je veux du soutien moral

Publié par rolandecoc le 24.04.2012
2 192 lectures

bjrs à tous,

je suis seropositif,j'ai appis mon statut de sérologie il y a de cela 2 mois par un coup de hazard quant je suis allé faire mon billant de santé une semaine avant la mort de ma maman j'ai eu du mal à le croire et j'ai décidé de passer au second text un mois après les obseques de ma maman dans une autre clinique que la 1ère cet autre médécin me confirme que j'étais atteint du vih j'ai fondu de larme dans les minute suivante celle si m'a surmonté avec des conseils et elle m'a donné des informations sur l'évolution de la maladie elle m'a dis que je n'allais pas mourrir, ma vie restera la mm si je sui mon traitement normalement, je pourais me marier dans l'avenir et avoir mm des enfants. j'ai comme l'impression que le ciel voulait tomber sur moi je n'ai personne à qui me confier que ferais-je quant ma famille et mes amis seront au courant j'ai peur que l'on me regarde d'une facon differente. la solution que j'ai trouvé c'est de quitter ma famille et aller vivent toute seul comme ca personne ne serait au courant de mon statut et je ne peux qu'en parler avec ceux qui on le mm problem que moi pour celà je suis à la recherche des amis avec lesquels nous pourons nous soutenir.

                                  je compte sur vous.

Commentaires

Portrait de lea74

Bonjour Rolland,

l annonce du HIV est un moment tres difficile. En parler et gerer les reactions de chacun l est encore plus c est vrai je pense mais il faut le faire. J ai appris la nouvelle le 17 juin 2010 ( et oui  il y a des dates que l on n oublie pas !) et a l epoque j en avais parle a mes deux meilleurs amis. Ceux avec lesquels je passais tout mom temps.

Lui a fui. Je n ai tout simplement plus de nouvelles, il ne "peut plus respirer le meme air que moi", et me reproche "les risques que je lui ai fait prendre". Meme a 28 ans, on reste mal informe et les prejuges ont la dent dure.

Quant a mon amie, la mere de mon filleul, je n ai tout simplement plus eu de nouvelles. Plus de son plus d image alors que je m occupais du petit la nuit quand elle travaillait. Plus rien.

Ca a ete super dur et du coup je me suis dit que je n en parlerai a personne. Et j ai fait comme toi, je me suis isolee. Je peux te dire aujourd hui que c est une gravec erreur. J ai commence par ne plus donner de nouvelles a mon frere avec lequel je susi fusionnelle. Parce que j avais honte, que je me sentais coupable,et que je ne voulais pas lui faire du mal. On a l habitude de s appeler plusieurs fois par jour et j ai fini par lui dire tres vite, au bout de 3 semaines. Il a pleure mais il a compris et ca m a fait beaucoup de bien d avoir une personne a qui en parler. Pour le reste de ma famille, plus de son plus d image. J etais tres proche de mes cousines et de mes tantes, mais je n ai pas donne signe de vie pendant pres de deux ans.

Figure toi que la semaine derniere je susi tombee sur ma cousine qui m a demande le pourquoi du comment. Et je l ai annonce le soir, a elle, sa soeur et ses parents. Au tel (par manque de courage) Ils l ont tres bien pris et n ont pas compris pourquoi je m etais isolee. Tu sais etre seul c est pire et c est une facon de se punir. la maladie est deja une punition assez dure, tu n as pas besoin d en rajouter. Tu as l impression de devenir fou, de perdre la tete. Tu ne peux pas en parler et tu te retrouves chez toi seul a pleurer, a boire un verre parce que ca detend ou plus parce que tu oublies. 

Mon frere a donc ete le seul de la famille a savoir. Mais tu sais tu as des coups de blues et tu as surtout besoin de parler. En fait le pire c est de devoir se cacher. Cacher tes medicaments lorsque tu dois les prendre, cacher tes emotions et faire comme si tout allait bien. Ce n est pas gerable sur le long terme. Alors j ai commence a en parler aux gens autour de moi.

D abord a mon collegue. Parce que on se prenait la tete pour des betises. Il mettait la clim trop fort et je n arretais pas de tomber malade (CD4 a 280). du coup je faisais des crises. Et j ai fini par lui dire que ce serait bien de faire un effort parce que j etais seropo. Et comme mon traitement me faisait vomir tous les jours au boulot, ca a aussi permis qu il prenne le relai avec les equipes pendant ces moments la. Il a tres bien reagi. Tu sais les personnes qui te sont etrangeres ne te jugent pas. Pour elles c est un etat. Tu es seropo et alors ? Et franchement ca facilite bcp les choses. Ca ma aussi permis de lui dire ce que je ne pouvais pas dire a mon frere, justement parce que il etait etranger a ma vie. Dans ces cas la il n y a pas de jugement. 

