La covid fait pas sont travail !!!!

Publié par jl06 le 23.02.2021
230 lectures

Le cruel cadeau de la Saint-Valentin: une chasseuse tue une girafe et montre son cœur

 

 une chasseuse tue une girafe et montre son cœur

    

C'est le 14 février. C'est la Saint Valentin, le jour des amoureux. Une femme blonde sourit et tient dans ses mains le cadeau destiné à son mari: un gros cœur saignant à peine extrait de la poitrine d'une girafe noire. C'est Merelize van der Merwe, une Sud-Africaine de 32 ans et fervente partisane de la chasse, qui a voulu faire connaître le geste en publiant sur sa page Facebook les photos qui la voient d'abord poser avec l'animal mort puis cette photo qui elle croit être un geste romantique, mais qui sur le web a provoqué un flot de commentaires indignés et furieux.

 

 une chasseuse tue une girafe et montre son cœur

 

«Il y a deux semaines, un cher ami Chrisjan Bakker m'a contacté au sujet de ma demande concernant une vieille girafe noire et je n'en croyais pas mes yeux. Un spécimen grand et noir, si vieux qu'il avait passé son temps et que le propriétaire ne savait pas s'il vivrait encore 3 mois !!!. " - dit le chasseur de trophées sur Facebook -. Mon mari avait réservé un voyage pour nous dans le bâtiment de la ville perdue à Sun City pour notre week-end de la Saint-Valentin, mais nos plans ont rapidement changé. Mon merveilleux mari savait que c'était mon rêve. Je me suis sentie comme une petite fille pendant deux semaines et j'ai compté les jours. Plus tard, j'ai été inondé d'émotions, alors que j'attendais depuis des années pour avoir cette opportunité! ».

 

 une chasseuse tue une girafe et montre son cœur

 

Le 14 février, à l'occasion de la Saint Valentin, la femme a partagé quelques clichés sur Facebook dans lesquels elle affiche joyeusement le cœur de la girafe tuée: «Vous êtes-vous déjà demandé quelle était la taille du cœur d'une girafe? Je suis vraiment aux anges avec mes super cadeaux pour la Saint-Valentin! ».

Quelques jours plus tard, il a également publié une vidéo montrant deux hommes disséquant le cœur de la girafe et une longue explication scientifique des parties de l'orgue et de son fonctionnement, le tout dans le cadre d'un projet scolaire destiné à des étudiants sud-africains. «En tuant cette girafe j'ai créé du travail pour 11 personnes ce jour-là et beaucoup de viande pour les locaux» a ajouté la chasseresse qui sur sa page Facebook se souvient à quel point c'est une activité qu'elle pratique depuis l'adolescence et qu'elle a déjà pratiquée jusqu'à présent tué plus de 500 spécimens, dont des lions, des tigres, des léopards et d'autres animaux sauvages.

 

Tue une girafe et montre son cœur: "My Valentine's Gift"

 

Sous les photos publiées, il y a de nombreux commentaires d'amoureux des animaux qui, dans toutes les langues, montrent toute leur indignation et leur colère. Et puis il y a les réactions des organisations de protection des animaux: «Les affirmations des chasseurs de trophées qui se disent préoccupés par la conservation de la faune sont très trompeuses. La chasse aux trophées n'est pas un outil de conservation et ne fournit pas non plus de fonds importants aux communautés locales », déclare Mark Jones de la Born Free Foundation.

«Quiconque tue un autre être sensible, lui coupe le cœur et s'en vante, relève de la définition d'un sociopathe - commente Elisa Allen de People for the Ethical Treatment of Animals -. "Un jour, la chasse au trophée sera indiquée comme le signe d'un trouble psychiatrique, comme elle devrait déjà l'être aujourd'hui: ce ne sont que des meurtres en série et une soif de sang associée à un désir ardent de se montrer."

Une réaction qui n'inquiète pas la chasseresse sud-africaine de 32 ans, en effet dans un post les jours suivants elle répond de manière très agressive. «Je ne discute avec personne! Si ce que je fais vous dérange c'est votre problème !!!! Tu peux parler de moi toute la journée, me publier dans tous les journaux si tu veux, mais fais-tu quelque chose de concret comme moi? - écrit dans un autre article contestant les droits des animaux -. Je mets ce défi sur la table: je vais vous donner une chance de me tuer, mais si vous ne vous assurez pas de quitter votre famille avec une grande assurance vie !!! Parce qu'il n'y aura pas de billet de retour. Et si vous ne pouvez pas vous le permettre, faites le moi savoir !!! Je n'ai pas peur de moi surtout les militants des droits des animaux qui vivent encore avec leur maman parce qu'ils sont déclenchés par tout et ensuite ils vont au supermarché et achètent leur viande parce qu'aucun animal n'y est blessé !!! J'entends les mêmes vieilles histoires de mafia depuis des années et pourtant je suis toujours là et je chasse toujours.

 

SCANDALE DE BOBO !!!

Commentaires

Portrait de lucklam

 

   éh ouais mon chéri, ce genre de femme t'arrache les couilles avec ses dents, tout en souriant Sealed

Portrait de Alvalle

Moi, je la sodomise au marteau piqueur....

Portrait de jl06

 Tu es modeste la ..... A diffuser aux 20h des chaines nationnales !

 (dommage  ) la vidéo n'y et pas la .... sur mon tel oui ,