ville... donc ça va être difficile.

Bonne suite !

Portrait de ahimsa

merci de vos com

j'ai eu mon premier rdz vous avec l'infectio

pour elle pas lieu de se précipiter pour un traitement, elle veut voir l'évolution de mon systeme immunitaire

sur quelques mois; moi qui pensait commencer tout de suite pour freiner sa progression!

ça vous parait usuel comme méthodologie?

je croyais que les nouvelles recommandations étaient de traiter tous les seropo quelques soit l'état de leur système immunitaire, le bénéfice pour la santé des patients semble avoir été prouvé. ( et en therme de santé publique aussi, mais je n'ai nullement 'intention de le refiler à qui que ce soit; capotes donc pour les rapoorts anaux comme d'hab, et pas de pipes comme ça on est tranquille ).

cd4   540 32%

cd 8  850 50%

rapp cd4/cd8 0,6

cv 34800 log 4,5