Quand j ai vu sa reaction je l ai dit quelques mois apres a des "nouveaux amis" qui l ont aussi bien pris. Et puis il y a quelques mois, je l ai annonce au travail. Je suis manager dans la grande distribution. Les personnes de mon equipe m ont vue dans des etats pas terribles, elles m ont vue vomir mon traitement pendant pres de une annee tous les jours. Et tu sais quoi, tout le monde a ete la pour moi apres l annonce. Aujourd hui elles me relaient des que elles voient que je suis blanche, et finalement c est plus simple quand les choses sont dites. 

Je prends mon traitement le soir et quand je vais au resto avec des amis ou des amis d amis, j ai pris le parti de sortir naturellement mes boites et de prendre mes cachets. Si on me demande ce que c est je reponds tres naturellement que c est ma tri. J ai eu droit aux regards etonnes, a ceux qui ne m ont pas crue ou a ceux qui ont failli s etouffer. Mais une fois que c est dit, les gens n y attachent plus d importance. Je me suis refait un cercle de relation tres different. Tout le monde est au courant. Et celui que ca derange n a qu a pas me frequenter. Mais l annoncer de suite facilite les choses. Le non dit est difficile. Et le dire apres avoir creer une vraie relation avec les gens ets plus difficile, ils se sentent dupes et peuvent penser qu on leur a fait prendre un risque. 

Quant a ma famille, j ai compris la semaine derniere ce que voulait vraiment dire 'retirer un poids du coeur'.  J ai vraiment eu l impression de perdre 100 kilos, d avoir le coeur qui se desserre. Et finalement ce n est pas si terrible. je ne le dirai pas a ma mere parce que elle pense que les seropos sont des morts qui se trainent. Mais j en parle.

Il faut vraiment que tu saches que l isolement est pire que tout. Surtout ne fais pas cette erreur. Le virtuel c est bien, mais tu vas avoir besoin de une epaule ou pleurer. Si tu le veux, je te laisserai mon num en prive et on pourra echanger.

je te souhaite beaucoup de courage car il en faut mais sache que etre seropositif c est pas si terrible. Tu continues de vivre tout a fait normalement, c est VRAI. Je fais du sport, je voyage, je travaille etc etc etc 

La seule chose compliquee est la relation 'privee' avec quelqu un. C est pareil, annonce le !! Et les gens gerent. Tu auras toutes les reactions, je suis restee avec quelqu un qui q bien saisi ce que signifiait indetectable et qui ne voulait plus que on se protege, un autre m a repondu 'et alors? a quoi servent les preservatifs alors ?' mais ce ne sera pas la majorite. Je veux juste que tu saches que c est possible. Certaines filles s enfuiront, mais ne l aurait on pas fait a leur place ? il faut juste comprendre.

Bon j arrete d ecrire, contacte moi si tu as besoin.

Bon courage 

lea

Portrait de rolandecoc

merci pour le conseil lea en passant je suis une jeune demoiselle camerounaise agée de 24ans célibatère sans enfant. j'ai compris mais ca ne sera pas du tout facile pour moi de l'anoncer à mes proche peut etre avec le temp je me ferais des nouveaux amis comme tu la fais et je les dirai tout mais pour le moment je n'ai confiance en personne si je les dis ils vont tous me rejetter. 

                                          merci encore.

Portrait de placebo

Lea ta montré par le biais de son écrit  le chemin a prendre ,sache que  vivre dans la solitude de la maladie ne nous sert pas ,bien au contraire , vivre sa maladie dans de bonne conditions est primordiale ,alors lance toi demoiselle et si quelque personne te tourne le dos ,ce son des personnes doté de préjugé (encore a notre époque)24 ans !!la vie est belle,tant de projet tu peux faire et rassure toi des enfants tu en auras!!!courage demoiselle !!la vie est devant toi!!Bisou
Portrait de gladiator

et surtout ne pas s'isoler mais bien faire attention à qui on le dit. deux ou trois personnes très proches et de grande confiance est souvent bien suffisant. enfin je pense ...

bizz 

Portrait de lea74

désolée Rolande, j avais lu Roland. N'oublie pas que tu n'es pas seule et que réellement, on vit très bien avec le VIH, fonder une famille etc etc etc.

N'hesite pas a nous contacter sur le site ou par tel si tu en as besoin; je te reitere ma proposition.

Prends soin de toi

Portrait de rolandecoc

bjr, juste pour vous dire qu'aujourd'hui j'irrai faire mes touts premier examens là je saurai moi aussi l'etat de ma maladie ou elle en est après les resultats. j'ai peur que je sois déjà malade  parce que depuis 2 jours les petites bosses sorte sur mon bras droit et elles démangent elles gonfle de temps en temps quant je les gratte. je vous ai lu et je vous remerci encore une foie de plus pour vos conseils qui me soulagent bien.                  c'est encore moi.                                                                                                                                       rolande.                                                                                                                                      
Portrait de rolandecoc

lea tu as un message dans ta messagerie bien vouloir le lire?
Portrait de rolandecoc

j'ai une très grande joie de vous annonser qu'aujourd'hui j'ai mes examen de sérologie et mon médécin m'a dis que je n'avais pas besin du traitement pour le moment cette nouvelle m'a beaucoup adoucie le coeur.

                                            bonne soirée à vous