Je ne comprends pas bien ma situation.Aidez moi

Publié par enigmatic le 27.06.2019
220 lectures

En Aout 2017 ma petite amie et moi avons décidé de faire test depistage ensemble.On sortait ensemble depuis 2012 jusqu'en 2017 sans protection,je la trompais pas pendant 5ans.Lors des resultats je suis vih positif et elle est vih négatif. Ensuite la prise de sang a donné 625 CD4 et charge virale indetectable(Mars 2018). Puis tous les trois mois mais CD4 ont augmentés encore. Le 5 avril 2019 ma charge virale est toujours indetectable. J'aimerais avoir vos appréciations et conseils.Je n'ai jamais pris de traitement Anti Retro Viraux.Est ce qu'il ya des seropo dans ma situation?Depuis 2012 j'ai sans cesse mal au corps.Est-ce aussi du à ça?

Commentaires

Portrait de Big Bad Badaboum

.. la meilleure des réponses ne pourra venir que de ton infectiologue.

C'est d'ailleurs aussi son rôle que de répondre à nos interrogations sur notre statut, notre état de santé, etc..

Ceci étant, il faudrait savoir si avant ta relation actuelle, tu avais déjà fait un dépistage du VIH.

Si ce n'est pas le cas, ton infection peut remonter à bien avant votre liaison, comme ce fut mon cas

(découverte en 90 de ma séropositivité, nous étions en couple avec ma femme depuis plus de 6 ans, sans que j ai eu un comportement à risque durant cette période. Mon infection, ou plus exactement co-infection VIH et VHC remontant à ma période de toxicomanie de  81 à 83. Ma femme étant séronégative).

Par ailleurs, il est également envisageable  que, après avoir une charge virale très importante au tout début de sa contamination,, l'organisme faisant son travail de défense (comme il le peut !), cette charge virale puisse diminuer peu a peu et que le taux des CD4 n'en soit pas gravement affecté, voir  s' améliore si ton virus semble maitrisé naturellement.

Bien sur, cela peut n'être que temporaire (cette réponse naturelle de ton organisme au virus) , à moins que, comme il existe quelques cas, tu fasses partie des HIV Controllers (certaines personnes controllent naturellement le virus sur du long terme, sans avoir recours aux traitements).

pour ce qui est de tes douleurs, il y a tant de facteurs et de causes possibles, qu'il est difficile d'ébaucher un semblant de réponse.

Pour finir, je précise que ce n'est qu'une hypothèse de ma part, qui ne suis nullement du corps médical, et comme je te le disais en introduction, la meilleure des réponses te concernant te sera fournie par ton infectiologue (n'oublions pas que chaque cas est unique,).

Bon courage

Portrait de enigmatic

Bonsoir et merci Infiniment Big Bad Badaboum pour votre reponse.Je suis nouveau dans le forum et très surpris de la manière dont vous prenez le temps de lire et de repondre aux préoccupation.

Je suis convaincu d'avoir été contaminé bien avant ma relation dont je fais état bien que n'ayant pas fait de test à cette époque.

Moi qui me disait seul,j'ai trouvé ici en vous lisant tous une forte dose de courage pour aller de l'avant.Car vos témoignage à tous, me fortient.

Je prends tous les conseils avec joie.Comme vous le dites si bien je suivrai les instruction de mon inectiologue.

Merci pour votre gentillesse

Portrait de Big Bad Badaboum

.. sont certainemant les buts premiers de ce site ^^

Toutefois, il peut arriver que certains posts dévient de cette base, et il faut donc les lire avec précaution et recul ..

Bon week-end

 

Portrait de TROD

Bonjour,

J’ai 35 ans et je vis au Congo Brazzaville.
Je vis un véritable cauchemar depuis deux mois.

-          25 mars dernier: rapport hétérosexuel avec une femme dont j’ignore le statut sérologique. Bris de préservatif au niveau du gland + retrait immédiat pour en enfiler un autre.
Suite au retrait du 2e préservatif, quelques minutes après, je nettoie mon gland avec de l’eau (sans savon).
-          A Partir du 09 avril : rhumes pdt 2 jours, petits ganglions enflés aux aisselles pendant au moins deux semaines ; douleurs abdominales + selles molles (pendant 30 min), fatigue, sensation de chaleur interne, céphalées, amaigrissement (5 kg) ., herpès génital ( j’en souffre depuis 10 ans)
-          04 mai : consultation generaliste
Vs :27mm à la premiere heure
ECBU : Présence des globules blancs assez elevés ds les urines
Glycémie : 0,9 donc normal

Palpation des aires ganglionnaires : aucune adénopathie (elles avaient disparu)
-          05 mai : antibiotiques + anti palustre pendant 5 jours par voie intraveineuse
-          09 mai : hémogramme : baisse des globules blancs + elevation des lymphocites + monocytes
-          10 mai : remission des symptomes
-          11 mai : 1 poussée d’urticaire fugace  au niveau des deux bras
-          13 mai : consultation d’un infectiologue
                Détermine (dans son bureau) : négatif
-          15 mai : début douleurs modérées diffuses (articulation, cou, cuisse, yeux,)
-          18 mai : début neuropathie périphérique (brulure plante des pieds  + picotement extrémités des doigts) qui calment pendant mon sommeil
-          20 mai : rougeur des yeux + sensation de grain de sable par intermittence
-          25 mai( soit 61 jours après prise de risque) : Test HIV au Labo : Determine + immunomachromatophie : négatif
-          28 mai : importante poussée Herpes anal (je n’en avais jamais eu de ce genre avant)
-          04 juin : Charge Virale VIH 1 : Négatif
-          13 juin : apparation d’un aphte ou ulcération buccale qui duré 2 semaines
-          22 juin : Poussée d’herpès
-          23 juin : douleurs modérées ( sensation de coup de couteau) en dessous des cotes droites.
-          26 Juin ( soit 93 jour après la prise de risque)  : Test Hépatite B/ C : Négatif + Test HIV determine alere + Hexagon : Négatif !!!!
-          28 juin : tous les symptomes ont quasiment disparu à l’exception des neuropathie
-          29 juin : Hémogramme : tout est normal à l’exception d’une augmentation des lymphocites ( 47 %) probab

Mon infectiologue m’a prescrit une cure de medoc de Vitamines B pour la neuropathie

Est-ce que les trods sont vraiment fiables ? est ce que la crise d’herpès ne peut elle pas prolonger la séroconversion au Vih ?

Je tiens le coup meme si je suis déboussolé.
J’ai besoin de vos avis svp

Portrait de Big Bad Badaboum

..après la prise de risque , si c'est négatif , c est négatif !  (pour le VIH)

Portrait de enigmatic

Négatif c'est négatif en effet.Faut pas t'en faire et sois juste prudent sans cesse.